🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Microsoft plancherait sur un nouveau SoC maison (sans Qualcomm cette fois ?)

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
28 octobre 2021 à 15h15
15
Surface Laptop Studio-2 © © Microsoft
© Microsoft

Il y a un peu plus de deux ans, Microsoft dévoilait son processeur ARM maison « SQ1 » . Conçu en partenariat avec Qualcomm et dédié à la Surface Pro X, ce dernier n'a pas vraiment marqué les esprits, pourtant la firme pourrait initier une nouvelle tentative. Une offre d'emploi laisse en effet entendre que Microsoft cherche à développer un nouveau processeur … et possiblement sans aide extérieure.

Et si Microsoft commençait à développer une puce propriétaire en secret… cette fois sans Qualcomm ? Difficile d'être certains de quoi que ce soit à ce stade, mais une offre d'emploi pour un « Director of SoC Architecture » (Directeur d'architecture pour SoC) nous met en tout cas la puce à l'oreille. Partagée récemment, elle laisse penser que Microsoft aimerait, comme Apple ou Google pour Chromebook récemment , développer ses propres puces.

Bientôt des puces conçues en interne pour la gamme Surface ?

L'offre d'emploi stipule que la personne recrutée travaillera à plein temps au sein de l'équipe Surface. On y lit également que la division Silicon Architecture, à laquelle elle sera rattachée, est responsable des SoC injectés dans les futurs produits Surface. Et il est de notoriété publique que Microsoft travaille déjà à la conception de ces appareils de nouvelle génération.

Comme le souligne HotHardware, il est toutefois possible que cette annonce soit en réalité destinée à l'embauche d'une personne simplement chargée de gérer la conception de certains processeurs semi-personnalisé avec AMD ou Qualcomm. On notera tout de même que, sur une autre annonce pour le même poste, publiée cette fois le 23 octobre , Microsoft semble vraiment en quête d'un ou d'une ingénieur(e) chevronné(e).

Parmi les responsabilités évoquées, il s'agira de « diriger la conception et la réalisation des spécifications et de l'architecture de SoCs afin d'offrir des expériences exceptionnelles », ou encore de « gérer une équipe technique chargée de piloter l'architecture jusqu'à livraison d'un produit ».

Job listing Microsoft © © HotHardware
© HotHardware

Les puces maison, une décision stratégique porteuse…

S'il faudra probablement attendre quelques mois pour en savoir plus, au gré d'éventuelles fuites, il est clair que Microsoft aurait beaucoup à gagner en développant ses propres puces en interne.

En la matière, Apple a récemment montré la voie avec ses puces Apple Silicon . Non seulement ces dernières sont taillées sur mesure pour les MacBook, mais elles ont aussi permis à Apple de fausser compagnie à Intel. Cette décision devrait aussi permettre à la firme de dégager, à terme, de meilleurs profits.

Source : HotHardware

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
11
nicodunord
Là où Apple a engagé sa transition il y a 5 ans, Microsoft commence sa prospection….
idhem59
Tony Fadell (l’un des papas de l’iPod) expliquait récemment chez ORLM que lorsque Apple a commencé à concevoir ses propres SoC ARM il y a plus de 10 ans (le premier équipait le premier iPad et l’iPhone 4), Steve Jobs projetait déjà de les mettre dans des Mac dans le futur et le développement était axé en ce sens.<br /> Ce genre de transitions ne se font pas à la légère et prennent beaucoup de temps si on veut que ça se passe bien. En 2015/2016, on entendait déjà parler du développement de Mac OS ARM.<br /> De même que pour la migration PowerPC vers Intel, on a su plus tard que dès l’année 2000, des prototypes de Mac Intel tournaient déjà en interne. Plus de 5 ans avant la sortie publique du premier modèle.
pocketalex
… et recrute une personne<br /> «&nbsp;bonjour, votre métier est de remplacer les équipes Qualcomm, et de faire mieux&nbsp;»
nicodunord
Excellente interview de Tony Fadell à voir d’urgence
nicodunord
Je me demande très très sincèrement et sans plaisanter si Microsoft ne traîne pas Windows comme un boulet et ne souhaiterait pas à terme s’en débarrasser. Je pense qu’Apple va reprendre d’importantes parts de marché dans les années qui viennent. Je les vois bien à 20% de PDM d’ici 5 ans
CI4ICE
@nicodunord<br /> Non je pense que Microsoft se tire une balle dans le pied croyant que les gens s’achetent un PC pour Windows… or ils achetent un windows pour leur PC.<br /> Ce qu’Apple n’a jamais voulu comprendre.<br /> Reste que le marché du mobile (portable), c’est vrai, devient un peu plus favorable a Apple, s’il contiennent les prix, mais ca fera pas le 20% de PDM.
pocketalex
nicodunord:<br /> Je les vois bien à 20% de PDM d’ici 5 ans<br /> Je doute fortement de cette allégation<br /> Le Mac est un micro marché, et qu’Apple arrive à 10% est déja une très belle performance, mais j’ai franchement du mal à entrevoir plus. Les Macs sont des produits haut de gamme, le ticket d’entrée en grand public (Macbook Air essentiellement) est de 1000€ et celui des machines pour gros boulots est de 2200€ et plutot 3000€ si l’on veut bien la configurer<br /> Le tout sur une plateforme où l’offre logicielle n’est pas aussi étendue, voire inexistante pour certains métiers de niche (CAD, 3D haut de gamme, etc) et pour certains secteurs grand public (le jeu vidéo)<br /> En entreprise le gros du gros des achats, l’essentiel, c’est des PC bureautique et nombre de machines sont vendues aux alentours des 500€, pour du Apple il faut poser le double sur la table (OK, il y a le Mac mini à 600/700€)<br /> Pour les particuliers la demande en Windows est tellement importante, et toutes nos considérations sur les aspects techniques sont totalement étrangère à la plupart des acheteurs, et ici encore la notion de prix d’appel joue fortement, et comme je l’ai déja écrit dans un autre fil de discussion, il existe nombre de PC portables à 500, 600, 700€ qui ont la préférence des budgets modestes<br /> Apple est dans son marché, et son marché c’est 5 à 7% du marché informatique, avec un pic à 10% récemment grace aux M1 et au succès de l’iPhone, mais ça va pas beaucoup plus loin<br /> Je ne suis pas très inquiet pour Intel, par ailleurs le principal concurrent d’Intel est AMD, bien plus qu’Apple, et un tout petit peu Microsoft, avec ses vélléités de pousser Windows ARM
norwy
«&nbsp;mais une offre d’emploi pour un « Director of SoC Architecture » (Directeur d’architecture pour SoC) nous met en tout cas la puce à l’oreille.&nbsp;»<br /> Joli
Yannick2k
Avant l’iPhone, les Mac étaient acheté par les personnes qui savaient que ça existaient <br /> Ensuite, les gens ont acheté des Mac parce que Apple a su vendre le combo avec l’iCloud et les photos synchronisées (comme dans la pub), même si ils savaient pas trop s’en servir <br /> Pas sûr qu’aujourd’hui beaucoup plus de gens achètent des Mac par connaissance technique, surtout vu le prix d’un Mac !!!
aazert
Icloud et les photos synchronisées comme tournant dans la motivation d’achat Apple ?<br /> Euh… ok
smover
Microsoft designe des puces depuis longtemps, comme celles présentes dans HoloLens et HoloLens 2.<br /> Comme d’habitude la marque privilégie la collaboration avec leur écosystème de fournisseur et d’OEM, c’est leur culture, sauf quand le produit dont ils ont besoin n’existe pas (cf. les processeurs HPU des HoloLens) ou lorsque le marché n’est pas assez innovant (par exemple le lancement de la gamme Surface pour secouer un marché PC qui tournait en rond avec des OEM frileux).<br /> Il ne faut pas oublier que Microsoft a poussé l’ARM pour PC bien avant Apple, mais pas leurs puces car ils s’appuyaient sur les acteurs du marché. Or l’arrivée du M1 a mis une claque à tout le monde et montre bien les limites de prendre et d’adapter à la marge des puces mobiles à des PC. Donc il est logique qu’ils réagissent. La question est de savoir depuis combien d’années ils sont sur le coup… La fin des processeur ATOM les a certainement rendu très précautionneux vis-à-vis d’Intel et de leur capacité à apporter des puces basse consommation performantes : d’où la bascule d’HoloLens 2 sur la plateforme Snapdragon 850 de Qualcomm. Mais ses performances étant médiocres il est logique qu’ils préparent une suite plus ambitieuse pour les PC comme pour leur ordinateur de réalité mixte. Et rien sur le marché ne répond aujourd’hui à ce besoin.
LeVendangeurMasque
Non je pense que Microsoft se tire une balle dans le pied croyant que les gens s’achetent un PC pour Windows… or ils achetent un windows pour leur PC.<br /> Oh, non c’est les applications présentes sur Windows qui tiennent les clients captifs.<br /> Reste que le marché du mobile (portable), c’est vrai, devient un peu plus favorable a Apple, s’il contiennent les prix, mais ca fera pas le 20% de PDM.<br /> Ben déjà aux USA on s’en rapproche grâce au M1, et ça c’est les chiffres d’avant les M1 Pro/Max…<br /> C’est largement suffisant pour que des éditeurs réfléchissent sérieusement à y porter leurs applications, même ludiques, car la puissance est là. Et en plus avec la prime au premier arrivé !<br /> C’est le principe du cercle vertueux, et on y est…
LeVendangeurMasque
Pas sûr qu’aujourd’hui beaucoup plus de gens achètent des Mac par connaissance technique, surtout vu le prix d’un Mac !!!<br /> La seule connaissance technique pour acheter un Mac aujourd’hui, c’est d’arriver à comprendre la phrase suivante:<br /> «&nbsp;Un Mac M1 c’est plus performant et autonome que n’importe quel PC&nbsp;».<br /> Je crois que c’est à la portée de beaucoup !<br /> Les autres avantages, comme un très bon son et un super écran, se voient en 3 secondes au magasin…
LeVendangeurMasque
5 ans avant de pouvoir réagir, c’est une éternité en matière d’informatique !<br /> D’ici là ça fera un paquet de gens qui auront switché vers la Pomme.<br /> Et que peut-on espérer de MS d’ici là ? Un truc équivalent à Apple ? Ben super, mais ça fera clairement pas assez pour envisager un rétro-switch…<br /> En plus y’a rien du tout qui garanti que MS arrive à cet objectif. On dirait plus un énième plan pour essayer de rassurer les fans et surtout les fameux décideurs informatiques.<br /> À un problème près: le décideur il aime bien les plans biens fléchés, mais le concret ça le rassure encore plus. Et ça tombe bien Apple en propose à la vente depuis un bout de temps déjà. MS n’a que des promesses, qu’ils ont déjà pour beaucoup amendées voir reniées par le passé.<br /> Prenez le DSI qui a choisi des Windows Phones plutôt que iPhone, parce que MS vous comprenez c’est une entreprise sérieuse et pérenne, pas comme Apple qui peut disparaître du jour au lendemain*. Ben celui-là il est encore en train de finir d’essayer de finir de manger son chapeau… <br /> Je n’exagère rien, j’ai entendu cette phrase à l’époque environ 15 jours avant qu’on apprenne qu’Apple devenait la plus grosse capitalisation boursière du monde… 🥲<br />
Popoulo
«&nbsp;une totale liberté de pensée cosmique vers un nouvel âge réminiscent&nbsp;»
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pour le Black Friday, ce PC portable ASUS 14
Avis aux gamers, le processeur AMD Ryzen 9 5900X est en chute libre pour le Black Friday
Le Slide, pour ajouter facilement deux écrans à votre ordinateur portable, revient (et la start-up s'explique)
Vers une hausse du prix des cartes graphiques Radeon RX 6000 ?
Excellent deal sur le portable gamer Lenovo Legion 5 avec RTX 3060
MediaTek s'attaque au haut de gamme avec son Dimensity 9000
Le marché du GPU progresse nettement sur un an : NVIDIA domine toujours AMD
AMD publie le plugin FidelityFX Super Resolution (FSR) pour l'Unreal Engine 4
AMD : les Radeon RX 6500 XT et RX 6400 sont pour bientôt
QNAP lance officiellement son logiciel QuTS hero 5.0 : ZFS et déduplication au menu
Haut de page