Batman Arkham Origins : le guide technique

04 novembre 2013 à 17h02
0
00C8000006810334-photo-batman-arkham-origins.jpg
Depuis ses débuts en 2009, la série des Batman Arkham nous propose systématiquement des versions PC dignes de ce nom, qui ne se contentent pas de répliquer les moutures destinées aux consoles. Qu'il s'agisse de stéréoscopie, d'effets physiques ou de compatibilité DirectX 11, de nombreux raffinements technologiques sont à chaque fois mis en avant. C'est une nouvelle fois le cas avec Batman Arkham Origins, que nous allons donc étudier de plus près.

Et l'examen commence plutôt bien, puisque le nouveau Batman se débarrasse de tous les systèmes de sécurité qui plombaient l'expérience Batman Arkham City. Précédant la fermeture officielle de Games For Windows Live prévue pour juillet 2014, la série abandonne purement et simplement le fameux (et fumeux) service de Microsoft. Il en va de même pour la protection SecuROM, qui oblige les détenteurs d'une version physique à laisser le disque en permanence dans le lecteur de leur PC. En conséquence : des trois systèmes de protection redondants qui surprotégeaient Batman Arkham City, il ne subsiste plus que Steamworks.

01F4000006810336-photo-batman-arkham-origins.jpg
Exit les sombres SecuROM et GFWL, seul le chevalier blanc Steam reste.


La version PC de Batman Arkham Origins n'est donc activable que sur Steam et, en échange de l'impossibilité de revendre leur bien, les joueurs ont droit aux succès Steam ou encore à l'enregistrement automatique des sauvegardes sur le cloud. Pour que la fête soit vraiment complète, Warner Bros Games a également supprimé le 19 octobre dernier SecuROM et GFWL des versions PC de Batman Arkham Asylum et Batman Arkham City. Mieux encore : depuis ce jour, les possesseurs du second épisode ont vu leur version Steam de base être automatiquement transformée en une édition Game of the Year, qui contient notamment tous les contenus téléchargeables disponibles pour le jeu.

01F4000006810346-photo-batman-arkham-origins.jpg
La saison de Noël approche et Batman nous fait déjà un cadeau.


S'il est encore trop tôt pour savoir si un même geste de générosité sera appliqué un jour à Batman Arkham Origins, la disparition de certains problèmes techniques nous donne une raison supplémentaire de nous réjouir. En effet, contrairement à Batman Arkham City qui multipliait les problèmes de performances, voire de compatibilité, le jeu sort cette fois dans une version pleinement fonctionnelle pour la plupart des joueurs. Si vous rencontrez un problème important, la solution sera peut-être plutôt à chercher du côté de votre configuration que du jeu. Pour autant, il reste beaucoup de choses à dire sur Batman Arkham Origins, qui met en avant divers raffinements graphiques. Nous allons donc vous les présenter, évoquer les configurations recommandées, étudier en détail chaque paramètre graphique proposé dans les options, et enfin vous donner quelques astuces utiles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top