🚀 LES BONS PLANS DE NOËL ! 🚀 LES BONS PLANS DE NOËL !

Windows 8, 10 ans après : Steven Sinofsky explique l'échec de cet OS trop en avance sur son temps

02 novembre 2022 à 16h15
29
Windows 8 © © Microsoft
© Microsoft

Une décennie plus tard, l’un des anciens responsables de Microsoft revient sur la destinée compliquée de Windows 8.

Et si, finalement, la fracture opérée avec Windows 8 il y a 10 ans n’était pas juste survenue un peu trop rapidement ?

Windows 8 : quand innovation ne rime pas avec succès

Dans la longue et passionnante histoire des systèmes d’exploitation de Microsoft, le chapitre Windows 8 demeurera probablement parmi les plus obscurs. Lancé officiellement le 26 octobre 2012, celui-ci s’est présenté comme un OS aux ambitions multiples : offrir une expérience de bureau marquant une rupture avec les codes jusqu’alors établis par Windows tout en correspondant aux usages nomades. Justement, les tablettes étaient en plein essor à cette époque.

C’est donc armée de bonnes intentions que la firme de Redmond s’est retrouvée face à ce qui est probablement à ce jour le plus gros échec de son histoire en matière de système d’exploitation. Lancé dans un contexte où les ventes de PC étaient en forte baisse, Windows 8 a provoqué le mécontentement du public à cause, notamment, de la disparition du célèbre menu « Démarrer » au profit d’une interface modernisée sous forme de tuiles.

Mais, les années passant, une question peut aujourd'hui se poser : Windows 8 n’était-il pas trop en avance sur son temps ?

Un système d'exploitation né prématurément ?

Le site ArsTechnica a pu longuement s’entretenir avec l’ex-président de la division Windows, Steven Sinofsky, qui a quitté Microsoft peu de temps après le déploiement de Windows 8. Selon lui, Windows 7 marquait la fin d’une ère et précédait le début d’une nouvelle, plus importante, à savoir celle de l’émergence des smartphones et des tablettes. C’est donc dans l’optique de concilier le marché nomade à celui de la bureautique qu’a été imaginé Windows 8, selon les propos de Sinofsky recueillis par nos confrères d’ArsTechnica :

Le but était de moderniser l'informatique sur un PC pour être en phase avec l'expérience informatique moderne sur les smartphones. Cela pourrait facilement être considéré comme un « rattrapage », mais en réalité, toute la conception consistait à prendre l'essence d'un PC et à la pousser au-delà des smartphones : partage entre les applications, amélioration de la saisie sur écran tactile, fichiers de vie, gestion des fichiers, prise en charge des appareils, etc., ce qui n'existait pas sur les smartphones.

À l’époque, Microsoft avait déjà à cœur d’instaurer une logique d’écosystème et de faire du PC plus que ce pour quoi il avait été initialement conçu, à savoir la bureautique. Néanmoins, toujours selon les paroles de Sinofsky, le marché n’était pas encore prêt à accueillir autant de changements aussi soudainement.

Quel bilan pour Windows 8, 10 ans plus tard ?

Le temps démontre souvent que les innovations du passé, autrefois perçues comme trop complexes et inadaptées aux besoins des consommateurs, reposaient en fait sur une volonté d’anticiper les problématiques de l’avenir. Si l’exécution s’est avérée maladroite à bien des égards au sein de Windows 8, force est de reconnaître que la vision initiale de Microsoft considérait déjà, il y a 10 ans, nombre d'aspects devenus la norme aujourd’hui, particulièrement en matière de multitâche.

À ce propos, voici ce qu'a déclaré Steven Sinofsky : « […] Je pense que nous avons essayé d'amener Windows à la prochaine étape naturelle de l'informatique. Notre vision pour faire cela était tout simplement trop forte et trop tôt, et par conséquent, Windows a fini par ne pas avancer et conserve aujourd'hui sa position sécurisée, bien que ce soit dans un monde de bureau en diminution, un monde également défié par Mac, beaucoup plus en 2022 que c'était le cas en 2012. »

En observant du côté de l'industrie du gaming, le cas de Windows 8 peut également faire écho à celui de la Xbox One, en 2013. Cette dernière, qui partageait justement de nombreux points communs avec le système d'exploitation en matière d’interface, avait hâtivement intégré la dimension multimédia au sein de l’écosystème console. Avec Windows 8, Microsoft a donc un peu trop tôt tenté de faire converger le monde des ordinateurs avec celui des mobiles et des tablettes…

Source : ArsTechnica

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
29
27
Sodium
Le menu démarrer de Windows 8, ou plutôt son absence, n’était ni faite ni à faire, pas il y a dix ans, pas aujourd’hui. Le seul truc dingue, c’est qu’Apple a fait absolument la même chose avec son launcher abominable et personne ne leur est tombé dessus.
Biggs
En avance sur son temps, je suis pas convaincu. Si Windows 8 sortait aujourd’hui, je crois que j’aurais le même sentiment négatif à son égard qu’en 2012.
ayaredone
L’Enfer est pavé de bonnes intentions
tfpsly
Win8 était plus performant que Win7 sur certaines opérations comme les grosses compilations (meilleur scheduling multi-CPU).<br /> Le problème étant qu’il consommait un peu plus de perfs pour tourner, et que dans les opérations basiques de tous les jours Win7 semblait plus rapide; au moins pour le commun des mortels.
angel_heart
La fonction tablette de windows 10 est beaucoup plus logique.<br /> Je comprends pas comment on peut faire un OS sur pc qui fonctionne comme un tablette.<br /> Et que cela a put être validé.<br /> Comme dit plus haut ce n’est pas être en avance sur son temps même aujourd’hui ça marcherais pas.
octokitty
2012 il y avait une pleine contention entre smartphones, tablettes et PCs.<br /> 2022 les smartphones ont clairement gagné, et de très loin en se rendant essentiel dans la vie quotidienne et aspirant toutes les données « de vie » au passage. Le PC reste le PC avec à peu près les mêmes usages il y a 10 ans et les tablettes sont réservées à l’usage créatif, un accessoire bureautique (écran) de plus ou devenues un outil à la consommation de média.<br /> Si MS regrette quelque chose c’est bien ceci, la faculté d’aspirer et exploiter des données de l’utilisateur en continu, de tout le monde. Mais en même temps un PC même ultraportable, ce n’est pas quelque chose que l’on peut se trimballer et l’utiliser partout à tout moment.<br /> Les décideurs de MS devraient plutôt regretter le sort qu’ils ont donné à Windows Phone.
don_quilmi
Un des aspects les plus novateurs de Win8 était certainement la tentative de faire converger les interfaces des PC et des Windows Phone. C’était maladroit sur PC, mais très réussi sur les téléphones.<br /> Malheureusement, Windows Phone n’a pas tenu, mais l’idée était intéressante.
Stef_R
Interface à la « mort moi le noe… », pensée pour les écrans tactiles.<br /> Combien d’ordinateurs ont été downgradé (d’origine) par les constructeurs et par les utilisateurs ?<br /> Ils auraient mieux fait de reconnaitre leur erreur et de changer…<br /> Heureusement que Classic Shell, et d’autres, ont corrigé le tir.
gemini7
Le système d’exploitation « Windows Seven », était à mon humble avis le plus au point et abouti, si pour une raison ou une autre, vous n’êtes pas d’accord avec ça, je vous invite à me remettre en question.<br /> Les tuiles de Win 8 et 8.1 ressemblent à ce qu’ils font avec Win 11 et son menu « démarrer », sans compter tous les bugs qu’il y a dans 11.
Zosobk
Concernant le launcher de macOS, ce n’est que ton avis !<br /> Entre devoir chercher ses applications (qui ne sont pas dans le dock) dans le dossier applications ou pouvoir les retrouver toutes dans le launchpad, que l’on peut mettre à sa sauce, qu’est ce que la majorité des gens préfèrent à ton avis ??<br /> Ce n’est pas abominable, c’est sans doute pour ça que « personne ne leur est tombé dessus » =)
Zosobk
Windows 8 avait au moins le mérite d’avoir apporté une nouvelle façon de « trouver ses apps » avec une personnalisation pour mettre ça à sa sauce, tuiles dynamiques en plus.<br /> Le problème c’est que les développeurs n’ont pas suivi et les utilisateurs non plus.<br /> Et franchement personnaliser l’« écran démarrer » était extrêmement chronophage pour peu que l’on ait plus de 15 applications sur son PC. Mais si la plupart des apps avaient eu des tuiles dynamiques ça aurait été très attirant visuellement.<br /> Pour ce qui est de toute l’interface adapté aux usages tactiles, c’était vraiment mauvais.<br /> Et pour ça Windows 10 a très bien corrigé le tir.
eykxas
Ce qui est intéressant, c’est lorsque l’on prenait le temps de comprendre la logique de W8 et 8.1, de connaître les raccourcis, les gestes à avoir et les automatismes, l’ergonomie de W8 était sacrément efficace.<br /> C’est surtout la forme qui posait problème et trop radicalement différente de ce à quoi les gens ont été habitués.<br /> Maintenant avec W10 et W11 on a fait un grand bon en arrière en efficacité (par contre c’est bien plus agréable visuellement), mais petit à petit on recommence à avancer. Les dernières màj du menu démarrer vont dans le bon sens (plus de possibilité d’épingle etc…)<br /> 22H2 a également améliorer la recherche ce qui est top. On est d’ailleurs revenu à l’efficacité de W8.<br /> Maintenant reste à améliorer le reste. (la gestion des bureaux, proposer du tiling implicite etc…)
zoup01
W8 ne me posait pas de problème…une ergonomie un peu bizarre, mais l’OS était plutôt stable et peu buggé…<br /> Pour moi , c’était tout aussi bien que W7 en pure utilisation de base personnelle.
merotic
Bilan négatif : L’absence de menu démarrer mais aussi l’interface tablette (tuiles) qui s’imposait dès le lancement de l’OS; pour retrouver le bureau il fallait cliquer et cliquer.<br /> Quelle abomination !
DrGeekill
Avis personnel c’est vraiment celui que j’ai le plus détesté. Je suis d’ailleurs resté au 7 mais j’ai fait quelques pc sous 8. Ces tuiles, ces couleurs criardes. C’était inbouffable pour moi.
Squeak
Pour ma part c’est surtout qu’ils n’ont pas pu différencier l’usage de la tablette du PC. Le fameux menu d’accueil très critiqué était pensé pour être utilisé de manière tactile, il occupait la totalité de l’écran avec des couleurs criardes. J’ai trouvé que ça ne faisait pas du tout sérieux.
Trophyman900
C’est que qu’essaye de faire W11 mais en oubliant un principe: cela ne marchera jamais en entreprise.<br /> J’ai l’impression que les développeurs oublient le principal avec ces innovations foireuses: l’utilisateur final.<br /> Actuellement ma boite est sous W10 ce qui permet d’exploiter au maximum la barre des taches sur plusieurs écrans avec une dizaine de fenêtres ouvertes, j’ai pas du tout envie de basculer sous W11 avec son impossibilité de séparer les fenêtres d’une même application.
_Troll
Ils auraient du faire deux modes, classic et modern, tout le monde aurait ete content.
Francis7
Windows 8 a apporté une belle évolution du bureau en général même si je n’étais pas fan de l’écran d’accueil à la place du menu démarrer.<br /> Mais le bureau était vachement beau avec le nouvel explorateur de fichiers. Windows 7 faisait un peu fantaisiste avec ses couleurs et ses petites fleurs. Windows 10 a suivi le mouvement de Windows 8. Le menu démarrer étant basé sur des tuiles. C’est un mix des conceptions et c’est tant mieux.<br /> Quant à Windows 11, il m’a toujours fait penser à un système Unix.
Catstom
Et quand on est passé de windows 3.1 avec ses fenêtres regroupant les applis a Windows 95 tout le monde s’est bien adapté au changement et ça n’a pas posé problème… La différence c’est qu’il n’y avait pas les réseaux sociaux pour lancer des polémiques…
dimebag
Ca se fait sur Chrome OS et il n’y a aucun souci
dimebag
Fallait pas chercher le bureau, t’en avais pas besoin
dimebag
Le problème de Win8 ça a été les pseudos power users et autres professionnels perdus parce que le menu démarrer était en plein écran
wackyseb
Le principal défaut c’était les tuiles. Et même Windows 10 a gardé ce système dans un menu démarré. Bah c’est la tuile assuré. coucou feu Windows Phone et ton interface de couvreur zingueur !!!<br /> Je n’utilise quasiment pas le menu démarré. Les raccourcis sont dans un dock ou la barre du bas et ceux plus occasionnels sont bien rangés dans des dossiers.<br /> A défaut d’avoir des stack comme sous MacOS ou IOS, on fait ce qu’on peux.<br /> Mais non, Windows 8 n’était pas en avance. Que ce soit maintenant ou dans 10 ans, le concept même d’un OS « tactile » vendu pour des PC fixe sans tactile est ridicule.
Shinpachi
10 ans après, j’ai toujours ce sentiment de désespoir quand je tombe sur un Windows Server 2012
fg03
Je dirai plutot que comme beaucoup les ingénieurs ont les neuronnes qui chauffent mais oublie le basique : faut pas perturber les habitudes installées des gens.<br /> Et là, la pillule était trop grosse à avaler.<br /> Pour le passage de Windows 3.1 à 95 ça n’a rien à voir. Les gens étaient pas informatisé du temps de Windows 3.1 c’était les entreprises. C’est grâce à Windows 95 que Microsoft a conquis le grand publicnotamment grace à DirectX pour les jeux et le multimedia qui faisait defaut à DOS / Windows 3.1 qui était en retard par rapport à Apple sur ce domaine.<br /> Bref, quand tu proposes une révolution tout le monde plonge dedans enthousiasmé. Si c’est pour te changer ton interface dont tu as l’habitude mais ne rien apporter qui change ta vie… c’est quoi l’intérêt ? Pour l’utilisateur rien ? Pour Microsoft c’est juste une stratégie mercantique visant à rendre obsolète l’ancienne version pour vendre à nouveau. Les réseaux sociaux ne sont que le reflet de ce que les pensent.<br /> Pour ma part avec l’arrivée de Windows 8 j’ai fait parti des gens qui ont switché et depuis je ne suis plus revenu sur Windows.
Shadowings
Euuuh tu voulais dire une tablette ?
Fafois1370
C’etait surtout un nid à bug encore pire que Windows 11. C’est à cette époque que tout est parti en couille chez MS. Il y a plus un truc qui tient debout …
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Surprise ! La plateforme FTX vendait des faux bitcoins à ses utilisateurs
8 idées de cadeaux de Noël pas chers !
Le PC gamer Lenovo Legion 5 et sa RTX 3060 sont juste à un prix hallucinant pour Noël !
Idée cadeau | Ellipse E1 : le vélo électrique pensé pour la ville
Amnesty International piraté par un groupe chinois ?
Pour Noël, une tablette Samsung achetée, une offerte !
Découvrez le satellite MTG-I1, ce fleuron européen qui va nous donner la météo
La fibre à moins de 20€ ? C'est possible avec cette offre de Noël !
Cette entreprise relance le Minitel pour le connecter à Internet
Idée cadeau pour Noël : le jeu PS5 Returnal actuellement à -63% chez Amazon
Haut de page