Batman Arkham Origins : le guide technique

04 novembre 2013 à 17h02
0
00C8000006810334-photo-batman-arkham-origins.jpg
Depuis ses débuts en 2009, la série des Batman Arkham nous propose systématiquement des versions PC dignes de ce nom, qui ne se contentent pas de répliquer les moutures destinées aux consoles. Qu'il s'agisse de stéréoscopie, d'effets physiques ou de compatibilité DirectX 11, de nombreux raffinements technologiques sont à chaque fois mis en avant. C'est une nouvelle fois le cas avec Batman Arkham Origins, que nous allons donc étudier de plus près.

Et l'examen commence plutôt bien, puisque le nouveau Batman se débarrasse de tous les systèmes de sécurité qui plombaient l'expérience Batman Arkham City. Précédant la fermeture officielle de Games For Windows Live prévue pour juillet 2014, la série abandonne purement et simplement le fameux (et fumeux) service de Microsoft. Il en va de même pour la protection SecuROM, qui oblige les détenteurs d'une version physique à laisser le disque en permanence dans le lecteur de leur PC. En conséquence : des trois systèmes de protection redondants qui surprotégeaient Batman Arkham City, il ne subsiste plus que Steamworks.

01F4000006810336-photo-batman-arkham-origins.jpg
Exit les sombres SecuROM et GFWL, seul le chevalier blanc Steam reste.


La version PC de Batman Arkham Origins n'est donc activable que sur Steam et, en échange de l'impossibilité de revendre leur bien, les joueurs ont droit aux succès Steam ou encore à l'enregistrement automatique des sauvegardes sur le cloud. Pour que la fête soit vraiment complète, Warner Bros Games a également supprimé le 19 octobre dernier SecuROM et GFWL des versions PC de Batman Arkham Asylum et Batman Arkham City. Mieux encore : depuis ce jour, les possesseurs du second épisode ont vu leur version Steam de base être automatiquement transformée en une édition Game of the Year, qui contient notamment tous les contenus téléchargeables disponibles pour le jeu.

01F4000006810346-photo-batman-arkham-origins.jpg
La saison de Noël approche et Batman nous fait déjà un cadeau.


S'il est encore trop tôt pour savoir si un même geste de générosité sera appliqué un jour à Batman Arkham Origins, la disparition de certains problèmes techniques nous donne une raison supplémentaire de nous réjouir. En effet, contrairement à Batman Arkham City qui multipliait les problèmes de performances, voire de compatibilité, le jeu sort cette fois dans une version pleinement fonctionnelle pour la plupart des joueurs. Si vous rencontrez un problème important, la solution sera peut-être plutôt à chercher du côté de votre configuration que du jeu. Pour autant, il reste beaucoup de choses à dire sur Batman Arkham Origins, qui met en avant divers raffinements graphiques. Nous allons donc vous les présenter, évoquer les configurations recommandées, étudier en détail chaque paramètre graphique proposé dans les options, et enfin vous donner quelques astuces utiles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
scroll top