Mars One : 100 candidats en lice pour un départ sur la planète rouge

le 19 février 2015
 0
Le projet Mars One commence doucement à prendre forme. La fondation néerlandaise vient de sélectionner 100 personnes parmi les 660 candidats pré-sélectionnés souhaitant fouler le sol de la planète rouge.

Lorsque le projet Mars One a lancé son Astronaut Selection Program, 202 586 candidats s'étaient manifestés. L'objectif : faire partie des premiers êtres humains à se rendre sur la planète Mars et amorcer ni plus ni moins qu'un début de colonisation. Après avoir passé en revue chacun des profils, 660 avaient été sélectionnés. Cette liste comporte désormais une centaine de noms : 50 hommes et 50 femmes.

0320000007913155-photo-mars-one.jpg


100 candidats retenus



Pour ce processus de sélection, les candidats ont été interrogés par Norbert Kraft, responsable de la division médicale de Mars One. L'homme a évalué les capacités de chacun tant au niveau de leur motivation, de leur esprit d'équipe, que de leur compréhension des risques. Car les quatre finalistes partiront pour un aller simple. A l'heure actuelle, Mars One n'a pas prévu de les faire revenir sur Terre.

Sur cette liste, 39 personnes sont localisées sur le continent américain, 31 sont situées en Europe, 16 en Asie, 7 en Afrique et 7 en Océanie. Parmi les participants retenus proches de chez nous, notons le Français Jeremy, médecin généraliste dans la région bordelaise, le Belge Brad et le Suisse Steve. Ils sont âgés respectivement de 37, 42 et 30 ans. Retrouvez la liste complète sur cette page.

0320000007913157-photo-mars-one.jpg


Et après ?



Pour la prochaine sélection, un nouveau tri sera effectué et 24 candidats seront retenus. Six équipes de quatre individus seront entraînés sur Terre dans le désert arctique. Ils devront vivre par leur propres moyens, subvenir à leurs besoins mais aussi s'intégrer au sein du groupe. Dr. Norbert Kraft explique en effet : « L'un des meilleurs candidats individuels n'a pas automatiquement le sens de travail en équipe ».

Au final, quatre participants seront sélectionnés pour un aller sur Mars. Ces derniers quitteront la Terre pour arriver à leur destination en 2025. Ils rejoindront le camp préétabli par un rover deux ans plus tôt et toute l'infrastructure nécessaire aura été envoyée en 2022. Elle est constituée d'habitacles, d'unités de stockage mais aussi de conteneurs chargés de produire de l'oxygène.



Un programme toujours très controversé



En annonçant la troisième phase de sélection, Mars One joue la carte du spectacle et n'hésite pas à annoncer que l'aventure des premiers pionniers martiens sera retransmise à la télévision à travers le monde... à commencer par le quatrième volet de sélection. Cette image ne plait pas forcément à la communauté scientifique. « Ça ressemble plus à un coup de pub bien ficelé pour monter une émission de télé aguichante qu'à un projet maîtrisé », affirmait un astrophysicien interrogé par nos soins au mois de décembre dernier.

Mais outre le caractère promotionnel et la faisabilité même du projet, certains pointent les pratiques douteuses de la fondation qui n'hésite pas à vendre des objets de merchandising ou s'allier à des sociétés commercialisant illégalement le nommage de cratères martiens aux plus offrants.

Rappelons que la NASA et SpaceX ont également développé des programmes pour explorer la planète rouge plus en détail.

A lire également : Mars One : en 2025, aura-t-on marché sur la planète rouge ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
scroll top