IBM : bénéfice net en hausse de 10% au premier trimestre

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000001580542-photo-logo-ibm-marg.jpg
Grosse journée pour les analystes : Intel et IBM annoncent leurs résultats trimestriels le même jour. Et si Intel vient contredire la contraction sur le marché des PC, notamment grâce à la demande des entreprises, IBM confirme pour sa part sa bonne tenue dans tous les secteurs d'activité où il est présent.

Nouveau trimestre de hausse pour IBM, qui démarre plutôt bien l'année. Avec un chiffre pour commencer : son chiffre d'affaires trimestriel est en hausse de 5%, à 24,6 milliards de dollars, par rapport au même trimestre de l'année 2010 (après aplanissement des fluctuations de la devise). Une hausse qui semble modérée par rapport à d'autres géants du secteur, mais qui ne reflète pas en elle-même les performances réelles de Big Blue. Notons au passage qu'IBM surpasse les estimations de Wall Street, dont les analystes attendaient en moyenne un revenu de 24 milliards de dollars.

Les chiffres les plus révélateurs sont à chercher du côté du bénéfice net, en hausse de 10% par rapport à l'année précédente, à 2,9 milliards de dollars. Et la meilleure nouvelle vient sans doute pour les actionnaires du géant, puisque le bénéfice opérationnel par action a été revu à la hausse par rapport aux attentes des analystes. Alors que ces derniers voyaient une progression portant le gain par action à 2,30 dollars, l'augmentation de 21% l'a finalement porté à 2,41 dollars. Un chiffre qui reflète la vigueur du groupe, mais est aussi la conséquence du programme de rachat d'actions poursuivi par Big Blue, qui entraîne une progression automatique du bénéfice par action.

Les analystes sont donc visiblement satisfaits, comme le montre la déclaration de l'un d'eux, analyste à Sanford C. Berstein & Company : « C'était un trimestre classique pour IBM, qui montre la capacité de l'entreprise à produire des gains solides. La seule préoccupation vient de la hausse modérée des ventes de services. » De fait, si tous les secteurs d'activité d'IBM se portent bien, ce dernier est celui qui a connu sur ce premier trimestre la moindre croissance.

Pour trouver les meilleures progressions, il faut aller chercher du côté du matériel, et notamment des mainframes. Les nouvelles générations de produits ont permis au groupe de connaître une hausse de 41% des ventes sur ce segment par rapport au même trimestre de l'année précédente. Autre cause possible de satisfecit pour les analystes : la stratégie de développement d'IBM dans le secteur de la gestion de données. Pour David Grossman, analyste à Stifel Nicolaus, « le principal changement auquel font face les entreprises, c'est l'explosion du volume de données. La meilleure réponse possible, c'est d'aider les clients à analyser et à gérer toutes ces données, et IBM fait d'énormes efforts à ce niveau. »

Le marché des analytics web ou réseau et de la business intelligence a cru de 20% ce trimestre, avec un objectif pour 2015 de 16 milliards de dollars. Cette activité à elle seule a poussé Big Blue à racheter 25 entreprises spécialisées au cours de cinq dernières années, et à employer 8 000 consultants et 200 mathématiciens dans son unité dédiée. Le tout pour une dépense avoisinant les 14 milliards de dollars. Autre source de diversification pour IBM : le cloud computing. Avec ici aussi une stratégie payante, puisque le géant entend atteindre les 7 milliards de dollars en 2015.

Ces bons chiffres ont permis à IBM de revoir ses estimations à la hausse pour l'année complète. Son bénéfice opérationnel devrait désormais atteindre « au moins 13,15 dollars » par action, contre « au moins 13 dollars » par action selon le plan précédent.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Test de Mozilla Firefox 4.0 : de retour au top ?
Haut de page