Collecte de données : Google retire trois applications rassemblant plus de 20 millions de téléchargements

26 octobre 2020 à 16h35
3

Ces trois applications pour enfants violaient les politiques de collecte de données du Play Store et récoltaient des données sensibles comme la géolocalisation.

Ce sont les chercheurs de l'International Digital Accountability Council (IDAC), une organisation indépendante dont l'objectif est d'améliorer la responsabilité des acteurs du numérique, qui ont mis en lumière les pratiques de ces trois applications.

Une collecte rendue possible par l'utilisation de certains kits de développement

Princess Salon, Number Coloring et Cats & Cosplay sont trois applications pour enfants qui jouissaient d'une belle popularité avec 20 millions d'utilisateurs au total sur les appareils Android.

Selon les experts de l'IDAC, le code des applications n'est pas en cause mais spécifiquement les SDK utilisés pour leur conception. Les logiciels utilisent le moteur de jeu Unity, Umeng, un système d'analyses conçu par Alibaba et Appodeal qui offre des outils pour améliorer la monétisation d'une application.

Les SDK auraient collecté les AAID (Android Advertising ID) des utilisateurs, soit les identifiants publicitaires liés à un appareil. Associés à d'autres informations personnelles, comme l'identifiant Android, les utilisateurs peuvent ensuite être suivis précisément dans leur navigation web ou dans l'utilisation de leur téléphone.

Google encadre strictement la collecte d'informations dans les applications pour enfants

Cette collecte de données est pourtant strictement interdite par Google lorsqu'il s'agit, comme pour ces trois logiciels, d'applications pour les enfants et ces kits de développement n'auraient pas dû être utilisés.

Google a réagi rapidement après avoir pris connaissance des éléments apportés par l'IDAC et a supprimé les trois applications de son magasin. L'organisation n'est toutefois pas en mesure de quantifier le nombre d'informations collectées par ces logiciels.

Creative APPS et Libii Tech, les éditeurs de deux des trois applications retirées, ont encore plusieurs applications disponibles sur le Play Store. Les versions iOS de Princess Salon, Number Coloring et Cats & Cosplay sont toujours disponibles sur l'App Store, mais semblent à première vue ne pas récupérer autant d'informations sur leurs jeunes utilisateurs.

Source : TechCrunch

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Mode sombre : des effets modérés sur la consommation de batterie de nos smartphones
Les Huawei P50 et P50 Pro officialisés en Chine, ils embarquent HarmonyOS et le Snapdragon 888
OnePlus profite d'une croissance insolente sur le marché des téléphones aux USA
Samsung : les Galaxy Tab S8+ et Ultra pour accompagner la sortie du Galaxy S22 ?
OPPO a dévoilé sa montre connectée OPPO Watch 2, qui promet une impressionnante autonomie
Le OnePlus Nord 2 est désormais disponible en France, à partir de 399 euros
Motorola officialise ses Edge 20, des smartphones qui mettent le paquet sur la photo
iOS 15 : certaines commandes de Siri ne fonctionneront plus avec les applications tierces
Même en Chine, Huawei ne fait plus partie du top 5 des vendeurs de smartphones
Le Realme Flash pourrait bénéficier d'une recharge magnétique, façon MagSafe d'Apple
Haut de page