Pokémon Go : attention à la version piratée !

01 juin 2018 à 15h36
0
Une version de Pokémon Go en circulation contiendrait un malware capable de prendre le contrôle de votre smartphone à distance.

Le succès de Pokémon Go entraîne d'inévitables convoitises de la part de personnes malintentionnées. Selon un rapport de la société spécialisée en sécurité informatique Proofpoint, un fichier apk du jeu de Niantic contiendrait le malware DroidJack, un outil d'administration à distance capable de donner le contrôle d'un smartphone à celui à l'origine de l'attaque.

Si vous avez déjà téléchargé un apk, nous vous conseillons le petit logiciel jHash, qui permet de vérifier la nature du fichier. Il vous suffit de le lancer (pas besoin d'installation) et de comparer le hash obtenu sur l'apk téléchargé. Vous devez trouver le résultat suivant :

8bf2b0865bef06906cd854492dece202482c04ce9c5e881e02d2b6235661ab67

Si ce n'est pas le cas, alors il ne vous reste plus qu'à désinstaller Pokémon Go, surtout si le hash obtenu est 15db22fd7d961f4d4bd96052024d353b3ff4bd135835d2644d94d74c925af3c4 (celui du fichier vérolé découvert par ProofPoint).

Et si vous n'avez pas déjà téléchargé le jeu, rendez-vous sur notre logithèque, qui propose le bon apk.



08498462-photo-pokemon-go.jpg


A lire également :
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dropbox vs Box : quand les PDG s'envoient des piques à tour de rôle
Free Mobile veut casser les prix (aussi) dans les DOM
Importante nouvelle vague de licenciement chez Seagate
Attentat à Nice : l’application du gouvernement censée donner l'alerte n’a pas marché
La 4G+ d'Orange activée dans 5 villes
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page