Selon cette enquête, les femmes progresseraient plus vite que les hommes à Dota 2

Nathan Le Gohlisse Contributeur
23 avril 2019 à 21h20
0
dota-2-.jpg

Menée auprès de 5 000 joueurs et joueuses de Dota 2, une enquête diligentée par Gosu.ai (société spécialisée dans l'entrainement de gamers via des procédés d'intelligence artificielle) avait pour objectif de comprendre quels facteurs permettent de différencier un bon joueur d'un mauvais. Ses conclusions révèlent notamment que les femmes progresseraient plus vite que les hommes sur le MOBA de Valve.

Gosu.ai propose des assistants virtuels propulsés à l'IA, explique VentureBeat. Ces derniers analysent les comportements des utilisateurs en jeu pour leur proposer des entraînements personnalisés, de nouvelles stratégies, ou encore des armes destinées à améliorer progressivement leur niveau. Ces assistants virtuels, véritables coachs pour gamer, fonctionnent grâce au machine learning. C'est grâce à eux que Gosu.ai a pu réaliser son enquête.

D'après le sondage réalisé par Gosu.ai, les femmes sont proprement redoutables sur Dota 2


En moyenne, les joueurs et joueuses recourant aux services de Gosu.ai remportent proportionnellement plus de parties de Dota 2 et améliorent ce faisant leur MMR (Matchmaking ratings). Cet indice, intrinsèquement lié au niveau du joueur, est utilisé comme repère pour l'étude. Parmi les personnes ayant participé à l'enquête (dont la majorité jouent pour gagner, indique VentureBeat), 4 % étaient des femmes et profitaient d'un taux de victoires supérieur de 44 % à la moyenne.

Ces données s'accompagnent d'autres conclusions, souvent logiques... et parfois surprenantes. On apprend par exemple que plus les personnes sondées avaient de connaissances en langues étrangères, moins elles progressaient vite sur Dota 2. Par ailleurs le taux de progression des joueurs ayant déclaré être marié était inférieur de moitié aux autres participants à l'enquête.

Pas de secret : pour progresser rapidement, il faut avoir le temps de jouer


L'étude indique en outre que les sondés qui n'avaient pas de diplôme universitaire, qui ne voyageaient pas ou qui pratiquaient un sport amélioraient plus rapidement leurs compétences en jeu. De la même manière, avoir un emploi mène à une progression plus lente, pointe le rapport de Gosu.ai. Ici, l'enseignement est évident : moins vous avez le temps de jouer, moins vous progressez.

On découvre enfin, sans grand étonnement, qu'aucune corrélation n'a pu être établie entre de plus grandes dépenses en jeu, notamment, et une amélioration plus rapide de ses capacités sur Dota 2. Inutile donc de vous ruiner en achat in-game.

Pour rappel, Gosu.ai (qui dénombre quelques 25 employés) propose des coachs virtuels pour gamers sur Dota 2, Counter Strike : Global offensive et PlayerUnknown's Battlegrounds (PUBG).

À télécharger :
Dota 2 pour Windows

16 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top