Sony veut rendre les prises de courant intelligentes

01 juin 2018 à 15h36
0
Sony souhaite révolutionner un objet du quotidien qui n'a pas évolué depuis des décennies. La firme nippone a effectivement annoncé qu'elle travaillait à l'élaboration de « prises de courant intelligentes ». L'objectif est de réaliser des économies d'énergies, mais aussi et surtout de facturer cette énergie...

0190000004959274-photo-sony-smart-outlets.jpg

Le procédé de Sony repose d'une part sur une puce d'authentification dans les produits à alimenter, et d'autre part sur des « smart outlets » (prises intelligentes) ou sur un composant en tête d'installation électrique, chargés d'authentifier les équipements.

Cette solution permettrait par exemple de facturer automatiquement le possesseur d'une voiture électrique, sans qu'il n'ait d'autre démarche à effectuer que de la brancher à n'importe quelle borne. Elle permettrait aussi de multiplier les prises en libre service, dans les lieux publics, en permettant la facturation à la consommation.

Mais aussi, dans le seul intérêt du consommateur cette fois, d'analyser la consommation électrique d'un équipement et d'adapter la source en fonction, en la coupant automatiquement en fin de charge par exemple.

Les « smart outlets » de Sony reposent intégralement sur des technologies existantes et éprouvées, telles que le RFID, il ne lui reste en fait qu'à convaincre tous les acteurs de la chaîne de l'électricité, ce qui est de loin la plus grande partie du chantier.

04959272-photo-sony-smart-outlets.jpg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Vie privée : Apple renforcera la sécurité des applications iOS
La Timeline de Facebook bientôt disponible pour les pages de marques
L'Europe interdit tout filtrage général sur les réseaux sociaux
msnNOW : Microsoft veille sur les tendances du Web
Opera Software rachète deux régies publicitaires
Nvidia double ses bénéfices en 2011 grâce aux produits grand public
Motorola dévoile son calendrier de déploiement d'Android 4.0
Sony Ericsson devient
Données publiques : Etalab s'ouvre aux initiatives tierces
Cisco : le rachat de Skype par Microsoft est un frein aux standards
Haut de page