Sosh : SMS inclus depuis l'Europe et les DOM pour le forfait 24/7

01 juin 2018 à 15h36
0
Maintenant que les offres de téléphonie mobile low cost se sont stabilisées, mais aussi et surtout qu'elles se sont globalement alignées les unes aux autres, Orange relance la concurrence en améliorant le forfait Sosh 24/7.

00F0000004735648-photo-logo-sosh.jpg

À partir du jeudi 5 avril, le plus onéreux des forfaits Sosh intègrera effectivement les SMS depuis les DOM et la zone Europe, à destination de la France métropolitaine, des DOM et de la zone Europe.

En d'autres termes, à l'occasion d'un séjour à l'étranger, il sera possible aux abonnés Sosh 24/7 d'écrire sans surcoût à leurs proches restés en France, mais aussi aux locaux ou même à des contacts d'autres pays. Ceci n'est valable que depuis l'étranger : depuis la France, les SMS à destination des DOM ou de l'étranger restent facturés hors forfait.

Cette nouveauté répondrait à la fois à une demande des abonnés et à un constat de l'opérateur : les abonnés utilisent « massivement » les SMS pour communiquer lors de déplacements à l'étranger. Il faut dire que les appels restent facturés à prix d'or, en attendant l'entrée en vigueur des plafonds récemment instaurés par l'Europe.

Sosh promet quoi qu'il en soit que cette mesure « n'est qu'un début sur l'international », sans plus de précision.

0000014005075918-photo-sosh-24-7-sms-inclus-depuis-l-europe.jpg

Internet depuis le forfait premier prix

Sosh profite enfin de cette mesure pour annoncer qu'il facturera désormais les connexions émises depuis le forfait à 9,90 euros/mois au volume et non plus à la durée.

Le plus petit des forfaits Sosh inclut effectivement l'accès à Facebook et à Twitter au travers d'une application dédiée, sans interdire pour autant d'autres usages, qui étaient jusqu'à présent facturés hors forfait 0,05 euro par tranche de 20 minutes. Un smartphone mal configuré passant son temps à effectuer de microscopiques échanges coûtait ainsi une fortune à son propriétaire.

Dorénavant, avec un tarif de 0,05 euro le mégaoctet, un utilisateur peut par exemple envisager de surveiller l'arrivée de nouveaux emails à moindres frais (récupération des en-têtes seulement), et de n'en récupérer le contenu qu'en Wi-Fi.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

ADSL : le sénateur Maurey accuse Orange de
Ex-PDG d'Acer, Gianfranco Lanci prend la tête de Lenovo Europe
Dell annonce l'acquisition de Wyse Technology
France : Sony lancerait ses boîtiers Google TV en septembre
La Poste Mobile : nouvelle gamme et service de prêt
Expedia attaque Google pour concurrence déloyale
Le livre numérique et l'impression à la demande : le cas Books on Demand
TP Vision reprendra les activités TV de Philips
Cloud français : Dassault menace encore de se retirer de la course
BlueStacks : l'émulateur d'application Android pour Windows passe en bêta
Haut de page