Tesla : le chantier de la Gigafactory allemande suspendu, une histoire de serpents

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, responsable de l'actu.
Publié le 09 décembre 2020 à 12h22
La Gigafactory allemande trônera au milieu d'un vaste espace forestier
La Gigafactory allemande trônera au milieu d'un vaste espace forestier

Un collectif allemand est parvenu à obtenir la suspension du colossal chantier de la firme d'Elon Musk, pour protéger la faune locale.

Direction Grünheide, près de Berlin en Allemagne, où jusqu'à mardi, la construction de la future Gigafactory Tesla avançait à une vitesse vertigineuse. Jusqu'à mardi, oui, car ce même 8 décembre, la justice allemande en a décidé autrement. Le tribunal administratif de Francfort sur l'Oder a rendu une décision provisoire qui vient suspendre le colossal chantier, qui menace des espèces protégées de serpents et de lézards.

Des serpents en hibernation menacés

Une fois achevée, la Gigafactory Tesla, première du nom sur le Vieux Continent, doit mettre le cap sur un objectif hautement ambitieux : produire 500 000 véhicules électriques par an. Mais pour des raisons écologiques, la marque californienne va devoir être plus patiente que prévu, alors que la production est censée démarrer l'année prochaine.

Lundi, la justice d'outre-Rhin avait enregistré une plainte en référé, déposée par deux associations qui s'opposent à l'abattage de près de 83 hectares de forêt par les équipes de Tesla, forêt qui a l'inconvénient d'être située sur le site d'implantation de l'usine. Elles ont donc obtenu gain de cause.

Il se trouve que le déboisement entrerait en confrontation avec la législation environnementale allemande, puisque l'abattage mettrait en danger des serpents en hibernation. Les écologistes avaient déjà mis en garde Tesla à plusieurs reprises.

Tesla attend toujours son permis de construire officiel

Ce n'est en tout cas pas la première fois que la construction de la Gigafactory fait l'objet d'une suspension temporaire. Les associations écologiques et environnementales estiment que le complexe perturbe l'équilibre écologique d'une zone connue pour être particulièrement forestière.

En février dernier justement, Tesla avait déjà dû faire une pause de plusieurs jours dans ses travaux après le dépôt d'une plainte provenant du même collectif. Cette fois, le recours concernait le défrichage de 90 hectares d'arbres.

Mais l'entreprise, qui tient à pouvoir exhiber le label « Made in Germany » outre-Rhin et en Europe, fait aussi face à un autre problème, pas si éloigné des considérations environnementales. Elle ne détient pas encore, à ce jour, de permis de construire définitif. Pour cela, il lui faut attendre les résultats de certaines procédures conduites par les autorités locales, qui sont dans l'obligation de consulter les associations environnementales.

Source : Reuters

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, responsable de l'actu

Journaliste, responsable de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
olivelau

En français on dirait que le chantier est suspendu, pas suspendue…

sandalfo

et oui il y a aussi des drosophiles allemands uniques qui seraient gênés par la giga factory :smiley:

nauxz

En même temps, on devrait imposer la réutilisation (réfection) des anciennes friches industrielles avant d’autoriser le moindre abattage en zone boisée, c’est du simple bon sens…

rexxie

Comme convenu à l’avance, Tesla a déjà replanté le triple des arbres de la pépinière abattus, en essences variées en plus.

P.S. La photo est vachement en retard. On y a même trouvé même quelques carcasses d’essais de Tesla Y cette semaine.

WillS

Il doit y avoir pas mal d’efforts de la part des constructeurs allemands pour ralentir tesla aussi.

AlexLex14

Un être humain, ça peut faire des erreurs d’inattention aussi :wink:

Bref, c’est corrigé :+1:

fg03

Je ne comprends pas pourquoi Tesla n’a pas pu avoir les garanties avant que tout soit OK pour pouvoir lancer son projet ?
Ou alors Tesla a commencé les travaux avant d’avoir tous les feux au vert.
Si la plainte est parvenu après le début des travaux, je trouve ça anormal sinon on peut toujours trouver à faire chier qqn par la suite… Normalement on devrait déposer un permis, le faire valider, si y a des opposants ils se manifestent à ce moment mais une fois que c’est validé y a pas à revenir dessus.

icejedi

J’espère qu’ils ont beaucoup de graines de serpents et de lézards à replanter aussi :smiley:

rexxie

Ça s’appelle des œufs :stuck_out_tongue:
Ils en ont ramassé pendant 2 mois des ptits reptiles, mais ça doit être impossible de tous les trouver à 100%.

kroman

Bizarre qu’ils aient à raser des forêts en Allemagne pour trouver des terres !
Ils en ont ravagé tellement pour l extraction de lignite. Ça fait de la place pour y mettre des usines ! https://www.michelriehl.fr/sites/default/files/styles/photo_/public/2017-03/_8103680%20copie_0.jpg?itok=SfcScdSb