Hideo Kojima, créateur de Metal Gear, tease un gros projet lié au cloud gaming

Pierre Crochart Contributeur
23 avril 2019 à 19h00
0
Hideo Kojima

Dans une longue interview accordée au journal nippon Nikkei, Hideo Kojima nous dit tout le bien qu'il pense du cloud gaming, et espère bien se positionner en pionnier du rapprochement, inéluctable selon lui, entre le cinéma et le jeu vidéo.

Le créateur de la saga Metal Gear, actuellement au charbon sur Death Stranding, sème également quelques graines concernant un « gros projet » qu'il mûrit depuis de longues années concernant le cloud gaming.

Pour Kojima, la 5G va révolutionner la pratique du jeu vidéo

Dans son interview, Hideo Kojima rappelle que le cloud gaming n'est pas une idée neuve (et vous le savez également, puisque vous avez lu notre long dossier sur la question), mais que la technologie ne lui a jusqu'à présent pas permis de briller. Cela, pense savoir le game designer, est sur le point de changer grâce à la 5G. Mieux ! Grâce à elle, « nous allons commencer à voir émerger des jeux vidéo totalement différents dans les cinq prochaines années », prophétise Kojima.

Pour autant, les consoles telles que nous les connaissons perdureront, selon lui. Mais le nerf de la guerre sera ailleurs, et Hideo Kojima aimerait beaucoup « laisser sa marque sur ce versant de l'histoire ». De là à s'imaginer que l'auteur a des projets concernant le cloud gaming ? Précisément. « Il y a un gros projet que j'ai et qui est lié au streaming. Mais je ne peux en dire quoi que ce soit au risque de gâcher la surprise », déclare-t-il au Nikkei.

Death Stranding
L'acteur Mads Mikkelsen dans Death Stranding. Crédits : Sony




Plus de frontière entre cinéma et jeux vidéo

Aussi, Kojima rêve d'un futur où cinéma et jeux vidéo ne feraient plus qu'un. Quiconque a déjà joué à un Metal Gear sait combien le game designer nourrit un amour immodéré pour le septième art. Et pour lui, la frontière qui persiste entre ces deux mondes n'a plus lieu d'être. « C'est le futur dont j'ai toujours rêvé », s'enthousiasme Hideo Kojima. « La frontière (entre jeux vidéo et cinéma, NDLR) va disparaître. Elle a déjà commencé à disparaître. Comme avec Black Mirror : Bandersnatch, publié l'an dernier par Netflix ».

Mais si le cinéma et le jeu vidéo venaient à se fondre dans un même moule, cela supposerait un avenir où 100 % des jeux vidéo seraient narratifs. Adieu ainsi aux jeux de courses, de plateforme ou tout simplement de combat. Un futur enviable ? Dans une certaine mesure. Car si les jeux vidéo s'inspirant de procédés cinématographiques sont plutôt bien perçus (il n'y a qu'à voir la saga Uncharted), l'inverse n'est pas tout à fait vrai.

Via : DualShockers

Modifié le 05/05/2019 à 17h12
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top