Battlefield 4 : le guide technique

14 novembre 2013 à 16h08
0
00C8000006828312-photo-battlefield-4.jpg
Il y a deux ans, Battlefield impressionnait les joueurs du monde entier et leur faisait découvrir tous les raffinements du moteur Frostbite 2. Aujourd'hui, c'est le Frostbite 3 qui entre en scène, pour un Battlefield 4 une nouvelle fois bien plus évolué technologiquement que la concurrence. L'heure est donc venue d'étudier la bête de plus près !

Alors que six années séparaient la sortie de Battlefield 2 de celle de Battlefield 3, il n'aura fallu que deux ans à DICE pour nous concocter un quatrième épisode. Sous la pression d'Electronic Arts, la série cherche en réalité à se rapprocher du modèle Call of Duty, dont chacune des deux équipes de développement majeures (Infinity Ward et Treyarch) sort un nouvel épisode tous les deux ans, en alternance, afin que le jeu soit présent sur les étals à chaque Noël. Battlefield devait au départ alterner avec Medal of Honor, mais l'échec du dernier épisode obligera EA à trouver une autre licence forte pour 2014. En attendant de la découvrir, on pourrait légitimement s'inquiéter de l'accélération du rythme de sortie des Battlefield.

0258000006828310-photo-battlefield-4.jpg


Il faut dire qu'en face, Activision fait plutôt du surplace d'un point de vue technique. Si le moteur qui propulse Call of Duty Ghosts a au départ été présenté à la presse comme un nouveau moteur (marketing, quand tu nous tiens...) il s'agit en réalité toujours de l'id Tech 3. Oui, celui-là même qui nous émerveillait lors de la sortie de Quake III en... 1999 ! Forcément, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis, et même si le moteur a été amélioré au fil des ans, il n'impressionne plus vraiment.

0258000006828308-photo-battlefield-4.jpg


Heureusement, DICE semble pour l'heure éviter cet écueil. Il faut dire que les développeurs du jeu sont également ceux du moteur Frostbite, ce qui facilite à la fois son intégration et son évolution. Mais même dans un tel contexte, Battlefield 4 aurait pu se reposer sur ses acquis et tourner une nouvelle fois sous Frostbite 2. Il n'en est rien, et c'est bien le Frostbite 3 qui est désormais à l'œuvre. Nous évoquerons donc dans ce guide les améliorations apportées par cette nouvelle version, détaillerons chacune des options graphiques accessibles dans le jeu, et vous proposerons en bonus quelques astuces bien utiles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top