Move 'N See : des robots caméramans à GPS ou radar pour sportifs

Par
Le 24 octobre 2014
 0
La startup française Move 'N See a profité cette semaine du CES Unveiled Paris pour dévoiler le produit qu'elle lancera en janvier prochain dans le cadre du CES 2015 : Pixio, un nouveau robot caméraman. L'occasion de découvrir le précédent modèle.

0000014507708201-photo-move-n-see-e-fullmotion.jpg

La société Move 'N See est née en 2013 lorsque son fondateur, après des années de parachutisme filmé par une caméra vissée sur le casque, s'est mis au surf et a pris conscience de l'apport de la vidéo pour sa progression. Pour démocratiser le recours à la vidéo pour la formation et les débriefing, il a constitué une équipe et confectionné le premier robot caméraman.

Le robot s'intercale entre un trépied et une caméra et se charge de cadrer un ou plusieurs utilisateurs. Le pan et le tilt sont automatiques, ainsi que le zoom avec certaines caméras compatibles, pour filmer des porteurs de balises sans monopoliser un cadreur. La conception des robots permet une rotation infinie, une inclinaison sur quelques degrés, et un contrôle du zoom pour filmer des sujets situés jusqu'à 1 km.

Robot E-Fullmotion : un cadrage en extérieur par GPS


Le premier modèle, le robot E-Fullmotion, repose pour ce faire sur la technologie GPS, et ne fonctionne donc qu'en extérieur. Les balises que portent les utilisateurs transmettent leurs coordonnées par ondes radio à la base, qui détermine sa propre position et peut donc cadrer dans la bonne direction et avec le grossissement approprié. L'altitude est déterminée par un baromètre altimétrique, le GPS manquant cruellement de précision verticale. Ce système ne fonctionne donc qu'en plein air mais permet de filmer du surf et de nombreux autres sports nautiques, de l'équitation et d'une manière générale n'importe quel sport pour lequel on parcoure de grandes distances dans une zone donnée.

000000a507708203-photo-move-n-see-e-fullmotion.jpg

Le robot E-Fullmotion multi-utilisateur avec un brassard est disponible dès à présent pour la coquette somme de 1600 euros, prix auquel il faut ajouter celui d'un caméscope. Les brassards supplémentaires étant vendus 300 à 350 euros pièce.

Pixio : la même chose en intérieur avec un radar


Le futur nouveau modèle, baptisé Pixio, fonctionnera quant à lui en intérieur. Il reposera pour ce faire sur une sorte de radar, en détectant une balise émettrice nettement plus petite.

On pourra porter celle-ci au poignet, au bras, à la ceinture ou simplement dans une poche, ce qui ouvrira à de nouveaux usages, pour automatiser la captation d'un concert, d'une représentation de théâtre ou d'une conférence tenue sur scène, par exemple. On pourra en plus filmer de nombreux sports pratiqués en intérieur, tels que le tennis ou le hockey sur glace.

Move 'N See révèlera les autres détails de ce nouveau produit, ainsi que son prix de vente, à l'occasion du CES 2015.

0000013607708205-photo-move-n-see-pixio.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top