Cyanogen rompt son contrat avec OnePlus et veut étendre son marché

Par
Le 29 avril 2015
 0
Cyanogen, qui édite une version alternative d'Android, souhaite étendre son marché auprès des constructeurs chinois. Il met fin à son contrat avec OnePlus

0096000006884220-photo-logo-cyanogenmod.jpg
L'année dernière, le OnePlus One s'est avéré particulièrement populaire, non seulement grâce à son prix et ses caractéristiques techniques, mais également parce qu'il tournait directement sur le système Cyanogen OS. Les relations entre OnePlus et Cyanogen ont toutefois été ternies de quelques tensions.

En effet, OnePlus commercialise ses smartphones sur son site Internet, or Cyanogen avait signé un accord d'exclusivité avec le constructeur MicroMax sur le marché Indien. MicroMax a alors réussi à conserver la nature de ce contrat en faisant interdire la vente de smartphones OnePlus One au sein des frontières du pays. En outre, OnePlus planche actuellement sur son propre fork d'Android.

A la fin de l'année dernière, OnePlus avait commercialisé 1 million de smartphones et lors de la conférence Global Mobile Internet, qui s'est tenue à Pékin, Kirt McMaster et Steve Kondik, fondateurs de Cyanogen, affirment que les deux parties ont mis fin à leur accord.

Cyanogen recherche donc d'autres constructeurs chinois afin d'étendre son marché. Il faut dire que le pays ne compte pas moins d'une centaine de marques de téléphone de toutes tailles, certaines se positionnant déjà sur le marché international.

Rappelons que Microsoft a récemment annoncé avoir signé des accords avec la société afin de préinstaller plusieurs de ses applications par défaut sur l'édition commerciale du système, Cyanogen OS.

A lire également

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Android

scroll top