IFA 2014 : Sony Action Cam Mini, la caméra miniature encore rapetissée

05 septembre 2014 à 12h48
0
Plus motivé des concurrents de GoPro, Sony a profité de l'IFA 2014 pour compléter sa gamme de caméras miniatures d'un modèle plus petit, simplement baptisé Action Cam Mini.

La nouvelle caméra miniature de Sony, répondant à la référence HDR-AZ1, est à la fois plus petite et plus légère d'un tiers que ses prédécesseurs, qui partageaient jusqu'à présent le même boîtier. Elle ne pèse plus que 69 g. L'écran à segment est en contrepartie réduit à sa plus simple expression, le paramétrage exige donc de recourir à la télécommande ou à l'application mobile.

012C000007599281-photo-sony-action-cam-mini.jpg
012C000007599283-photo-sony-action-cam-mini.jpg

On retrouve par ailleurs le capteur CMOS rétro-exposé de 11,9 millions de pixels, particulièrement doué en basses lumières, ainsi qu'une lentille très grand angle à 170°, un stabilisateur électronique SteadyShot ramenant le champ à 120°. L'appareil reste également résistant aux éclaboussures, le caisson optionnel le rend étanche.

La caméra sera disponible au mois d'octobre, pour 250 euros sans télécommande, ou pour 350 euros avec la nouvelle RM-LVR2V, sur laquelle on retrouve un écran LCD permettant de cadrer et dans laquelle le récepteur GPS a été déporté.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top