Batman Arkham Origins : le guide technique

04 novembre 2013 à 17h02
0
00C8000006810334-photo-batman-arkham-origins.jpg
Depuis ses débuts en 2009, la série des Batman Arkham nous propose systématiquement des versions PC dignes de ce nom, qui ne se contentent pas de répliquer les moutures destinées aux consoles. Qu'il s'agisse de stéréoscopie, d'effets physiques ou de compatibilité DirectX 11, de nombreux raffinements technologiques sont à chaque fois mis en avant. C'est une nouvelle fois le cas avec Batman Arkham Origins, que nous allons donc étudier de plus près.

Et l'examen commence plutôt bien, puisque le nouveau Batman se débarrasse de tous les systèmes de sécurité qui plombaient l'expérience Batman Arkham City. Précédant la fermeture officielle de Games For Windows Live prévue pour juillet 2014, la série abandonne purement et simplement le fameux (et fumeux) service de Microsoft. Il en va de même pour la protection SecuROM, qui oblige les détenteurs d'une version physique à laisser le disque en permanence dans le lecteur de leur PC. En conséquence : des trois systèmes de protection redondants qui surprotégeaient Batman Arkham City, il ne subsiste plus que Steamworks.

01F4000006810336-photo-batman-arkham-origins.jpg
Exit les sombres SecuROM et GFWL, seul le chevalier blanc Steam reste.


La version PC de Batman Arkham Origins n'est donc activable que sur Steam et, en échange de l'impossibilité de revendre leur bien, les joueurs ont droit aux succès Steam ou encore à l'enregistrement automatique des sauvegardes sur le cloud. Pour que la fête soit vraiment complète, Warner Bros Games a également supprimé le 19 octobre dernier SecuROM et GFWL des versions PC de Batman Arkham Asylum et Batman Arkham City. Mieux encore : depuis ce jour, les possesseurs du second épisode ont vu leur version Steam de base être automatiquement transformée en une édition Game of the Year, qui contient notamment tous les contenus téléchargeables disponibles pour le jeu.

01F4000006810346-photo-batman-arkham-origins.jpg
La saison de Noël approche et Batman nous fait déjà un cadeau.


S'il est encore trop tôt pour savoir si un même geste de générosité sera appliqué un jour à Batman Arkham Origins, la disparition de certains problèmes techniques nous donne une raison supplémentaire de nous réjouir. En effet, contrairement à Batman Arkham City qui multipliait les problèmes de performances, voire de compatibilité, le jeu sort cette fois dans une version pleinement fonctionnelle pour la plupart des joueurs. Si vous rencontrez un problème important, la solution sera peut-être plutôt à chercher du côté de votre configuration que du jeu. Pour autant, il reste beaucoup de choses à dire sur Batman Arkham Origins, qui met en avant divers raffinements graphiques. Nous allons donc vous les présenter, évoquer les configurations recommandées, étudier en détail chaque paramètre graphique proposé dans les options, et enfin vous donner quelques astuces utiles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top