Test Corsair Ironclaw RGB : le mulot aux formes généreuses

le 05 juin 2019 à 16h04
0
La note de la rédac
Corsair a largement renouvelé sa gamme de souris destinée aux joueurs en cette année 2019. Le concurrent de Logitech et consorts a en effet présenté trois nouvelles souris à l'occasion du CES de Las Vegas, l'excellente M65 RGB Elite que nous avons déjà eu l'occasion de tester, mais aussi la Harpoon RGB wireless et l'Ironclaw RGB qui se décline quant à elle en deux versions : filaire et sans-fil.

C'est justement cette dernière, en version filaire, que nous avons l'occasion de tester cette semaine. Se positionnant avec un tarif tout à fait raisonnable - 59 € pour la version filaire et 79 € pour la wireless - l'Ironclaw RGB est une souris qui se destine tout particulièrement aux joueurs qui ont de grandes paluches, lesquels rencontrent généralement quelques difficultés pour trouver chaussure à leur pied, autrement dit pour dénicher une souris dans un format idéal et confortable et qui ne fait aucun compromis sur les performances !

Corsair Ironclaw RGB_6
© Matthieu Legouge pour Clubic


Ironclaw RGB : une souris adaptée aux grandes mains


Dès la présentation de ce nouveau mulot en janvier dernier, nous avions pu constater que ses courbes généreuses et sa taille imposante ne plairait pas forcément au plus grand nombre de joueurs, il faut dire que la mode avec les dernières générations de souris tend vers des périphériques assez compacts et légers. C'est également ce sentiment que nous avons eu en sortant cette souris de son emballage : galbée, haute, large, son format est clairement différent de celui des dernières souris que nous avons eu l'occasion de tester récemment à l'instar de sa cousine la M65 RGB Elite, ou encore de la Logitech G903.

Néanmoins, nous nous sommes vite rendu compte qu'à la prise en main cette Ironclaw RGB est beaucoup moins contraignante qu'elle peut paraitre ! En effet, après être passé dans les mains de plusieurs camarades, les retours ont été dans l'ensemble très bons et même les mains de taille plus petite à moyenne ont semblé manipuler cette souris en profitant au maximum de sa maniabilité et de son confort. Si elle reste toutefois mieux adaptée aux paluches de bucherons, il faut bien constater que son ergonomie ne laisse pas sur le côté ceux qui n'ont pas pour habitude de manier hache et tronçonneuse !

Corsair Ironclaw RGB_5
Le palm grip reste la meilleure prise en main avec l'Ironclaw © Matthieu Legouge pour Clubic

Trêve de plaisanteries, cette souris Corsair conviendra à tous à partir du moment où vous adoptez une position en palm grip. Les positions avec les doigts pliés (claw grip et finger tip) ne risquent d'être confortables uniquement pour les grandes mains. En outre, si nous ne l'avons pas encore précisé, le design de l'Ironclaw la rend parfaitement incompatible avec une utilisation de la main gauche.

Confort et performance au rendez-vous


Son design imposant avec sa forme bombée apporte un étonnant confort, et bien que nous soyons habitués à des souris légèrement moins hautes (la Ironclaw profite d'une hauteur de 45 mm), la paume de la main se positionne naturellement sur le mulot, le pouce se retrouve idéalement au niveau des deux boutons latéraux et les deux grips rugueux présent sur chaque côté apportent une sensation de prise en main franche, qu'on ne retrouve pas toujours sur des modèles plus compacts. Notons que le modèle wireless, lancé il y a quelques semaines, est équipé de trois boutons supplémentaires sur le côté gauche, et comprend donc un total de 10 boutons programmables, contre 7 pour la version filaire.

« Son design imposant avec sa forme bombée apporte un confort étonnant »


La face supérieure dispose d'un revêtement doux qui semble être similaire à celui de la M65 RGB Elite. On y retrouve deux zones RGB, au niveau du logo et de la molette. Cette dernière possède une surface antidérapante et est assez agréable à utiliser, cependant, si elle s'avère précise, ses crans sont selon nous trop peu marqués ce qui est assez contraignant notamment pour les joueurs de FPS.

Corsair Ironclaw RGB_2
© Matthieu Legouge pour Clubic

Sur cette face, on retrouve également deux boutons qui permettent de changer de profil de dpi, le profil sélectionné est indiqué via trois bandes lumineuses situées sur le côté gauche de la souris. Notons que l'éclairage est ici assez peu convaincant, hormis son utilité pour connaitre le profil de dpi, les deux zones RGB ne sont pas vraiment visible : celle du logo est cachée par la paume de la main, tandis que celle de la molette est à peine visible excepté dans le noir complet. Les deux clics sont quant à eux équipés de switches Omron D2 FC-C-K, garantis pour 50 millions de clics.

Corsair Ironclaw RGB_3
© Matthieu Legouge pour Clubic

La face inférieure est quant à elle munie de quatre larges patins PTFE qui assurent une glisse parfaite sur notre tapis Corsair. Avec ses 105 g sur la balance, l'Ironclaw ne fait d'ailleurs pas figure de poids lourd et profite d'une très bonne maniabilité, certains pourront toutefois regretter que Corsair n'ait pas pensé à un système de poids pour par exemple ajuster le centre de gravité. Enfin, si son encoche est quelque peu plus large et dessinée différemment, on retrouve exactement le même capteur optique que sur la M65 RGB Elite : le Pix Art PWM 3391. Sa sensibilité se paramètre sur une plage de 100 à 18 000 dpi, un chiffre assez dérisoire puisqu'à l'heure actuelle très peu de joueurs paramètrent la sensibilité du capteur au-delà de 10 000 dpi.

Corsair Ironclaw RGB_1
© Matthieu Legouge pour Clubic

« Un suivi ultra-précis, sans aucun décrochage [...] des performances dignes des meilleures souris gamer »


Malgré ça, le capteur offre un suivi ultra précis sans aucun décrochage, il est en effet en mesure de suivre des accélérations jusqu'à 50 g ainsi que des vitesses de capture jusqu'à 400 ips. Sa sensibilité est en outre paramétrable dpi par dpi, il est également possible de choisir son taux de réponse sur des paliers allant de 125 à 1000 Hz, un ensemble de caractéristiques qui offrent des performances dignes des meilleures souris gamer à l'heure actuelle. Toutefois, si vous souhaitez en savoir un peu plus sur ce capteur, nous vous invitons à lire notre article concernant la M65 RGB Elite.

Programmable à l'envie avec iCUE


Si l'Ironclaw peut souffrir du manque d'un bouton Sniper pour les amateurs de FPS, elle reste une souris polyvalente pour de nombreux types de jeux, comme les MOBA. Le logiciel maison de Corsair, iCUE, permet de programmer à l'envie les fonctions des sept boutons, l'éclairage, mais aussi de gérer la mémoire interne de l'Ironclaw qui peut embarquer jusqu'à trois profils.

Corsair à par ailleurs pensé à ceux qui déplorerait le manque d'un bouton Sniper, il est en effet possible de programmer l'un des sept boutons (de préférence un des deux boutons latéraux) en mode « Sniper » afin de temporairement modifier la sensibilité durant la pression.

Ironclaw iCUE.jpg

Largement amélioré par rapport aux versions précédentes, le logiciel iCUE est aujourd'hui l'un des meilleurs du marché si on le compare avec les solutions des autres fabricants.

Conclusion


Les souris gamer taillées pour les grandes mains ne sont pas légions sur le marché, et il est ici assez agréable de voir que Corsair à pensé aux joueurs qui ne désirent pas nécessairement acquérir une souris trop compacte. Relativement légère, polyvalente et performante, l'Ironclaw RGB convient parfaitement pour les FPS et autres MOBA avec ses boutons programmables et son capteur irréprochable, toutefois les crans insuffisamment marqués de la molette laissent à désirer et l'empêchent ici de gagner une étoile supplémentaire.

En somme, après une semaine de test nous pouvons dire que cette souris est très confortable et nous a largement convaincues lors de nos sessions vidéoludiques : suivi impeccable, boutons qui ne se déclenchent pas accidentellement, grips latéraux qui assurent une prise en main adéquate, conception solide (bien qu'entièrement plastique). Un modèle clairement réussi, adapté aux grandes mains et proposé à un tarif raisonnable de 59 € en version filaire.

Corsair Ironclaw RGB

Les plus
+ Ergonomie pensée pour les grandes mains
+ Légère malgré sa taille imposante
+ Capteur ultra-précis
+ Programmable à l'envie avec iCUE
Les moins
- Pour droitier uniquement
- Molette crantée perfectible
- Pas de système de poids
4



E3 2019 : suivez l'événement en live avec Clubic !

banner_e3
A partir du 8 juin et durant toute la durée du salon, retrouvez Clubic en live sur Twitch, Youtube ou encore Facebook pour vivre en direct l'E3 2019 !
Modifié le 18/06/2019 à 17h24
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Une Youtubeuse impatiente, construit le Pick-up de Tesla, avant même son annonce
Malin ! YouTube envisage de transférer les contenus dédiés aux enfants sur... YouTube Kids
🔥 Vente privée : un forfait Free 100 Go à 9,99€/mois et un Nokia 3.2 offert !
Galaxy Fold : le vice président de Samsung le dit
Microsoft brevète (aussi) un stylet avec écran tactile pour changer facilement d'outil
Vivo tease la Super FlashCharge : 13 minutes pour recharger une batterie de 4000 mAh
Salon du Bourget - Spacetrain, l'Hyperloop français, espère une mise en service en 2025
Des images réalistes, mais pas factuelles, d'une Nintendo Switch
Test Xiaomi Mi 9T : impressionnant en tout point
Loi mobilité : qu'est-ce que cela change concrètement pour les usagers ?
scroll top