"Made in China" : le gouvernement chinois va remplacer 50 millions de PC

11 mai 2022 à 11h10
14
Ordinateur portable © © Sigmund / Unsplash
© Sigmund / Unsplash

La Chine veut remplacer tous les ordinateurs personnels utilisés par les membres de son gouvernement et de ses administrations d’ici deux ans. Objectif principal : se défaire de sa dépendance à des technologies venues de l’Occident, et particulièrement des États-Unis. 

Alors que la guerre commerciale fait rage entre les États-Unis et la Chine, cette dernière veut éradiquer les technologies étrangères au sein de ses organes les plus sensibles. 

Une directive sur laquelle Pékin travaille depuis près de 10 ans

Pékin a ainsi demandé à son personnel de remplacer les ordinateurs étrangers par des alternatives locales fonctionnant avec des logiciels d'exploitation développés dans le pays. Cette nouvelle mesure est d’une ampleur sans précédent puisqu’elle devrait concerner environ 50 millions de PC ; à terme, les administrations de toutes les provinces du pays seront concernées. Si des acteurs comme Dell ou encore HP risquent de grandement en souffrir, des entreprises chinoises comme Lenovo, Huawei ou encore Inspur devraient au contraire se renforcer. 

Accélérée par les sanctions américaines qui ont notamment plongé Huawei dans la tourmente, ce dernier ayant perdu un tiers de son chiffre d'affaires en 2021, cette décision est dans les petits papiers des autorités depuis près d’une décennie. L’ambition est claire : éliminer la dépendance chinoise à l'égard des technologies étrangères et les remplacer par des solutions locales, peut-être plus faciles à influencer ou à contrôler.

Désormais, le pays se sent prêt technologiquement parlant à franchir le pas. Comme le note Bloomberg, le gouvernement central chinois a discrètement habilité, en 2021, une organisation secrète pour contrôler et approuver les fournisseurs locaux dans des domaines sensibles allant du Cloud aux semi-conducteurs. 

Linux favorisé au profit de Windows 

Il est fort probable que cette directive ne concerne que les marques de PC et les logiciels, afin d'exclure les composants difficiles à remplacer comme les microprocesseurs. En effet, si Lenovo a mis en place sa propre unité de fabrication de puces et a investi dans au moins 15 entreprises de conception de semi-conducteurs, la firme dépend, pour le moment, de puces américaines. 

Par ailleurs, la Chine devrait encourager le recours aux systèmes d'exploitation basés sur Linux pour remplacer Windows. Cela pourrait représenter un coup dur pour Microsoft, son système d’exploitation étant utilisé sur la quasi-totalité des ordinateurs concernés par la mesure. Il est en outre possible que les branches du gouvernement dédiées à la cybersécurité ou aux médias puissent continuer d’exploiter des technologies étrangères de pointe grâce à des permis spéciaux.  

L’objectif affiché est clair : Pékin veut s’éloigner au maximum des technologies issues d'une entreprise hors de la Chine. D’ailleurs, un mouvement similaire a été observé dans le secteur du smartphone, puisque des marques locales telles que Xiaomi, Huawei, vivo, Honor ou OPPO sont largement favorisées par rapport aux appareils Apple et Samsung. 

Source : Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
12
metta
Linux open et libre contre CCP Chinese Communist Party systeme monolithique et opaque
nicgrover
Y aura-t-il des « backdoor » dans ces PC, des fois que les employés aillent faire un tour sur Pornhub China… Tous les modèles sont majeurs et habillés et le son est coupé…
SlashDot2k19
Par contre en Occident il faudra refuser le commerce de ces produits chinois dans les administrations et tous les secteurs stratégiques.
Kratof_Muller
@SlashDot2k19<br /> La question n’est pas le matériel … Mais le logiciel, la télémetrie de microsft et celle de google vous séduisent-elles au point tel que vous n’utiliseriez pas un combo Linux Firefox ?<br /> J’ai fait le saut et je ne regrette absolument pas, la télémétrie et les reboots en prod suite maj, c’est du passé pour moi.<br /> Wine me fait tout tourner Jeux, applis, comme fruity loops, BF5 ou Photoshop.
jyti94
On devrait peut-être s’en inspirer en Europe et favoriser les solutions GNU/Linux ce qui pourrait permettre à des sociétés locales de développer des solutions informatiques européennes sans être enferré dans des contextes décidés ailleurs (cloud…)
Biggs
Serait-le début de la démondialisation ?
zoup01
Mon prochain pc ne sera donc pas un lenovo…<br /> Les chinois pillent les technologies occidentales ( et nous sommes trop c*ns pour leur offrir sur un plateau, aviation, ferroviaire, etc…) pas de raison de leur faire de cadeaux .<br /> Je sais que je ne peux pas acheter uniquement français, mais je peux me limiter à essayer d’acheter made in Europe.
Wifi93
C’est une utopie. Comment se passer au niveau mondial de Windows/Office/Exchange ?<br /> C’est impossible car trop d’applications d’entreprises tournent sur ce système, cela aurait un coût astronomique. sans parler du bordel que cela générerait à tous les niveaux. Déjà que beaucoup, encore en 2022, restent fâchés avec un ordinateur.
Kratof_Muller
A une époque peut-être … Mais désormais la Chine est le premier émetteur mondial et de très loin de brevets, industriels, électroniques, bio technologiques et matériaux. Ils n’ont plus rien à piller … Peut être devrait on envoyer quelques étudiants post doc en Chine ?
KlingonBrain
Je sais que je ne peux pas acheter uniquement français, mais je peux me limiter à essayer d’acheter made in Europe.<br /> J’ai une bonne nouvelle pour vous, c’est que vous allez faire de sacré économies. <br /> La mauvaise, c’est que vous n’achèterez pas grand chose vu qu’on ne fabrique plus grand chose
zoup01
Je peux déjà éviter d’acheter une voiture ou une moto chinoise…<br /> Il est aussi assez facile de trouver de l’électroménager européen, je peux aussi préférer Samsung à huawei ou xiaomi.<br /> Mon épouse travaille avec des chinois, je suis assez motivé pour les éviter.
KlingonBrain
On devrait peut-être s’en inspirer en Europe et favoriser les solutions GNU/Linux ce qui pourrait permettre à des sociétés locales de développer des solutions informatiques européennes sans être enferré dans des contextes décidés ailleurs (cloud…)<br /> Il est évident que le futur de l’informatique est l’adoption mondiale de systèmes d’exploitations indépendants d’une nation particulière(quelle qu’elle soit). Et qui font preuve d’un maximum de transparence en permettant à tous de vérifier son code source.<br /> Les logiciels libres sont les seuls à répondre à cet impératif.<br /> On peut déplorer qu’en France et en Europe on n’ait pas compris notre intérêt depuis longtemps et que l’on continue à favoriser les dépendances à des puissances extérieures dans absolument tous les domaines. L’Europe à réussi l’exploit d’être fortement dépendante des USA, de la Chine et de la Russie. On voit ou cela nous mène.<br /> En ce qui concerne l’informatique, il y a une très grande ignorance chez les décideurs, par exemple beaucoup de gens considèrent le libre comme une espèce de religion ou d’idéologie politique extrémiste, sans avoir réellement étudié la raison d’être du libre, les raisons qui ont abouti à la création du logiciel libre et les graves problèmes que le libre permet de résoudre. Y compris des problèmes d’ordre stratégiques.<br /> @Biggs<br /> Serait-le début de la démondialisation ?<br /> Cela fait quelques années déjà qu’elle est amorcée. Et elle va vraisemblablement se poursuivre, voir s’amplifier.<br /> @SlashDot2k19<br /> Par contre en Occident il faudra refuser le commerce de ces produits chinois dans les administrations et tous les secteurs stratégiques.<br /> Ca dépends, si des produits chinois se montrent beaucoup plus transparents que leurs équivalents américains, je ne vois pas de raison de les éviter.<br /> Cela dit, l’idéal serait bien entendu de produire les nôtres. C’est même une nécessité stratégique.
Peggy10Huitres
On peut déplorer qu’en France et en Europe on n’ait pas compris notre intérêt depuis longtemps et que l’on continue à favoriser les dépendances à des puissances extérieures dans absolument tous les domaines. L’Europe à réussi l’exploit d’être fortement dépendante des USA<br /> Comme si l’Europe c’était pas les USA <br /> En ce qui concerne l’informatique, il y a une très grande ignorance chez les décideurs, par exemple beaucoup de gens considèrent le libre comme une espèce de religion ou d’idéologie politique extrémiste,<br /> En même temps combien se comporte comme cela, dés qu’on les chagrine un peu …
EricARF
Si c’est comme pour leur vaccin, qu’est-ce qu’ils vont être contents!<br /> J’image les innombrables vols de brevets en tous genres…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

YouTube retire 70 000 vidéos de désinformation pour contrecarrer la propagande russe sur la guerre en Ukraine
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Ce bug dans PayPal permet à un hacker de manipuler les transactions
Attention, ce malware se cache dans un ficher Word vérolé, lui-même caché dans un PDF
Les Anonymous déclarent la cyberguerre à Killnet, un groupe de hackers pro-russes
Offrez-vous le meilleur VPN pour gagner en cybersécurité à prix cassé
Méfiez-vous de cette arnaque : un faux site DHL peut récupérer vos identifiants bancaires
Pourquoi vos données sur Doctolib ne sont pas totalement sécurisées
VPN : améliorez votre cyberconfidentialité grâce à cette offre hallucinante !
Un chercheur en cybersécurité montre comment pirater une Tesla via une faille Bluetooth
Haut de page