Pokémon Go : attention à la version piratée !

13 juillet 2016 à 12h45
0
Une version de Pokémon Go en circulation contiendrait un malware capable de prendre le contrôle de votre smartphone à distance.

Le succès de Pokémon Go entraîne d'inévitables convoitises de la part de personnes malintentionnées. Selon un rapport de la société spécialisée en sécurité informatique Proofpoint, un fichier apk du jeu de Niantic contiendrait le malware DroidJack, un outil d'administration à distance capable de donner le contrôle d'un smartphone à celui à l'origine de l'attaque.

Si vous avez déjà téléchargé un apk, nous vous conseillons le petit logiciel jHash, qui permet de vérifier la nature du fichier. Il vous suffit de le lancer (pas besoin d'installation) et de comparer le hash obtenu sur l'apk téléchargé. Vous devez trouver le résultat suivant :

8bf2b0865bef06906cd854492dece202482c04ce9c5e881e02d2b6235661ab67

Si ce n'est pas le cas, alors il ne vous reste plus qu'à désinstaller Pokémon Go, surtout si le hash obtenu est 15db22fd7d961f4d4bd96052024d353b3ff4bd135835d2644d94d74c925af3c4 (celui du fichier vérolé découvert par ProofPoint).

Et si vous n'avez pas déjà téléchargé le jeu, rendez-vous sur notre logithèque, qui propose le bon apk.



08498462-photo-pokemon-go.jpg


A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top