Intel pense ouvrir ses usines à ARM

01 juin 2018 à 15h36
0
Changement de tête et de cap pour Intel. La nouvelle équipe dirigeante, constituée de Brian Krzanich et de Renée James, annonce un avenir résolument axé sur le mobile pour la société.

0118000005739752-photo-intel-atom-z2580.jpg
Brian Krzanich, le nouveau directeur général d'Intel depuis mai, en dit un peu plus sur la stratégie du groupe auprès de Reuters. Sans surprise, le fondeur de Santa Clara va mettre l'accent sur la mobilité, un secteur où il est actuellement dominé notamment par Qualcomm. Désormais, l'architecture Atom, pour smartphones et tablettes, sera mise sur un pied d'égalité avec l'architecture Core, dédiée elle au monde du PC.

Jusqu'alors secondaires dans la feuille de route d'Intel, les puces mobiles devraient bénéficier à l'avenir des mêmes avancées technologiques que les puces pour ordinateurs. Par exemple, la gamme Atom ne bénéficiera du 22 nm qu'avec l'arrivée de la nouvelle architecture, Silvermont, présentée début mai. Alors que côté desktop, les puces Core en bénéficient depuis le lancement d'Ivy Bridge il y a plus d'un an.

Interrogés pour la première fois depuis leur nomination, Brian Krzanich mais aussi Renée James, la nouvelle présidente d'Intel, ont également indiqué que le « wearable computing », soit les appareils connectés à Internet pouvant être portés sur soi, serait « le prochain champ de bataille du secteur ». Sur ce terrain, l'équipe dirigeante annonce que c'est sur ce domaine que porteront les efforts d'Intel.

« Je pense que vous allez commencer à voir des appareils équipés de nos puces vers la fin de l'année et le début de l'an prochain », a souligné le directeur général, ajoutant que les appareils comme les Google Glass mais aussi les montres et bracelets connectés cristalliseraient l'ensemble des efforts de l'industrie. Après avoir raté le tournant des smartphones, Intel voudrait être dans le bon wagon cette fois-ci.

Intel prêt à ouvrir ses usines à des clients

Ce tournant ne sera pas sans conséquences sur la production. Brian Krzanich va ouvrir la porte de ses usines à certains clients réalisant des puces avec des architectures concurrentes à celles d'Intel. Et de déclarer au passage : « S'il y avait un grand client avec qui nous entretenons de bonnes relations sur les ordinateurs portables et autres mobiles, et qu'il nous demandait de produire des puces ARM, nous considérerions cette demande. Tout dépend de l'intérêt stratégique qu'il pourrait avoir pour Intel. »

Ainsi Intel entend principalement suivre les vents favorables, et aller dans le sens du marché. Ce genre d'annonce pourrait ne pas laisser Apple indifférent. On sait combien la firme de Cupertino essaie depuis quelques mois de s'émanciper davantage de son concurrent mais néanmoins partenaire Samsung.

L'intérêt pour Apple serait également de bénéficier d'une finesse de gravure en 22 nm, quand TSMC et Samsung en sont à respectivement 28 et 32 nm. Reste que jusqu'à présent, Intel a toujours exigé des contreparties de la part de ses clients. On ne sait pas si le géant des semi-conducteurs serait prêt à remettre en cause cette politique supposée.

Enfin Intel en a dit un peu plus sur sa stratégie de vidéo à la demande. Le fondeur a confirmé qu'il s'intéressait toujours plus au domaine de la télévision, mais qu'il était encore en quête d'un modèle économique intéressant. « Nous pensons disposer d'une excellente interface et d'une fantastique technologie de compression-décompression », a fait valoir Brian Krzanich, tout en reconnaissant qu'Intel est encore un acteur mineur dans le domaine des contenus, et que ce ne serait donc pas une priorité.


À lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page