Alibaba part à la conquête des États-Unis avec une offre de cloud

01 juin 2018 à 15h36
0
Plutôt que de simplement vendre ses produits et ses services à l'étranger, Alibaba décide de s'y implanter physiquement. C'est ce qu'il prouve en annonçant l'arrivée d'un datacenter aux États-Unis.

C'est en visant les entreprises chinoises installées sur le sol américain, et exprimant des besoins en matière de cloud, que le géant du e-commerce Alibaba va tenter de s'imposer dans ce pays. Le groupe de Jack Ma va installer son propre centre de données en Californie. Il sera administré par sa division Aliyun, aussi connue pour son système d'exploitation mobile. Aucune information sur la taille du datacenter n'est encore connue.


0230000007934641-photo-si-ge-alibaba.jpg
Depuis qu'Alibaba est coté en bourse, il se doit de croître, et cela passera par l'international - Crédit : Wikipédia.


Ethan Yu, le vice-président d'Alibaba chargé du développement du cloud à l'international, confie auprès de Reuters voir « vraiment une forte demande des clients américains qui recherchent une présence équilibrée dans leurs infrastructures informatiques à travers le monde, y compris en Chine ». Avec ce datacenter, Alibaba pourra ensuite s'« étendre dans d'autres régions, par exemple sur la côte Est ou dans le centre ».

Alibaba a déjà un pied dans la Silicon Valley

Alibaba propsoera une offre de cloud public. Les clients ciblés sont ceux de la distribution, du Web et des jeux en ligne, soit un positionnement qui n'est pas sans rappeler celui d'Amazon Web Services. En Chine, le groupe revendique près d'un quart du marché de l'hébergement.

Alibaba n'en est pas à sa première incursion aux États-Unis. En août 2013, le groupe chinois s'offrait une part significative du service américain de livraison rapide ShopRunner. Deux mois plus tard, l'e-marchand mettait un pied dans la Silicon Valley en créant carrément un fonds d'investissement à San Francisco, dans le but d'attirer des start-up. Mais le plus gros pion qu'a placé Alibaba aux États-Unis est son entrée au Nasdaq en septembre 2014. Des mouvements stratégiques de fond, dont le groupe espère bien récolter les fruits dans un avenir proche.

A lire également :

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Freak Attack : SSL TLS fragilisé par une vieille exigence de la NSA
Citizenfour : les coulisses de l'affaire Snowden aujourd'hui au cinéma
Vers un statut pour protéger les lanceurs d’alertes ?
NVIDIA dévoile la GeForce GTX Titan X 12 Go
Infos US de la nuit : Instagram lance un nouveau format de pub cliquable
NVIDIA annonce sa console de salon Android TV 4K : la Shield
Les roux réclament d'être représentés dans les Emojis d'Unicode
Les monnaies virtuelles jugées instables mais génératrices de business
Drones survolant Paris : faut-il s'inquiéter ?
Uber va sérieusement renforcer ses fonctions de localisation
Haut de page