Microsoft supprime 7800 emplois et déprécie son activité mobile

Une nouvelle série de suppression d'emplois est annoncée chez Microsoft. La firme américaine va se séparer de 7800 collaborateurs, soit plus de 6% de son effectif total.

La cure d'amaigrissement se poursuit chez Microsoft. Le groupe annonce que pas moins de 7800 postes vont être supprimés dans les prochains mois. Après avoir déjà réalisé des coupes claires dans ses effectifs en se séparant de 18 000 collaborateurs, Microsoft confirme les informations relayées ces derniers jours.

Ces suppressions d'emplois vont principalement toucher l'activité de téléphonie du groupe. Microsoft subit donc là les conséquences du rachat d'une partie de l'activité de Nokia d'avril 2014. L'opération avait en effet permis au groupe de Redmond d'intégrer environ 30 000 collaborateurs de plus dans ses effectifs. L'entreprise de rationalisation des ressources bat désormais son plein.

Encore une fois la mesure est lourde pour Microsoft qui se sépare de plus de 6% de sa force de travail. Satya Nadella, le PDG du groupe confirme à ce titre qu'il ne « prend pas ces changements de stratégie à la légère, compte tenu de leurs effets sur la vie de personnes qui sont importantes pour l'entreprise ».

0258000008079018-photo-satya-nadella.jpg


Microsoft restructure son activité téléphonie

L'annonce s'accompagne d'une restructuration majeure de l'activité de téléphonie du groupe. Microsoft inscrit donc dans ses comptes une charge de dépréciation d'actifs d'une valeur de 7,6 milliards de dollars. Cela signifie que la société prépare les esprits au fait qu'elle revoit clairement, tout du moins dans ce domaine, ses ambitions à la baisse. A cet élément s'ajoute également une autre charge, évaluée entre 750 et 850 millions de dollars, au titre du financement des licenciements.

A l'heure où Microsoft doit combattre sur un marché toujours très concurrentiel de la téléphonie mobile, le groupe américain se voit donc contraint de faire des choix. A court terme, la direction entend passer d'une stratégie dans laquelle Microsoft apparaissait comme « une entreprise autonome de téléphone à une stratégie de croissance afin de créer un écosystème dynamique Windows qui inclut l'ensemble de notre famille d'appareils ».

Microsoft va donc rationaliser son portefeuille et « affiner ses objectifs » autour de ses cibles prioritaires. Une stratégie dont les contours devraient être précisés dans les prochains mois.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Apple : les nouveaux iPad dévoilés demain ?
Accident mortel pour les passagers d'une Tesla sans personne au volant
Volkswagen a dévoilé son modèle électrique ID.6 au Salon de Shanghai
Fitbit lancerait un nouveau bracelet connecté « élégant » sobrement nommé Fitbit Luxe
L'Apple Mac mini (2020) dans sa version 256 Go en promotion (-10%)
La pénurie de semi-conducteurs met à l’arrêt les usines de Stellantis (Peugeot/Citroën)
Pour la 6G, Huawei veut repenser le Web afin d'appliquer plus facilement la censure
Euro numérique : le respect de la vie privée est la principale préoccupation des Européens
Tesla règle ses comptes (à l'amiable) avec son ex-employé parti chez Xpeng
Une pénurie de HDD / SSD ? Les cryptos et le proof of space en cause
Haut de page