Un mafieux rattrapé par la justice grâce à... Google Maps

06 janvier 2022 à 17h40
16
Google Maps - Gioacchino Gammino

C’est pas de chance. Un mafieux sicilien en cavale depuis presque 20 ans a été rattrapé par la justice grâce à une photo prise par Google Maps .

L’homme avait été condamné à la réclusion à perpétuité pour un meurtre commis plusieurs années auparavant. 

Google Maps met fin à une cavale de 20 ans

Une simple photo de Google Maps qui met fin à 20 ans de cavale. Gioacchino Gammino, l’une des têtes du groupe mafieux sicilien « Stidda », a été repéré aux alentours de Madrid en Espagne, selon les informations de Reuters. Les autorités ont relancé une enquête à son sujet il y a deux ans alors qu’ils ont identifié son visage sur un cliché pris par Google Maps. 

L’homme de 60 ans vivait sous un faux nom dans la ville de Galapagar, à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Madrid. Une photo de l’homme en cavale avait été prise devant un magasin de fruits. Un responsable de la police italienne précise néanmoins que les enquêteurs avaient déjà des doutes sur sa présence dans cette petite ville ibérique et que la photo de Google Maps a confirmé leurs soupçons. 

« La photo nous a permis de confirmer l'investigation que nous développions de manière traditionnelle », explique Nicola Altiero, Directeur adjoint de l'unité de police anti-mafia italienne. Le fugitif, qui s’était évadé de prison à Rome en 2002, est actuellement aux mains des autorités espagnoles. Il pourrait être extradé d’ici la fin février. 

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
14
Augusto
Pfffff… Et voilà ! Encore un beau métier qui va disparaitre à cause des GAFAM !<br /> Quelle époque j’vous jure !!<br /> Maintenant on montrera à nos enfants «&nbsp;le parrain&nbsp;» et «&nbsp;Scarface&nbsp;» comme des images d’archives, et plus pour créer des vocations… C’était l’bon temps !
Ccts
La police a accès aux photos non floutées du coup ? Ou ils ont de bons yeux !
Oldtimer
Heu… comment la police a eu accès aux images de Google map avec les visages non floutées ?<br /> Bon quand bien même dans le cas présent c’est bien fait pour sa gueule.<br /> Néanmoins ça fait craindre encore plus le pire
MattS32
Je ne pense pas qu’ils aient accès aux photos non floutées par défaut.<br /> Mais vu que la police précise qu’elle soupçonnait déjà qu’il était dans cette localité, ils ont peut-être simplement repéré sur Google Maps quelqu’un dont le gabarit pouvait correspondre et réclamé à Google la photo originale non floutée.
Kriz4liD
Les visages photographiés par Google maps sont normalement floutées non ?<br /> Et donc si je comprend bien , les visages photographiées par gmaps sont scannées par le FBI ?
Peggy10Huitres
Vous avez pas vu les experts les gars, ils ont une IA qui défloute et zoom à gogo
SlashDot2k19
Si les images sont hébergées sur un serveur aux USA, je suppose que tous les services fédéraux y ont accès (CIA, FBI, etc…) Patriot Act, toussa…
Gweegoo
Je ne pense pas que le FBI soit impliqué. L’article ne parle que de la police italienne qui, comme d’autres, a accès aux images hautes résolutions (l’article de presse précise que c’est grâce à sa cicatrice au menton qu’il a été reconnu) et utilise la reconnaissance faciale.<br /> Ce genre de business fait régulièrement l’objet de pétitions internes au sein des GAFAM…<br /> Mais bon … qq1 de plus de 18 ans croyait-il vraiment à autre chose?
bmustang
les GAFAM et ceux de demain sont ou seront nos ennemis à jamais. Ils sont capables du pire comme du moins pire et ne veulent pas nécessairement notre bien.
zeebix
Ou alors ils ont contourné le flou en exploitant un reflet dans une vitre du bâtiment derrière
Augusto
«&nbsp;la vie n’est que peine, altesse. Ceux qui vous disent le contraire essaient de vous vendre quelque chose.&nbsp;»<br /> Princess Bride.
Niark_Ozzy
Si il avait mis son masque il n’aurait pas été pris !
Kratof_Muller
C’est le travail d’interpol de fournir et coordonner l’obtention d’informations.<br /> Pour des raisons de sécurité et probablement de droit d’implantation dans un pays, soit les US coopèrent, soit les pays imposent un droit de regard sur ce qui concerne la sécurité, ça semble évident.<br /> Les lois sur la protection des données sont faites pour vous lambda, pas le renseignement, c’est inévitablement régalien.<br /> Après on se demandera, si tel est le cas, comment certaines choses ne sont pas prévues, probablement qu un juge ordonne surveillance et instruction (déficit de juge, ça oui …) ou que telle Enigma déchiffrée cela ne s’annonce pas et n’étant pas annoncé et instruit ne soit pas considéré comme une preuve ou élément d’information ne devant être dévoilés pour préserver l’opération, une zone grise de confort du renseignement.
benben99
Tant mieux, une racaille de moins dans les rues.
benben99
La police a accès aux photos non floutées du coup ? Ou ils ont de bons yeux !<br /> Tu es surpris? Google donne probablement toutes ses données aux divers services de police. D’ailleurs je ne serais pas surpris qu’ils donnent aussi accès aux emails…
benben99
­&gt; Et donc si je comprend bien , les visages photographiées par gmaps sont scannées par le FBI ?<br /> Surement aussi Apple, Google, Microsoft… et peut-être même des backdoors.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

MediaTek talonne Apple et frappe un grand coup avec son Dimensity 9000
A moins de 160€, la tablette Lenovo Tab P11 est une vraie belle offfre
Le PC portable convertible Lenovo passe sous la barre des 500€ pendant les Soldes !
iMac Pro : vers un M1 Max à 12 cœurs (au lieu de 10) ?
Intel Arc Alchemist : une fuite présumée dévoile les specs complètes
Intel insiste : n'overclockez pas les Alder Lake non-K, même si ça fonctionne
Même pas sorties, le prix des RTX 3050 brûle déjà les doigts
Pour le Steam Deck, Valve soutient activement le développement de Mesa
La chute du Bitcoin peut-elle débloquer les stocks de cartes graphiques ?
Les performances graphiques du Samsung Xclipse 920 RDNA 2 éclipsent l'Adreno 730
Haut de page