Microsoft émet $4,75 milliards d'obligations sur 30 ans

23 septembre 2010 à 15h31
0
00C8000003357832-photo-logo-microsoft.jpg
Microsoft a décidé de vendre 4,75 milliards de dollars de dette, sous la forme d'un emprunt obligataire. Les obligations devraient être émises pour une durée de 30 ans, à des taux intéressants pour les investisseurs.

En effet, une partie de ces obligations sera aux taux d'emprunt les plus bas sur le marché, ce qui permet à Microsoft de lever une telle somme.

L'émission est réalisée en quatre parties distinctes. La première arrivera à échéance en 2013, et concerne 1 milliard de dollars, à 0,875%. La seconde prendra fin en 2015, pour 1,75 milliard de dollars à 1,625%. Les deux dernières concernent chacune 1 milliard de dollars, et se termineront respectivement en 2020 et 2040, à des taux de 3% et 4%.

Rappelons que Microsoft affiche un bilan excédentaire de 37 milliards de dollars. La plupart de cet argent est cependant détenu à l'extérieur des Etats-Unis, et un emprunt aux taux actuels lui coûte moins cher que d'envisager un rapatriement, soumis à une taxation forte. La note de confiance de Microsoft, maximale chez Moody's et Standard & Poor's, lui permet d'ailleurs d'attirer beaucoup de personnes intéressées par ses obligations.

La veille, le conseil d'administration avait autorisé l'émission de 6 nouveaux milliards de dollars de dette. Sur le marché d'échange Nasdaq, l'action du géant a perdu 2,1% à la fermeture, à 24,61 dollars.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Neelie Kroes :
Eric Schmidt reconnait que ses commentaires sur le changement d'identité étaient
Dell : bientôt un boitier propulsé par Google TV ?
ACTA : le Japon souhaite la transparence... mais prévient trop tard
L'Europe investit £10 millions dans WebinOS
Vie privée : le Canada continue son enquête sur Facebook
Les clés USB trombones arrivent chez Verbatim
La France débloque 750 millions d'euros pour les contenus numériques
CommentCaMarche va racheter Benchmark Group (JDN, L'Internaute)
Le Kindle 3 s'offre un jailbreak à l'intérêt limité
Haut de page