F-35 : vision à rayons X pour les pilotes de cet avion de chasse

Les pilotes de chasse volant sur F-35 portent un casque dernier cri avec lequel ils bénéficient d'une nouvelle vision à rayon X dans toutes les directions.

L'aviation militaire a pour ainsi dire inventé la réalité augmentée, avec la vision tête haute (HUD) sur laquelle des informations étaient projetées sur une vitre en surimpression de la réalité. Elle développe maintenant la réalité virtuelle.

Le nouvel avion de chasse F-35 du constructeur américain Lockheed Martin déporte effectivement le HUD du cockpit dans le casque du pilote, ce qui offre de nouvelles possibilités. Un nouvel Helmet Mounted Display (HMD) projette des informations directement sur la visière du casque et fait office de HUD virtuel.

Comme un masque de réalité virtuelle civil, tel qu'un HTC Vive ou un Oculus Rift, le casque du F-35 assure un suivi des mouvements du pilote, afin d'afficher des informations en surimpression de la réalité dans toutes les directions, et plus seulement dans un champ de vision étroit vers l'avant. Le casque mesure même la position des pupilles, et il semble que la visière intègre directement un écran LCD transparent, ce qui permet d'afficher avec précision une image focalisée à l'infini.

0000022608377804-photo-lockheed-martin-f-35.jpg

L'affichage s'interface comme dans n'importe quel avion de chasse avec une panoplie de capteurs, qui sont combinés pour faciliter la localisation d'appareils et de reliefs qui ne seraient pas visibles à l'œil nu. Le casque offre en plus une vision nocturne.

Mais le F-35 apporte une nouveauté majeure. Comme certaines voitures civiles dernier cri, l'appareil est cerclé de six caméras haute définition. Elles permettent en l'occurrence de reconstituer en temps réel une vue sur 360 degrés, et plus précisément sur une sphère entière. En plus de contribuer à l'identification de menaces invisibles à l'œil nu, tels que des missiles jusqu'à 1300 km, ce Distributed Aperture System (DAS) offre une vision à rayons X au pilote. Il lui permet de voir dans toutes les directions, y compris au travers de la carlingue. Il pourrait par exemple voir son coéquipier voler en-dessous en regardant vers le bas, c'est-à-dire vers son fauteuil.

Le DAS présente un autre intérêt : contrairement à un radar, c'est un capteur passif, assurant une surveillance de manière « électromagnétiquement silencieuse ». Et il remplit simultanément d'autres fonctions : il complète les autres équipements pour le guidage des missiles et peut servir à distance au commandement.

03E8000008377802-photo-lockheed-martin-f-35.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Une simple imprimante à jet d'encre déjoue les capteurs biométriques
130
Google a reçu 75 millions de demandes de suppressions de liens en février
Wikipédia : une appli iPhone plus intelligente pour se cultiver
50 dollars pour un film à l'affiche dans votre salon, ça vous tente ?
Windows 10 : les extensions de Edge arriveraient pour la prochaine build des Insiders
Infos US de la nuit : Yahoo nomme deux nouveaux administrateurs
Apple fera bien des annonces le 21 mars
Facebook Messenger pour Windows 10 se dévoile dans le Windows Store
Tesla : la Model S émet indirectement du CO2
Haut de page