Batman Arkham Knight : le guide technique

30 juin 2015 à 18h55
0
00C8000008091136-photo-batman-arkham-knight-logo.jpg
Le Batman nouveau étant arrivé, nous nous devions de lui consacrer un guide technique. Après tout, les versions PC des précédents volets avaient su nous prouver brillamment leur valeur, grâce à des effets visuels exclusifs et un nombre important d'options graphiques. De plus, Batman Arkham Knight est développé par le studio à l'origine de la série (contrairement à Batman Arkham Origins par exemple), et NVIDIA et Gameworks sont une nouvelle fois de la partie. Tout devrait donc se passer pour le mieux, non ?

Au vu des derniers événements, on ne peut répondre que par la négative à cette question rhétorique. Dès la sortie du jeu, de nombreux acheteurs se sont plaints de performances catastrophiques, le framerate tombant en dessous des 10 images par seconde lors des passages en Batmobile, y compris sur des machines puissantes, fussent-elles équipées en SLI. Gameworks oblige, la situation est encore pire pour les possesseurs de configurations AMD, mais quasiment personne n'est épargné. Seuls de très rares joueurs font état d'un nombre d'images par seconde acceptable. Mais on en trouve bien plus qui se plaignent de plantages intempestifs, avec retour immédiat sur le bureau, ou de fuite mémoire pouvant mener à une consommation dépassant les 15 Go après un certain temps.

Pour couronner le tout, la sortie du jeu a été l'occasion de constater que la version PC était bloquée par défaut à 30 images par seconde, sans qu'aucune des options du menu ne permette d'outrepasser cette limite absurde. Ou encore qu'un bug empêche l'activation de l'occlusion ambiante et de certains effets de pluie, alors même que les versions PS4 et Xbox One affichent sans aucun problème ces raffinements graphiques. Enfin, le nombre d'options graphiques a été drastiquement réduit par rapport aux épisodes précédents et l'on a fini par apprendre que le portage PC n'a absolument pas été fait par Rocksteady, qui a délégué la tâche à un obscur studio américain (Iron Galaxy Studios). Face à la colère parfaitement légitime des utilisateurs, l'éditeur a tout simplement retiré de la vente la version PC du jeu et annoncé vouloir travailler à la résolution de tous les problèmes rencontrés avant d'autoriser de nouvelles ventes. Il s'agit clairement d'une première pour un jeu de cette importance.

08091168-photo-batman-arkham-knight.jpg
Ces regards lourds de reproches envers Batman résument plutôt bien la situation actuelle...


Mais qu'à cela ne tienne ! Nous allons quand même décortiquer la version « vanilla » (ou presque, puisque le premier patch est arrivé en cours de rédaction de ce dossier) de Batman Arkham Knight, et mettrons notre article à jour si le gros patch promis se montre suffisamment important, salvateur et « ponctuel ». Car à l'heure actuelle, personne ne sait si le jeu sera corrigé dans deux jours ou dans deux mois. En attendant, si vous faites partie des malheureux qui ont déjà ouvert leur portefeuille, notre guide technique vous aidera à profiter au mieux de l'aventure, aussi imparfaite soit-elle sur le plan technique.

08091166-photo-batman-arkham-knight.jpg
Retour à l'expéditeur pour la version PC de Batmam Arkham Knight !
00C8000006810348-photo-unreal-engine-3.jpg
Annoncé en mars 2014, Batman Arkham Knight a fait rêver pas mal de joueurs dès l'apparition de ses premières images. A tel point que nombre d'entre eux espéraient que le jeu utilise l'Unreal Engine 4, les précédents volets tournant sous la troisième version du moteur d'Epic Games et les consoles nouvelles génération ayant fait leur apparition depuis. Au final, il n'en est rien : c'est une nouvelle fois l'Unreal Engine 3 qui est mis à contribution.

Tout juste nous précise-t-on que le moteur a été remanié de manière à assurer un certain progrès en matière de graphismes et de contenu. Ainsi, le jeu est capable d'afficher à l'écran cinq fois plus d'ennemis que l'épisode Arkham City. Dans une interview pour le numéro d'avril 2014 de Game Informer, Albert Feliu (artiste en charge des personnages) déclarait même qu'il y a autant de polygones dans un seul personnage d'Arkham Knight que dans tout l'environnement d'Arkham Asylum, qui ne date pourtant que de 2009.

08091200-photo-batman-arkham-knight.jpg
Les esprits moqueurs pourront toujours dire qu'il manque encore quelques polygones sur le visage de Double-Face...


En sus d'un Unreal Engine 3 boosté aux hormones, Batman Arkham Knight fait également appel à un nombre important de middlewares destinés à faciliter la tâche des développeurs.

Scaleform

00C8000006810368-photo-scaleform.jpg
Basé sur le fameux Flash d'Adobe, Scaleform permet la création rapide de menus et de différents éléments d'interface utilisateur pour les jeux vidéo. Eléments 2D, éléments 3D, textures animées et vidéos sont supportés par cet outil.

Speedtree

00C8000008091190-photo-speedtree.jpg
Malgré l'aspect essentiellement urbain de l'aventure, Batman Arkham Knight fait appel à cet outil dédié à la création, au rendu et à la génération automatique d'arbres et de plantes.

Telemetry

00C8000006810372-photo-telemetry.jpg
Telemetry est un outil de visualisation de performances, qui permet aux développeurs de détecter facilement les passages du jeu où le framerate chute de manière excessive et donc d'optimiser le code par la suite.

Monotype

00C8000006810370-photo-monotype-imaging.jpg
Loin d'être uniquement dévolue au marché du jeu vidéo, la compagnie Monotype Imaging est spécialisée dans la création de polices de caractères. Elle possède d'ailleurs les bien connues Arial, Helvetica ou Times New Roman. La société développe également des outils de gestion de polices.

Umbra 3

00C8000008091206-photo-umbra.jpg
Ce middleware d'optimisation de rendu des scènes 3D facilite notamment les processus d'« Occlusion Culling », qui consistent à désactiver le rendu des objets que l'utilisateur ne verra pas à l'écran car ils sont cachés par d'autres objets.

Agora Games

00C8000008091194-photo-agora-games.jpg
La société Agora Games travaille de concert avec d'importants éditeurs (Activision, Konami, Nintendo...) et développeurs (Neversoft, id Software, Gas Powered Games...) afin de créer des fonctionnalités en ligne pour les jeux et de gérer les communautés d'utilisateurs.

Wwise

00C8000006810374-photo-wwise.jpg
Cette solution dédiée au son et compatible avec l'Unreal Engine 3 regroupe un outil de création et un moteur audio, que les développeurs utilisent directement depuis le moteur du jeu pour mixer et modifier les sons. A l'heure actuelle, plus de 300 jeux utilisent cet outil, qui s'avère également compatible avec l'Unreal Engine 4, le CryEngine, l'Infernal Engine, le Fox Engine, Gamebryo, Orochi 3 ou encore Unity Pro.

GameWorks

De tous les outils utilisés par les développeurs, ce sont certainement ceux de NVIDIA qui sont les plus médiatiques. Batman Arkham Knight fait en effet partie du programme GameWorks et, à ce titre, il bénéficie de technologies développées par le caméléon. Sur les quatre améliorations qui sont au rendez-vous, les deux plus importantes sont exclusives aux cartes NVIDIA (« Fumée/brume interactive » géré par NVIDIA Turbulence et « Morceaux de papier interactifs » rendu possible par PhysX) tandis que les deux autres fonctionnent sur toutes les cartes (« Pluie améliorée » et « Rayons de lumière améliorés »). Nous reviendrons sur leurs effets respectifs plus loin.

Les configurations éditeur

Ce qui frappe le plus au vu de ces recommandations officielles, c'est bien évidemment le traitement de faveur dont bénéficie NVIDIA par rapport à AMD. Non seulement on nous indique en configuration minimum qu'il faut une carte munie de seulement 2 Go chez les verts et une carte munie de 3 Go chez les rouges, mais les Radeon disparaissent carrément des configurations recommandée et ultra ! De plus, si les configurations éditeur pour Batman Arkham Knight sont élevées, elles restent en dessous de la réalité chez la plupart des joueurs, vu l'état dans lequel le jeu est sorti initialement.

D'ailleurs, Warner Bros Games a fait plusieurs tentatives de « damage control ». Tout d'abord, la configuration minimum a été changée le jour même de la sortie du jeu ! Auparavant, elle indiquait une AMD Radeon 7870 munie de 2 Go de mémoire et non une Radeon 7950 à 3Go. De plus, le community manager a posté sur les forums officiels des précisions quant aux réglages préconisés pour les deux premiers types de config. Résultat des courses : bienvenue en 2015, où l'on considère que vous devez jouer en 1280x720 avec une petite config, et désactiver toutes les options Gameworks sur la config recommandée. Le tout pour atteindre, dans les deux cas, 30 images par seconde au mieux...

 Configuration minimumConfiguration recommandéeConfiguration utra
Système d'exploitationWindows 7 SP1, Windows 8.1
64 bits
Windows 7 SP1, Windows 8.1
64 bits
Windows 7 SP1, Windows 8.1
64 bits
ProcesseurIntel Core i5-750 (2,67 GHz)
AMD Phenom II X4 965 (3,4 GHz)
Intel Core i7-3770 (3,4 GHz)
AMD FX-8350 (4 GHz)
Intel Core i7-3770 (3,4 GHz)
AMD FX-8350 (4 GHz)
Mémoire vive6 Go8 Go8 Go
Carte graphiqueNVIDIA GeForce GTX 660
AMD Radeon HD 7950
NVIDIA GeForce GTX 760NVIDIA GeForce GTX 980
Mémoire vidéo2 Go (NVIDIA)
3 Go (AMD)
3 Go4 Go
DirectX DirectX 11DirectX 11DirectX 11
Espace disque55 Go d'espace libre55 Go d'espace libre55 Go d'espace libre


RéglagesConfiguration minimumConfiguration recommandée
Résolution1280x7201920x1080
Synchronisation verticaleNonOui
Anti-aliasingNonOui
Résolution des texturesBasseNormal
Qualité des ombresBasseNormal
Niveau de détailsBasseNormal
Fumée/brume interactiveNonNon
Morceaux de papier interactifsNonNon
Pluie amélioréeNonNon
Rayons de lumière améliorésNonNon


Test express de votre PC

Pour déterminer facilement et rapidement si votre PC pourra faire tourner Batman Arkham Knight, n'hésitez pas à utiliser le site Can You Run it?, qui se propose de comparer à votre place les différents éléments de votre config par rapport à ceux préconisés par l'éditeur.

Une fois sur la page principale, choisissez Batman : Arkham Knight dans la liste déroulante puis cliquez sur le bouton de lancement. Après avoir accepté l'exécution du composant Java nécessaire à la récolte d'informations sur votre configuration, un comparatif avec les configurations minimum et recommandée par l'éditeur s'affichera. Le code couleur vert / rouge vous alertera immédiatement sur les éléments de votre PC pouvant se montrer insuffisants.

01C2000008091224-photo-cyri-batman-arkham-knight.jpg
Can You Run It? permet de comparer en un clic votre PC avec les configurations requises par Batman Arkham Knight.


Notre configuration de test

0096000006828426-photo-ordinateur-portable-toshiba-qosmio-x70-a-137-pc-portable-intel-core-i7-4700mq-2-4-ghz-8-go-ram-2-to-17-3-graveur-blu-ray-disc-dvd-rw-azerty-fran-ais-windows-8-fran-ais.jpg
  • Processeur Intel Core i7-4700MQ (2,4 GHz)
  • Mémoire vive 8 Go
  • Carte graphique NVIDIA GeForce GTX 770M 3 Go
  • Système d'exploitation : Windows 8.1 64 bits
  • Pilotes graphiques : GeForce 353.30


Ce guide a été rédigé à l'aide d'un bon PC portable plutôt que d'une machine de guerre, afin de rester proche de la puissance d'une configuration lambda. Batman Arkham Knight étant très mal optimisé, il n'est pas question de pousser tout à fond sur une machine de ce type. Plus que jamais il faut savoir faire des concessions en matière de résolution et/ou d'options graphiques si l'on souhaite atteindre les 30 images par seconde. Page suivante, nous allons donc étudier l'impact et l'intérêt des différentes options graphiques, afin que chacun puisse trouver sur son propre PC le bon compromis entre qualité visuelle et performances.

08091222-photo-batman-arkham-knight.jpg
C'est l'un des points sur lequel Batman Arkham Knight déçoit : les options graphiques sont bien moins nombreuses qu'espérées. Alors que Batman Arkham City et Batman Arkham Origins en proposaient chacun une quinzaine, Batman Arkham Knight se contente de 11 réglages, dont 4 sont spécifiques au programme GameWorks. De plus, le niveau de précision de chaque réglage a également été réduit. On passe par exemple de 11 options d'anti-aliasing dans Arkham City à un simple « oui/non » dans Arkham Knight.

Options graphiques générales

Mode d'affichage

Batman Arkham Knight n'oublie aucun des trois modes d'affichage possibles : Plein écran, Fenêtré (avec bordures), et Fenêtré (sans bordures). Le premier permet de profiter du jeu sur tout l'écran, le second d'y jouer dans une fenêtre présente sur le bureau (ce qui facilite le passage du jeu à une autre application), et le troisième réunit le meilleur des deux mondes puisque la fenêtre sans bordures occupe tout l'écran tout en restant affichée sur le bureau (ce qui permet donc de faire des alt-tab instantanés). Seul problème : cette dernière méthode est aussi celle qui fait perdre le plus d'images par seconde. A éviter dans un jeu aussi gourmand que Batman Arkham Knight !

Mode d'affichagePlein écranFenêtré (avec bordures)Fenêtré (sans bordures)
Images par seconde (minimum)262514
Images par seconde (maximum)474729
Images par seconde (moyen)343318


0320000008091334-photo-options-graphiques.jpg


Résolution

Dans l'idéal, choisissez une résolution identique à celle de votre moniteur afin de profiter d'une image la plus nette possible. Cependant, baisser la résolution du jeu reste le moyen le plus simple et le plus efficace de gagner en fluidité. L'image apparaîtra alors un peu plus floue/pixelisée, mais c'est un moindre mal comparé à un framerate poussif.

Résolution1280x7201600x9001920x1080
Images par seconde (minimum)262014
Images par seconde (maximum)473627
Images par seconde (moyen)342518


Synchronisation verticale

0320000008091336-photo-tearing.jpg
La synchronisation verticale évite les déchirements d'image, tels que celui simulé ici.


La synchronisation verticale permet de caler le framerate sur la fréquence du moniteur ou une fraction de celle-ci. On évite ainsi les effets de déchirement d'image qui arrivent parfois lors des mouvements rapides. Mais on risque alors de se retrouver régulièrement avec un framerate nettement inférieur à ce qu'il pourrait être. Si le nombre d'images par seconde généré par le GPU est par exemple de 62, il tombera à 60, ce qui n'est guère gênant. Mais s'il est de 58, il descendra alors à une valeur de 30. Nous vous conseillons donc de désactiver cette option. De toute manière, le jeu est bloqué à 30 images par seconde par défaut...

Anti-aliasing

0190000008091382-photo-anti-aliasing-non.jpg
0190000008091384-photo-anti-aliasing-oui.jpg


0190000008091386-photo-anti-aliasing-non.jpg
0190000008091388-photo-anti-aliasing-oui.jpg


0190000008091390-photo-anti-aliasing-non.jpg
0190000008091392-photo-anti-aliasing-oui.jpg


0190000008091394-photo-anti-aliasing-non.jpg
0190000008091396-photo-anti-aliasing-oui.jpg


L'unique algorithme d'anticrénelage retenu par Batman Arkham Knight semble être de type FXAA. Autrement dit, il est extrêmement rapide (dans tous nos tests, il n'a eu absolument aucun impact négatif sur le framerate) mais il a tendance à un peu trop flouter l'image. Cela reste toutefois préférable aux effets d'escalier et de scintillements auxquels on a droit en son absence. A activer sans aucune hésitation !

Résolution des textures

0104000008091338-photo-bug-de-textures.jpg
0104000008091340-photo-r-solution-des-textures-basse.jpg
0104000008091342-photo-r-solution-des-textures-normal.jpg


0104000008091344-photo-bug-de-textures.jpg
0104000008091348-photo-r-solution-des-textures-basse.jpg
0104000008091346-photo-r-solution-des-textures-normal.jpg
Le bug de textures donne un résultat affreux. En revanche, les différences entre les qualités "Basse" et "Normale" sont nettement plus raisonnables.


Lorsqu'un portage PC médiocre est réalisé sous l'Unreal Engine 3 on a généralement droit à un bug de chargement des textures, certaines d'entre elles apparaissant extrêmement floues pendant quelques instants. C'est bien évidemment le cas de la version « vanilla » de Batman Arkham Knight. Attention donc à ne pas confondre ces textures hideuses et temporaires avec celles de la qualité Basse, qui offre un résultat de meilleure qualité. Mais le mieux est encore de passer directement en Normale. L'impact sur le framerate sera nul pour peu que votre carte graphique soit équipée de 3 Go de mémoire ou plus. Seules les cartes munies de seulement 2 Go peineront éventuellement en Normale.

Qualité des ombres

0104000008091370-photo-ombres-basse.jpg
0104000008091368-photo-ombres-normal.jpg
0104000008091366-photo-ombres-elev-e.jpg
Plus on pousse la qualité, plus l'ombre de Batman est fidèle.


0104000008091372-photo-ombres-basse.jpg
0104000008091374-photo-ombres-normal.jpg
0104000008091376-photo-ombres-elev-e.jpg
D'abord grossière et trop franche, l'ombre de l'assiette devient plus subtile et plus douce.


Batman Arkham Knight fait partie de ces rares jeux où le réglage de la qualité des ombres a finalement assez peu d'importance. Les ombres sont certes de plus en plus détaillées et douces lorsqu'on pousse le réglage, mais même la qualité basse est globalement satisfaisante. L'impact sur le framerate est également moins sensible que prévu, notamment entre les crans Basse et Normale. Du coup, c'est ce dernier choix qui constitue le meilleur compromis pour la plupart des configurations. Les machines les plus puissantes pourront toujours passer en qualité Elevée, et les moins puissantes pourront baisser le réglage sans trop de regret.

Qualité des ombresBasseNormalElevée
Images par seconde (minimum)272624
Images par seconde (maximum)474747
Images par seconde (moyen)353431


Niveau de détails

0190000008091378-photo-niveau-de-d-tails-basse.jpg
0190000008091380-photo-niveau-de-d-tails-elev-e.jpg
En qualité basse, l'architecture des deux bâtiments de droite est plus grossière, tandis que le bâtiment vert perd carrément sa couleur.


Nous n'avons pas noté de différence de framerate sensible entre les différents réglages de cette option, ni constaté de différence visuelle entre les qualités Normale et Elevée. En revanche, on constate bien que les éléments de décor les plus éloignés sont moins détaillés lorsqu'on choisit le réglage Basse. Evitez donc ce dernier autant que possible, et choisissez indifféremment l'un des deux autres.

Paramètres NVIDIA GameWorks

Fumée/brume interactive

0190000008091402-photo-fum-e-interactive-non.jpg
0190000008091404-photo-fum-e-interactive-oui.jpg


0190000008091406-photo-fum-e-interactive-non.jpg
0190000008091408-photo-fum-e-interactive-oui.jpg


Cette option ne fonctionne que sur les cartes NVIDIA et ajoute des effets de fumée volumétrique, épaisse et interactive. C'est notamment le cas sur la Batmobile qui, sans cette option, n'émet que de faible volutes non interactifs. L'effet est très convaincant mais, hélas, il fait drastiquement chuter le nombre d'image par seconde, y compris dans des scènes qui, en apparence, n'affichent pas de fumée ou de brume. A réserver uniquement aux machines les plus puissantes !

Fumée/brume interactiveNonOui
Images par seconde (minimum)2617
Images par seconde (maximum)4735
Images par seconde (moyen)3422


Morceaux de papier interactifs

0190000008091410-photo-papiers-interactifs-non.jpg
0190000008091412-photo-papiers-interactifs-oui.jpg


Déjà présent dans les précédents volets de la série, cet effet PhysX ne fonctionne que sur les cartes NVIDIA. Grâce à lui, les feuilles d'arbre, billets de banque, posters et autres papiers tombés au sol volent sous les pas des personnages et sont déplacés par le souffle des explosions. Si l'option est désactivée, ils restent désespérément statiques ou sont même carrément absents. On remarquera que l'impact sur le framerate reste très raisonnable au vu du caractère "waouh" de l'effet. Si vous ne constatez pas de ralentissements particuliers lors des scènes concernées (et si vous possédez une GeForce évidemment...), activez donc cette option.

Morceaux de papier interactifsNonOui
Images par seconde (minimum)2624
Images par seconde (maximum)4748
Images par seconde (moyen)3431


Pluie améliorée

0190000008091398-photo-pluie-am-lior-e-non.jpg
0190000008091400-photo-pluie-am-lior-e-oui.jpg
On observe tout particulièrement les gouttes d'eau supplémentaires de chaque côté de la cape.


Cet effet extrêmement subtil et très ponctuel fonctionne à la fois sur cartes AMD et NVIDIA et n'entraîne pas de baisse de framerate. Il concerne uniquement les moments où Batman déploie sa cape sous la pluie. En activant cette option, des gouttes d'eau supplémentaires sont projetées vers l'extérieur par la cape tendue. L'effet simule ce qui se passe dans la réalité lorsqu'on ferme et qu'on rouvre rapidement un parapluie.

Rayons de lumière améliorés

0190000008091414-photo-rayons-am-lior-s-non.jpg
0190000008091416-photo-rayons-am-lior-s-oui.jpg


Second effet à fonctionner aussi bien chez les verts que chez les rouges, les Rayons de lumière améliorés ajoutent de véritables rayons crépusculaires 3D lorsqu'une source lumineuse forte éblouit la caméra virtuelle. Là encore, il n'y a pas d'influence notable sur le framerate général, et donc aucune raison de s'en priver.Installer les bons drivers

Afin d'éviter un maximum de problèmes potentiels, il convient avant toute chose d'installer les derniers drivers graphiques en date. A l'heure actuelle, il s'agit des Catalyst 15.6 Beta pour AMD, et des GeForce 353.30 pour NVIDIA. Tous deux ont été développés spécifiquement pour la sortie de Batman Arkham Knight.

Patcher le jeu

Même principe pour le jeu lui-même, que vous avez tout intérêt à mettre à jour en permanence via Steam, vu le nombre important de problèmes de la version de base. Ainsi, n'hésitez surtout pas à installer la mise à jour du 27 juin, qui propose les améliorations suivantes :

  • Résolution d'un problème potentiel de crash au moment de quitter le jeu
  • Résolution du bug empêchant l'activation des effets de pluie et d'occlusion ambiante
  • Résolution du problème qui forçait Steam à télécharger à nouveau l'ensemble du jeu lors d'une simple vérification de l'intégrité des fichiers
  • Résolution du bug provoquant un plantage quand le flou cinétique est désactivé dans BmSystemSettings.ini (un futur patch ajoutera l'option dans le menu)

Supprimer la limite de framerate

08091244-photo-batman-arkham-knight.jpg


C'est stupide mais c'est ainsi : le jeu est bloqué à 30 images par seconde par défaut. Pour lever cette limitation, rendez-vous dans le répertoire C:\\Program Files (x86)\\Steam\\SteamApps\\common\\Batman Arkham Knight\\BMGame\\Config (ou équivalent) et éditez le fichier BmSystemSettings.ini de manière à remplacer la ligne Max_FPS=30 par Max_FPS=60 (ou 120, ou même 352 si le cœur vous en dit).

Contourner les problèmes de gestion d'écran

08091248-photo-batman-arkham-knight.jpg


Si vous rencontrez des problèmes de clignotement d'écran ou d'écran noir, ce qui arrive notamment chez les possesseurs de machines portables, lancez le jeu en mode fenêtré. En attendant un futur patch qui corrige ces soucis.

Supprimer les vidéos d'intro

La litanie de logos affichés en introduction du jeu ne peut être zappée à coups de barre d'espace ou de touche Echap. Pour gagner de précieuses minutes de votre vie, rendez-vous dans le répertoire C:\\Program Files (x86)\\Steam\\SteamApps\\common\\Batman Arkham Knight\\BMGame\\Movies et renommez les fichiers Startup.swf et StartupNV.swf en _Startup.swf et _StartupNV.swf (pour pouvoir les retrouver facilement si vous souhaitez afficher à nouveau les vidéos d'intro).

Désactiver le flou cinétique

08091242-photo-batman-arkham-knight.jpg


De nombreux utilisateurs rencontrent des problèmes de ralentissements à cause du flou cinétique. Pour désactiver ce dernier, éditez une nouvelle fois le fichier BmSystemSettings.ini, et changez AllowRadialBlur=True par AllowRadialBlur=False, MotionBlurSkinning=1 par MotionBlurSkinning=0, et MobilePostProcessBlurAmount=32.0 par MobilePostProcessBlurAmount=0.0.

Sauvegarder les sauvegardes

08091250-photo-batman-arkham-knight.jpg


Pour prévenir tout problème lié à la gestion des sauvegardes en cloud par Steam, pensez à créer de temps à autre une copie de sauvegarde des fichiers... de sauvegarde ! Ils se trouvent dans le répertoire C:\\Program Files (x86)\\Steam\\userdata\\12345678\\208650\\remote (le nombre 12345678 étant à remplacer par celui correspondant à votre compte Steam) et portent des noms tels que BAK1Save0x1.sgd, BAK1Save1x1.sgd, etc.

Affaire à suivre !

08091246-photo-batman-arkham-knight.jpg


Si vous rencontrez d'autres problèmes, gardez espoir. Après quelques jours de quasi silence, Rocksteady a donné plus de précisions sur le travail en cours. Dans un avenir qu'on espère proche (aucune précision n'est donnée de ce point de vue), les améliorations suivantes devraient voir le jour :

  • option dans les menus pour désactiver la limitation à 30 images par seconde
  • résolution du bug concernant les textures basse résolution
  • meilleure performances générales et suppression des problèmes de framerate
  • options supplémentaires dans le menu des réglages graphiques
  • amélioration du système de streaming depuis le disque dur
  • résolution du problème de rendu en plein écran sur les portables
  • meilleure gestion de la mémoire vive et de la mémoire vidéo
  • résolution des bugs SLI
  • support du Crossfire
  • mise à jour des drivers AMD et NVIDIA

Si vous êtes concernés par l'un des problèmes listés (et il y a de très fortes chances pour que ce soit le cas), il ne vous reste plus qu'à prendre votre mal en patience !Il paraît qu'à quelque chose malheur est bon. Ainsi, alors que la version PC de Batman Arkham Knight est plus que décevante, elle permet au moins de servir de cas d'école pour tous les AAA à venir. Si, en la matière, le récent The Witcher III Wild Hunt fait figure d'exemple à suivre, Batman Arkham Knight peut tout à fait servir de contre-exemple absolu.

Résumons : la version PC de Batman Arkham Knight est extrêmement gourmande, capricieuse, partisane, buggée, bloquée à 30 images par seconde, dotée de peu d'options graphiques, sous-traitée à un studio mineur et, finalement, retirée du commerce pour être remaniée (mais on ne sait pas exactement à quel point) avant d'être remise en vente plus tard (mais on ne sait pas quand). Avouez que ce palmarès a de quoi faire oublier la sortie controversée de GTA IV en 2008. Record d'impopularité battu ! On pourrait ajouter à la liste des griefs la mauvaise communication autour du contenu téléchargeable Harley Quinn, offert lors de certaines précommandes... mais pas toutes, et absent des versions fournies avec certaines GeForce.

08091228-photo-batman-arkham-knight.jpg
Oh oui, tu peux baisser les yeux Batman...


Avec un peu de chance, tous ces problèmes serviront de leçon aux éditeurs. Le retrait de la vente de la version PC crée un précédent, et représente un manque à gagner colossal pour Warner Bros Games, puisqu'on sait que les jeux se vendent essentiellement dans les quelques semaines qui suivent leur sortie. Grâce à Steam, la pression des utilisateurs devient de plus en plus importante et le rapport de force avec les éditeurs n'est plus aussi déséquilibré qu'avant. Ainsi, le fait que Batman Arkham Knight possède des évaluations négatives à 65 % sur la plateforme de Valve a certainement pesé dans la balance. Plus important encore, le justicier masqué a dû se heurter à la récente politique de remboursement des jeux Steam. Lorsqu'on laisse aux joueurs la possibilité de voter avec leur portefeuille a posteriori, la donne change clairement.

08091230-photo-batman-arkham-knight.jpg
La révolte des joueurs PC serait-elle en marche ?


Il reste maintenant à NVIDIA à faire son examen de conscience. Si l'idée que ses technologies fonctionnent mieux sur leurs cartes que sur celles de leurs concurrents reste compréhensible, le caméléon semble avoir totalement perdu de vue l'un des premiers buts du logo « The way it's meant to be played ». Initialement, TWIMTBP (devenu peu ou prou Gameworks depuis) devait servir de sceau de qualité et indiquer que le jeu qui porte cette marque fonctionne sans problème sur les configurations NVIDIA. Aujourd'hui, la mauvaise image d'une version PC telle que celle de Batman Arkham Knight rejaillit sur le programme Gameworks dans son ensemble. Si ce dernier se contente uniquement d'ajouter des pansements cosmétiques sur des jambes de bois, il perd alors grandement de son intérêt.

Et puisqu'il vaut mieux rire de tout cela qu'en pleurer, nous vous quittons avec cette interview exclusive de l'un des développeurs de la version PC...



Retrouvez nos autres guides techniques :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : les publicités vidéo de Facebook payantes au bout de 10 secondes
Google Translate traiterait 100 milliards de mots chaque jour
Yahoo transforme son launcher Aviate en alternative à Google Now
Vivendi récupère 80% de Dailymotion pour 217 millions d'euros
Saga Dark Souls : un franc succès... en partie grâce au PC
OTT : la révolution de la TV par Internet bel et bien engagée
OS X 10.10.4 disponible : corrections et amélioration du Wi-Fi
Des archéologues veulent numériser les vestiges du Moyen-Orient menacés par l'Etat islamique
Microsoft Visual Studio 2015 RTM sortira le 20 juillet
iOS 8.4 est disponible : Apple Music arrive
Haut de page