Pokémon Go : comment je suis devenue dresseuse de Pokémon dans mon quartier

30 juin 2016 à 15h00
0
La sortie de Pokémon Go, second jeu mobile de Nintendo, est prévue en juillet prochain. J'ai pu expérimenter une version preview du titre, développé par Niantic Labs. Et je me suis perdue dans ma ville en chassant le Rattata.

Rappelez-vous : le 1er avril 2014, une des blagues de Google avait été de proposer une chasse aux Pokémon sur Google Maps. Si traquer les bestioles sur la carte virtuelle était bien d'actualité, la partie en réalité augmentée montrant l'activité dans la vraie vie était, quant à elle, bidon. Le concept avait cependant fait rêver plus d'un fan de la franchise. Qu'ils se réjouissent : c'est exactement ce qu'est en train de développer Niantic Labs, le studio déjà à l'origine de l'immersif, mais un poil compliqué, Ingress.

Téléchargez Pokémon Go pour Android (.apk)

Un jour je serai le meilleur dresseur...



J'ai pu, l'espace de quelques jours, m'essayer à Pokémon Go dans une version limitée, notamment en raison de l'absence d'une réelle communauté développée. Néanmoins, cette expérience a tout de même été révélatrice du potentiel du jeu.

Concrètement, Pokémon Go, c'est quoi ? Il s'agit d'un jeu mêlant géolocalisation et réalité augmentée. Tout comme Ingress, il nécessite donc de sortir prendre l'air pour y jouer, en se promenant avec son smartphone dans les rues, à la recherche de Pokémon à capturer. Il existe également de nombreux points d'intérêts présents un peu partout sur la carte, et donc, dans la zone où l'on évolue, qui permettent de récupérer des objets, notamment des Pokéballs.

00FA000008488064-photo-pok-mon-go.jpg
00FA000008488070-photo-pok-mon-go.jpg
00FA000008488074-photo-pok-mon-go.jpg

Une fois l'avatar créé selon des critères limités - le sexe, la couleur des cheveux et des vêtements, et hop -, on commence, tout comme dans les jeux classiques, en choisissant un Pokémon de base. Mon Carapuce en poche, je suis prête à parcourir le monde (mon quartier) pour enrichir ma collection de monstres de poche.

... je me baladerai sans répit



C'est ainsi que dimanche dernier, alors que la ville entière semblait être devant le match de foot de l'équipe de France, je suis partie à la recherche des Pokémon de ma ville de banlieue. L'application est assez bien fichue : elle affiche la progression du joueur sur une carte qui exploite les technologies de Google Maps, avec une surcouche adaptée au jeu. Mais il est également possible d'afficher des informations sur les Pokémon situés à proximité : si les espèces sont dans le Pokédex car déjà capturées, elles s'affichent. Sinon, seule la silhouette de la créature est présente, mais les plus éclairés la reconnaîtront sans souci.

Dans cette configuration, seule la distance qui sépare le joueur des Pokémon apparaît, mais non la direction. Pour traquer une créature en particulier, il faut donc y aller au jugé, marcher dans une direction qui n'est pas forcément la bonne, revenir en arrière, changer de rue... Lorsqu'on s'approche d'un Pokémon, le jeu enclenche une phase de capture, et c'est là qu'il passe en réalité augmentée : le Pokémon apparaît ainsi sur le trottoir, au bord de la route ou sous un porche - où que l'on soit, en vérité - et il faut lancer des Pokéballs sur lui pour tenter de le capturer.

00FA000008487800-photo-pok-mon-go.jpg
00FA000008487802-photo-pok-mon-go.jpg
00FA000008487804-photo-pok-mon-go.jpg

N'ayons pas peur des mots : c'est lors de cette étape que je me suis sentie plutôt ridicule. Les rares passants se demandaient franchement ce que j'étais en train de faire. La démarche donne l'impression qu'on photographie un point imaginaire dans une position improbable, puisqu'il faut viser parfois sous un angle acrobatique. Et comme le jeu manque encore de précision, ça peut prendre un moment avant d'arriver à capturer un Piafabec de niveau 1. Mais on est content quand ça arrive.

Pour être honnête, j'ai surtout rencontré des Rattatas durant ma session de chasse. Énormément de Rattatas. Des tonnes. J'ai quand même voulu tous les capturer, pour m'entraîner. A un moment, j'ai fini par culpabiliser et je me suis demandée à quoi ça allait me servir.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Netflix dévoile des résultats en baisse, notamment dans les pays où les tarifs ont augmenté

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top