Battlefield 4 : le guide technique

14 novembre 2013 à 16h08
0
00C8000006828312-photo-battlefield-4.jpg
Il y a deux ans, Battlefield impressionnait les joueurs du monde entier et leur faisait découvrir tous les raffinements du moteur Frostbite 2. Aujourd'hui, c'est le Frostbite 3 qui entre en scène, pour un Battlefield 4 une nouvelle fois bien plus évolué technologiquement que la concurrence. L'heure est donc venue d'étudier la bête de plus près !

Alors que six années séparaient la sortie de Battlefield 2 de celle de Battlefield 3, il n'aura fallu que deux ans à DICE pour nous concocter un quatrième épisode. Sous la pression d'Electronic Arts, la série cherche en réalité à se rapprocher du modèle Call of Duty, dont chacune des deux équipes de développement majeures (Infinity Ward et Treyarch) sort un nouvel épisode tous les deux ans, en alternance, afin que le jeu soit présent sur les étals à chaque Noël. Battlefield devait au départ alterner avec Medal of Honor, mais l'échec du dernier épisode obligera EA à trouver une autre licence forte pour 2014. En attendant de la découvrir, on pourrait légitimement s'inquiéter de l'accélération du rythme de sortie des Battlefield.

0258000006828310-photo-battlefield-4.jpg


Il faut dire qu'en face, Activision fait plutôt du surplace d'un point de vue technique. Si le moteur qui propulse Call of Duty Ghosts a au départ été présenté à la presse comme un nouveau moteur (marketing, quand tu nous tiens...) il s'agit en réalité toujours de l'id Tech 3. Oui, celui-là même qui nous émerveillait lors de la sortie de Quake III en... 1999 ! Forcément, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis, et même si le moteur a été amélioré au fil des ans, il n'impressionne plus vraiment.

0258000006828308-photo-battlefield-4.jpg


Heureusement, DICE semble pour l'heure éviter cet écueil. Il faut dire que les développeurs du jeu sont également ceux du moteur Frostbite, ce qui facilite à la fois son intégration et son évolution. Mais même dans un tel contexte, Battlefield 4 aurait pu se reposer sur ses acquis et tourner une nouvelle fois sous Frostbite 2. Il n'en est rien, et c'est bien le Frostbite 3 qui est désormais à l'œuvre. Nous évoquerons donc dans ce guide les améliorations apportées par cette nouvelle version, détaillerons chacune des options graphiques accessibles dans le jeu, et vous proposerons en bonus quelques astuces bien utiles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top