5 infos qui nous ont échappé cette semaine

Par
Le 31 octobre 2015
 0
Uber réitère la livraison de chats à domicile, un internaute reçoit une amende pour un faux commentaire contre un restaurant... Dans cette mini-revue de presse mondiale, Clubic balaie l'actualité décalée, insolite, mais toujours sérieuse, repérée pendant la semaine.

01f4000008144876-photo-revue-de-presse.jpg

Uber livre... des chatons

A l'occasion de la journée nationale des chats le 29 octobre, la société de transport a mis en place dans plus de 50 villes américaines un service de "prêt" de chatons en provenance d'une association de protection des animaux. Après "l'essai" de 15 minutes (facturé 30 dollars), les hôtes avaient la possibilité d'adopter l'animal.


Les employés de Facebook au bas débit

La société lance une opération "mardi en 2G" où les salariés se verront proposer de surfer en bas débit pendant une heure le mardi matin. Objectif : leur faire prendre conscience des difficultés d'accès à Internet que rencontrent les habitants des pays en développement et les inciter à trouver des solutions adaptées.


2 500 € d'amende pour avoir posté un faux commentaire sur un restaurant

L'internaute avait rédigé un commentaire malveillant visant un restaurant du Groupe Bernard-Loiseau à Dijon...alors que le restaurant en question n'avait même pas encore ouvert ses portes. Il a été condamné à payer 2000 euros "en réparation du préjudice causé à son image", 500 euros pour la SA Bernard Loiseau et plus de 5 000 euros pour les frais de justice engagés.


Vous pouvez désormais suivre jusqu'à 5 000 comptes Twitter

Le réseau social limitait jusqu'ici à 2 000 le nombre maximum de personnes que l'on pouvait suivre en même temps. Cette limite est désormais repoussée à 5 000, après laquelle il faudra d'abord engranger de nouveaux followers avant d'ajouter des comptes. A l'inverse, aucun seuil maximum de followers n'est fixé.


Vice va lancer une douzaine de chaînes de télévision en Europe

Le site s'est déjà diversifié dans la production de contenus audiovisuels pour des chaînes américaines comme HBO. Mais son PDG, Shane Smith, veut désormais ses propres chaînes de télévision et avoue que ses équipes développent déjà des émissions pour populariser ces nouvelles chaînes. Les discussions pour des partenariats seraient selon lui déjà bien avancées, citant notamment Netflix, ITV, Sky ou Discovery.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top