Apple refuse le télétravail et certains de ses employés menacent de quitter l'entreprise

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
17 juillet 2021 à 10h55
31
Apple Park Photo theater - crédits:Apple © Apple
Le campus d'Apple Park à Cupertino, en Californie © SIPA

Apple encourage ses employés à reprendre le travail sur le site de l'Apple Park.

Le géant américain refuserait catégoriquement certaines demandes de télétravail, et pourrait perdre ainsi de nombreux collaborateurs et collaboratrices.

Apple pas fan de télétravail

Selon diverses sources, Apple ne serait pas vraiment enclin à favoriser le télétravail pour ses employés, préférant un modèle hybride, imposant à ses collaborateurs et collaboratrices de se rendre à l'Apple Park au moins trois jours par semaine.

COVID-19 oblige, certains employés (notamment celles et ceux à risque) souhaitent continuer le télétravail, mais du côté d'Apple, il semblerait que cela nécessite de nombreuses conditions préalables. En effet, Apple exigerait notamment des dossiers médicaux, afin de statuer si les employés en question sont autorisés à travailler depuis leur domicile.

Certains employés ont d'ores et déjà fait part de leur intention de quitter l'entreprise si Apple n'assouplissait pas sa politique en matière de télétravail. Reste à savoir maintenant comment Apple va gérer « le retour à la normale » au sein de son Apple Park, et si le géant américain va adoucir ses conditions de travail d'ici le mois de septembre, sachant que l'entreprise soutient que le travail en présentiel est essentiel.

Source : 9to5Mac

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
31
27
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft en cours d'acquisition de RiskIQ, spécialiste de la cyber-sécurité pour $500 millions
Une plainte contre Google pour discrimination salariale est devenue un recours collectif représentant 10 800 femmes
Logitech annonce une année fiscale 2021 exceptionnelle, la meilleure depuis... toujours
Apple en hypercroissance sur ses derniers résultats
Alphabet : des résultats financiers records grâce à la publicité, Google Cloud et YouTube
Arrêté par le FBI, il voulait faire sauter un centre de données d'Amazon
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
Une imposition minimum pour les grandes entreprises numériques sérieusement discutée
Uber versera 1,1 million de dollars à une personne non-voyante refusée 14 fois par des conducteurs
Aux USA, Amazon aurait licencié illégalement des salariées critiquant les conditions de travail de la firme
Haut de page