Les hôtels Hilton visés par des failles de sécurité

0
Face au manque de sécurité de certains terminaux de paiement, tout le monde est égal. Des spécialistes en sécurité pointent du doigt les faiblesses de certains terminaux de paiement présents notamment dans les hôtels Hilton.

Brian Krebs, le spécialiste en sécurité informatique a été informé d'alertes de sécurité émises par Visa. Entre avril et juillet, plusieurs cartes bancaires ont été utilisées de manière frauduleuse à travers le monde. Ces suites de numéros avaient un point commun, elles avaient été utilisées dans plusieurs hôtels du groupe Hilton.

Principalement aux Etats-Unis, les Embassy Suites, Doubletree, Hampton Inn and Suites ainsi que the upscale Waldorf Astoria Hotels & Resorts ont donc permis à des personnes malintentionnées de récupérer des données de paiement. Sur son blog, le spécialiste en sécurité précise qu'il ne s'agit a priori pas d'une faille dans un logiciel mais de vulnérabilités sur certains terminaux de paiement.

Certaines boutiques ou bars-restaurants à l'intérieur de ces palaces seraient le point faible. Les pirates auraient été en mesure de diriger des attaques, de confection relativement simple, à partir de novembre 2014. Il est probable qu'ils visaient des clients fortunés afin de rendre leurs opérations moins facilement détectables.

0258000008123340-photo-h-tel-hilton-eilat-queen-of-sheba.jpg

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La NASA annonce en direct avoir découvert de l'eau liquide sur Mars
Infos US de la nuit : Nouvelle interruption de Facebook lundi
Facebook met à jour ses Notes et relance la mode du blog
Project Spark deviendra entièrement gratuit le 5 octobre
Windows 10 : Microsoft répond enfin aux interrogations sur la vie privée
Netflix se lance dans l'Internet des objets avec The Switch
Projet de loi numérique : le gouvernement attend vos likes
Apple : 13 millions d'iPhone 6s et 6s Plus écoulés en trois jours
Drones, le marché français encore à 2 vitesses
Silent Circle présente son Blackphone 2
Haut de page