Test Cooler Master MA612 Stealth : un ventirad d'une rare élégance, mais pas si discret que ça

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
04 août 2022 à 18h00
3
Cooler Master MA612 Stealth © Nerces
© Nerces

D’abord connu pour ses solutions de refroidissement – c’est un peu écrit dans le nom – Cooler Master s’est ensuite passablement diversifié. Revenons à ses premières amours avec le MA612 Stealth, un modèle de ventirad de facture plutôt classique, mais qui ne porte pas forcément très bien son nom, comme nous allons le voir.

Cooler Master MA612 Stealth
  • Conception simple et efficace
  • Excellente fixation des ventilos
  • Bonnes performances générales
  • Très bon niveau de finition
  • Un peu cher pour ce qu'il offre
  • Pas le plus discret de sa catégorie

À la manière de ce que nous proposons sur les barrettes de RAM, l’idée est ici de vous présenter un maximum de systèmes de refroidissement au travers de « mini-tests ». Nous n’entrerons pas dans d’infinis détails et préférons nous focaliser sur trois éléments clés : la conception et l’installation du kit de refroidissement, ses résultats pour lutter contre l’échauffement du processeur et, enfin, les nuisances sonores générées. Référence haut de gamme du catalogue Cooler Master, le MA612 existe en deux versions selon que l’on souhaite un ventilateur « basique » ou un modèle « ARGB ».

Fiche technique Cooler Master MA612 Stealth

Résumé

Support du processeur
AMD AM2, AMD AM2+, AMD AM3, AMD AM3+, AMD AM4, AMD FM1, AMD FM2, AMD FM2+, Intel 1150, Intel 1151, Intel 1155, Intel 1156, Intel 1200, Intel 1366, Intel 2011, Intel 2011-v3, Intel 2066, AMD AM5, Intel 1700
Niveau sonore maxi
27dB
TDP Max. CPU
180W
Hauteur
158mm

Caractéristiques techniques

Utilisation
Gamer
Type d'utilisation
Processeur
Support du processeur
AMD AM2, AMD AM2+, AMD AM3, AMD AM3+, AMD AM4, AMD FM1, AMD FM2, AMD FM2+, Intel 1150, Intel 1151, Intel 1155, Intel 1156, Intel 1200, Intel 1366, Intel 2011, Intel 2011-v3, Intel 2066, AMD AM5, Intel 1700
Connecteur(s)
4 Pins Femelle
Matériau(x)
Aluminium, Nickel
Rétroéclairage
Non

Refroidissement

Vitesse de rotation mini
650 RPM
Vitesse de rotation maxi
1800 RPM
Débit d'air maxi
62 CFM
Niveau sonore maxi
27dB
TDP Max. CPU
180W
Double tour
Non
Roulement à billes
Non
Heat Pipe (Caloduc)
Oui
PWM
Oui
Top Flow
Non
Vitesse réglable
Non

Caractéristiques physiques

Diamètre ventilateur
120mm
Hauteur
158mm
Largeur
112,2mm
Profondeur
129mm

Montage aisé, ventilateurs à rajouter à la fin

Si vous avez un minimum l’habitude des systèmes de refroidissement et plus encore des ventirads, la conception du MA612 Stealth ne vous surprendra pas le moins du monde. Cooler Master adopte ici un classique format « tour » avec une colonne de dissipation centrale et deux ventilateurs à fixer de part et d’autre. Notons un soin particulier accordé à la conception de la base et du dissipateur : Cooler Master tenait à ce que la compatibilité soit maximale.

Cooler Master MA612 Stealth © Cooler Master
Toutes les dimensions du MA612 Stealth qui, bien conçu, ne devrait poser aucun problème © Cooler Master

De fait, le dissipateur est suffisamment surélevé pour qu’il ne vienne pas cogner sur les solutions mises en place sur les VRM par les fabricants de cartes mères. Nous n’avons rencontré aucun problème à ce niveau. Aucun problème non plus du côté des emplacements mémoire : les plus gros dissipateurs peuvent venir « par-dessus » ces emplacements et ainsi empêcher la mise en place de barrettes plus hautes que la normale. Aucun risque avec le MA612 Stealth.

Cooler Master MA612 Stealth © Nerces
Cooler Master MA612 Stealth © Nerces

Comme souvent, le montage débute par la mise en place de la backplate © Nerces

Côté montage, Cooler Master n’a pas fait dans l’originalité débridée. Il adopte une fixation via une backplate à placer dans le dos de la carte mère. Son maintien se fait avec de petites entretoises et deux plaques sont ensuite à ajouter pour servir de support au dissipateur. Ce dernier est déjà équipé des vis à ressort nécessaires à sa fixation, mais il vous faudra dans un premier temps retirer les ventilateurs pour être à même de serrer lesdites vis.

Dommage de devoir enlever pour remettre ensuite les ventilateurs, mais le système de fixation adopté par Cooler Master est le plus simple qu'il nous ait été donné de voir. L’un dans l’autre, il n’y a guère de reproches à formuler et il ne faut pas plus de dix minutes pour installer le refroidisseur. Notez tout de même que son poids de plus de 1 kg nécessite de bien faire attention à ce que tout soit monté correctement.

Un poids relativement important qui est la conséquence directe d’une utilisation plus fréquente du cuivre. De plus, le dissipateur est imposant (158 mm de haut) et la présence de deux ventilateurs – des SickleFlow 120 conçus par Cooler Master – ne vient pas alléger l’ensemble. Notons enfin que le montage/démontage des ventilateurs est propice à leur mauvais placement : attention donc au moment de le remettre pour ne pas altérer le flux d’air.

Cooler Master MA612 Stealth © Nerces
Aucun problème pour accéder aux vis de serrage du dissipateur : bien vu, Cooler Master © Nerces

Températures et nuisances sonores

Configuration de test

  • Carte-mère : ASUS ROG Maximus Z690 Hero
  • Processeur : Intel Core i9-12900K
  • Mémoire : Kingston Fury DDR5-4800 CL38 (2x 16 Go)
  • Carte graphique : ASUS TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD système : Kingston KC3000 2 To PCIe 4.0
  • Alimentation : ASUS ROG Strix 850G
  • Pâte thermique : Thermal Grizzly Hydronaut

Afin d’évaluer les solutions de refroidissement, nous avons, pour la première série de tests, bloqué le CPU à 125 Watts avant de le passer à 241 Watts pour la seconde. Nous l’avons ensuite fait travailler 60 minutes sur Cinebench R23 multi-core et, à chaque fois, nous avons mesuré la température alors que les ventilateurs étaient à 25 %, 50 %, 75 % et, enfin, 100 % de leur puissance.

Cooler Master MA612 Stealth © Cooler Master
Deux versions du MA612 Stealth existent : avec ou sans LED sur les ventilateurs © Cooler Master

Températures @ 125 Watts de TDP

Bien qu’il soit équipé de deux ventilateurs, le MA612 n’est pas encore ce que l'on peut appeler un « monstre » de dissipateur. De fait, il ne peut se comparer au Noctua NH-D15 qui conserve la couronne de ventirad la plus efficace. Pour autant, le MA612 est loin de démériter.

Refroidisseurs - Temp@125W © Nerces
Températures mesurées (°C) avec un Core i9-12900K@125W © Nerces

Notre Core i9-12900K passé à 125 Watts, le Cooler Master est suffisant pour éviter tout throttling en pleine charge même à 25 % de puissance des ventilateurs. Petite déception en revanche, on reste au-dessus des 80°C à 75 % et il faut atteindre les 100 % pour passer sous cette limite.

Températures @ 241 Watts de TDP

Dommage, Cooler Master ne semble pas soucieux d’indiquer quels CPU sont visés par le MA612. Il n'est pas le seul dans ce cas, mais ce type d'informations devrait être obligatoire pour simplifier les achats.

Refroidisseurs - Temp@241W © Nerces
Températures mesurées (°C) avec un Core i9-12900K@241W © Nerces

De fait, il faut en passer par les tests pour se rendre compte que notre Core i9-12900K à 241 Watts est bien au-delà des capacités du ventirad : même à 100 % de puissance ventilateur, nous dépassons les 100°C d’où l’absence de graphique résumant la situation. On préférera donc lui confier des processeurs moins exigeants, à 65 ou 90 Watts maximum.

Nuisances sonores

Pour épauler la tour de dissipation du MA612, Cooler Master a retenu deux ventilateurs SickleFlow 120 qu’il développe en interne. Officiellement, ils sont capables de tourner entre 650 et 1 800 tr/mn pour des émissions sonores comprises entre 8 et 27 dBA.

Refroidisseurs - RPM © Nerces
Rotations effectives des ventilateurs en fonction de leur puissance © Nerces

Nous ne sommes pas descendus sous les 25 % de puissance ventilateur. Il n'est donc pas surprenant que nous soyons un peu au-dessus des 650 tr/mn sur nos tests. En revanche, nous retombons bien sur nos pieds à 100 % avec une vitesse de rotation maximale de 1 860, pour ainsi dire identique à la valeur officielle.

Refroidisseurs - Nuisances © Nerces
Nuisances sonores relevées en fonction de la puissance des ventilateurs © Nerces

Lorsqu’il est poussé dans ses retranchements, à 100 %, le MA612 n’est pas le plus discret des ventirads. Le garder à cette vitesse sera gênant pour la majorité des usagers et pour conserver un environnement calme, il nous semble préférable de rester à 75 % voire 50 %. De fait, on se limitera plutôt à des processeurs au TDP de moins de 180 W, voire moins de 150 W.

Cooler Master MA612 Stealth © Nerces
Dommage que la ventilation du MA612 Stealth ne soit pas plus en phase avec son nom © Nerces

Cooler Master MA612 Stealth, l’avis de Clubic

Cooler Master MA612 Stealth

7

La bonne réputation de Cooler Master n’est pas le moins du monde ternie par ce MA612 Stealth. Autant être honnête, le terme « Stealth » est sans doute un peu excessif, à moins de se contenter de petits processeurs (90 Watts maximum) et nous regrettons que le fabricant ne soit pas plus précis dans les capacités de refroidissement de sa solution.

Reste qu’après l’avoir longuement essayée, nous ne sommes pas déçus. Le montage est aisé, les finitions de bon niveau et les ventilateurs inspirent confiance. Du côté des performances, c’est aussi un beau parcours avec des résultats convaincants, même si une fois encore, l’ensemble aurait pu être un chouia plus discret.

Les plus

  • Conception simple et efficace
  • Excellente fixation des ventilos
  • Bonnes performances générales
  • Très bon niveau de finition

Les moins

  • Un peu cher pour ce qu'il offre
  • Pas le plus discret de sa catégorie
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Nymoi
Bizarre comme la différence de T° n’est pas si énorme que ça entre mini et maxi, je sais que le CPU chauffait, mais quand même, un super ventirad ne devrait-il pas refroidir mieux que ça ?<br /> Bon et si on changeait les ventilos en gardant le radiateur ? Là, on essaie un « tout », mais les ventilos, très importants, ne sont peut-être pas si bon que ça ?<br /> Autre question intime que je me pose souvent, est-ce que ce n’est pas contre-productif de « peintre » les ailettes du radiateur et les caloducs ? La chaleur a besoin de TOUT pour s’évacuer, pas seulement de la beauté du bidule…
Emmanuel_Angulo
J’ai toujours été content des ventirads que j’ai utilisé depuis 15 ans, que ce soit des Noctua ou des Cooler.<br /> Bien plus simple que les AIO , pour des usages classiques de Gaming et Bureautique, je trouve que ça va très bien.<br /> Par contre, il faudrait vraiment trouver une solution pour le montage car l’assemblage des ventilos, c’est encore et toujours la même galère !
StephaneGotcha
Je voulais juste savoir comment on catégorise « l’élégance » chez les ventirads?<br /> Il y en a avec des cravattes ?
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 : l'Américain baisse le tarif de sa DDR5, pas les performances
Test Oppo Find X5 Lite : un smartphone aussi performant que séduisant ?
Test be quiet! Shadow Rock 3 : une valeur sûre pour refroidir sans se ruiner
Test realme Narzo 50i Prime : sur tous les fronts, mais n'excelle nulle part
Test NZXT Kraken 120 : tout simplement le meilleur kit AiO 120 mm ?
Test Noctua NH-D15 : la référence absolue du ventirad est toujours au top
Test Mercusys Halo H80X : un kit Wi-Fi Mesh au rapport qualité-prix imbattable ?
Test Bowers & Wilkins PX7 S2 : le plus premium des casques ANC s’améliore presque partout
Test ASUS ROG Ryujin II 360 : quand le watercooling joue la carte du luxe
Test Samsung HW-S800B : une barre de son ultra slim pour un home cinema Dolby Atmos vraiment discret
Haut de page