Des empreintes digitales de 5,6 millions d’Américains, volées

01 juin 2018 à 15h36
0
Les autorités américaines voient le bilan s'alourdir suite au piratage d'un service concernant les fonctionnaires du pays. Parmi les informations dérobées, pas moins de 5,6 millions d'empreintes digitales.

En juillet dernier, les autorités américaines indiquaient que des informations personnelles concernant 21,5 millions d'Américains avaient été compromises. La cible était l'OPM (Office of Personnel Management), un organisme chargé de prendre en charge le volet civil du gouvernement fédéral et des fonctionnaires qui le composent.

Les services indiquent à présent que 5,6 millions d'empreintes digitales figurent également parmi les données dérobées par les pirates. Les Etats-Unis avaient indiqué en premier lieu que seulement 1,1 million d'empreintes tombaient sous le coup du piratage mais le bilan est désormais bien plus lourd.

Ces empreintes concernent du personnel des agences de renseignement US, du FBI, du DHS (Department of Homeland Security) et du Pentagone. Ces collaborateurs ont commencé à être avertis des risques de fraude ou d'usurpation d'identité qu'ils encourent. En attendant, des équipes sont chargées d'analyser les données dérobées par les pirates afin de se rendre compte de l'ampleur des pertes.

0258000007732775-photo-empreinte-digitale-identiti.jpg

A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Colisweb, un
Windows 10 : pour séduire la Chine, Microsoft renonce à Bing et opte pour Baidu
Un nouveau virus découvert sur des distributeurs de billets
Infos US de la nuit : Sprint lance un forfait iPhone 6s à 1 dollar
AmpMe propose de synchroniser les haut-parleurs des smartphones
Free lance un bloqueur de démarchage par téléphone, activé par défaut
XcodeGhost : Apple liste les 25 applications infectées les plus populaires
RePhone : un téléphone modulaire open source
Comment les sociétés IT recruteront en 2016
Huawei Watch : la montre circulaire est disponible en France
Haut de page