Windows 10X veut-il remplacer Windows 10 ?

05 avril 2021 à 18h08
42

L'un est le système d'exploitation le plus utilisé au monde, l'autre est une nouvelle édition simplifiée qui devrait sortir courant 2021. Microsoft reste l'un des leaders du monde informatique grâce à des systèmes qui ont su convaincre les utilisateurs depuis des années, mais Windows 10X aspire-t-il vraiment à remplacer Windows 10 ? Tentons d'y répondre.

Windows 10 est disponible depuis 2015 et a su conquérir le monde grâce à un changement radical et nécessaire après Windows 8, le mal aimé du leader américain. Windows 10X, nouvelle version dérivée du fameux système d'exploitation, fait de plus en plus parler d'elle bien qu'aucune date de sortie définitive ne soit en vue. Présentons ce nouveau système et comment, malgré lui, il pourrait devenir le nouveau Windows.

Retour sur l'annonce de Windows 10X 

Windows 10X a été présenté au monde pour la première fois lors de l'évènement Surface de Microsoft en octobre 2019 ; évènement qui a pour but de présenter les derniers produits de la gamme Surface : tablettes et ordinateurs hybrides.

C'est en révélant l'un de ses derniers modèles, la Surface Neo, premier appareil de la gamme doté d'un double écran, que Microsoft a poussé Windows 10X sur le devant de la scène, le présentant comme une édition de Windows 10 spécialement pensé le double écran tactile.

À l'origine, la Surface Neo devait sortir durant l'été 2020. Suite à la crise COVID-19 et, plus récemment, une expérience utilisateur jugée encore perfectible, la sortie fut repoussée indéfiniment si bien que la page produit a été rendue indisponible sur le site de Microsoft.

La page de présentation de la Surface Neo n'est plus disponible sur le site Microsoft

Loin d'abandonner le projet Windows 10X, Microsoft semble dès lors prendre une nouvelle direction et vouloir distribuer cette édition sur des ordinateurs avec un seul écran et à faible configuration. Le but de cette manœuvre serait de perfectionner le système au maximum pour ainsi proposer une meilleure version destinée aux appareils à double écran de Microsoft, des produits que l'entreprise souhaite commercialiser davantage dans le futur.

Les ambitions de ce nouveau système 

Cette nouvelle édition de Windows 10 n'est pas sans rappeler les précédentes Windows RT ou Windows 10S qui avaient fait parler d'elles à l'époque. RT était sorti en 2012 et se présentait comme un dérivé de Windows 8 développé pour les appareils tactiles. 10S, sorti en 2017 et toujours disponible sur le site Microsoft, est une version de Windows 10 dédiée à l'éducation avec un accent sur la performance et la sécurité. Le point commun entre ces deux versions ? Il n'est pas possible d'installer des applications autrement que par le Windows Store. La frustration et les retours utilisateurs à cet égard ont poussé le géant américain à retirer RT de la commercialisation. 10S quant à lui est un mode que de nombreux utilisateurs ont choisi de désactiver. Ne voulant pas réitérer cette débâcle, Microsoft prendra une approche différente avec 10X.

Rappelons que la stratégie originelle était d'intégrer Windows 10X aux appareils disposant d'un double écran. Au vu du futur imprévisible de la Surface Neo, les équipes de Microsoft ont donc fait le choix de distribuer la version sur des appareils à écran simple. Cependant, la firme américaine semble encore une fois dévier de ce chemin et selon des rumeurs souhaite développer ce système comme étant le « nouveau Windows », soit un système d'exploitation à part entière.

Le renouveau d'une interface historique

Comme on peut s'y attendre, qui dit nouvelle édition dit forcément éléments ou fonctionnalités différentes de ce que l'on peut trouver sur le système originel.

Depuis le début de l'année 2020, il est possible de tester Windows 10X légalement et gratuitement en émulant le système via votre ordinateur. Grâce à cela, nous avons pu avoir un aperçu de ce nouvel environnement, qui n'est pas sans rappeler un certain… Chrome OS.

La plus grande différence entre Windows 10X et Windows 10 est l'interface : 10X a su complètement réinventer la fameuse interface Windows que l'on connaît si bien.

Ainsi, le menu Démarrer devient le « lanceur » : placé au milieu de la barre des tâches, qui se trouve toujours en bas de l'écran, le lanceur vous propose un outil de recherche, quelques applications ainsi que les documents récemment consultés ou modifiés.

L'outil de recherche est bien plus poussé et permet de réaliser une recherche web et une recherche locale en même temps. Côté ergonomie, les animations de transitions ont également évolué.

L'interface de Windows 10X, avec le lanceur et la barre d'options

Sur le bureau, nous retrouvons une barre de notifications bien plus simplifiée qu'auparavant. Seuls les boutons de réglage « nécessaires » selon Microsoft ont été gardés, ce que certains pourront trouver insuffisant.

Contrairement à Windows 10, aucune rétrocompatibilité des versions précédentes de logiciels Microsoft n'est disponible sur Windows 10X. S'il était possible d'installer des logiciels Win32 (la firme américaine ne voulant pas répéter les erreurs de Windows RT et 10S), ce ne sera pas pour autant chose aisée. Nous vous laissons apprécier la démarche décrite par Microsoft dans cette optique.

Le système d'authentification évolue petitement : Windows 10X affiche directement l'écran de déverrouillage lors de la sortie de veille d'un appareil, quand il fallait forcément appuyer sur une touche ou faire glisser la page sur Windows 10.

Enfin, dernière différence et pas des moindres : l'installation des mises à jour sera considérablement moins douloureuse sous Windows 10X, car opérées en arrière-plan. Là où il fallait précédemment attendre des minutes au redémarrage de l'ordinateur, le système 10X sera démarré en quelques secondes.

Un système avec des avantages considérables 

Windows 10X a été pensé pour le double écran en tactile et cela se voit. Il permet une utilisation fluide et très intuitive du système autant en tactile qu'en utilisation normale avec un clavier et une souris . On profite pleinement des différents modes dans lesquels une tablette peut s'utiliser : mode tente, ordinateur portable , présentation…

Côté esthétisme, notons aussi l'arrivée des fonds d'écran dynamiques, depuis longtemps présents sur le Mac du concurrent Apple. Il s'agit d'une fonctionnalité qui permet de modifier le fond d'écran dynamiquement selon différents facteurs. On peut imaginer par exemple le changement de la couleur du ciel selon l'heure.

OneDrive , l'espace de stockage en ligne de Microsoft, est directement intégré au système. L'explorateur de fichiers a été totalement repensé pour inclure par défaut une sauvegarde de vos documents dans le Cloud via votre compte Microsoft.

L'explorateur de fichier a totalement été repensé pour inclure OneDrive par défaut sur Windows 10X

Côté sécurité, Windows 10X mise sur un partitionnement très strict : une partition accessible seulement en lecture pour le système, les drivers, le registre et les applications, et une partition utilisateur accessible seulement à la personne concernée. Comme expliqué, précédemment il sera possible d'installer des applications Win32 ne venant pas du Microsoft Store.

Cependant, Microsoft ne néglige pas la sécurité pour autant : en effet le système exécutera uniquement les applications garantissant d'une « bonne réputation ». Si cette méthode de sécurité fait ses preuves, il sera légitime de s'interroger sur l'utilité du côté antivirus de Windows Defender .

Le gros point négatif de cette édition est la connexion obligatoire à un compte Microsoft. Avec Windows 10, il était encore possible de passer outre cette étape lors de l'installation en cliquant sur un petit bouton caché en coin de fenêtre. Avec Windows 10X, ce n'est plus possible. Impossible également de retirer le compte une fois le système installé.

Si vous souhaitez une présentation plus en détail de Windows 10X, nous vous invitons à compléter votre lecture avec l'article Windows 10X : dates, nouveautés, tout savoir sur l'OS de Microsoft .

Quelle est la suite pour 10X ? 

Et bien, cela reste flou. Alors que Microsoft semble hésiter entre Android et notre « vrai » Windows 10, Windows 10X semble avoir bien du mal à trouver sa place dans l'écosystème comme dans la stratégie commerciale du géant de Redmond.

Nous n'avons pour l'instant aucune information officielle nous amenant à penser que Windows 10X sortira bel et bien cette année ou s'il sortira bien, au final, en tant que système d'exploitation à part entière.

Impossible aussi de dire dans l'immédiat si Windows 10X aspire à remplacer Windows 10 bien que, rassurez-vous, cela reste peu vraisemblable. S'il n'est pas parfait, Windows 10 est bien là pour durer ; une proportion écrasante des utilisateurs ayant besoin d'un système d'exploitation plus costaud qu'un Chrome OS signé Microsoft.

C'est en effet tout l'enjeu pour l'éditeur de Windows 10X : réussir à se positionner sur des appareils peu onéreux, offrir une simplification des usages (plus simple, plus sûr), le tout dans un écosystème applicatif maîtrisé et rentable. Bien sûr que Microsoft rêve d'un store applicatif (et de fonctionnalités premium ?) aussi rentable que celui d'Apple ou de Google.

La réponse à notre question initiale est donc bien à trouver du côté du porte-monnaie de la firme et des appareils qui accueilleront ce système d'exploitation hybride qui peine encore à s'inventer.

Modifié le 09/04/2021 à 16h49
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
42
26
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Outriders : le patch pour empêcher la disparition d'inventaires est disponible
Wasteland 3 : une première extension nommée The Battle of Steeldown prévue le 3 juin
Oculus : un système d'abonnement introduit pour certaines applications du Quest Store
L'Apple Pencil 3 se profile à l'horizon et serait dévoilé ce mois-ci avec les AirPods 3
Cyberpunk 2077 : un dataminer découvre de nouvelles quêtes dans les fichiers du patch 1.2
Samsung songe à une tablette qui se plie en trois pour 2022
5 ans après, le film Warcraft dévoile 14 minutes de scènes coupées
Le Samsung Galaxy S20 FE sous la barre des 400€ chez RED by SFR
MetaHuman : l'outil de création de personnages d'Epic Games disponible en accès anticipé
Test d'Ashwalkers : A Survival Journey, l'aventure avait si bien démarré...
Haut de page