Attaques contre le Xbox Live et le PSN : la police britannique arrête six adolescents

Par
Le 01 septembre 2015
 0
Selon les autorités britanniques, six pirates informatiques présumés ont été arrêtés. Ils sont accusés de faire partie d'un groupe à l'origine d'attaques contre le Xbox Live et le PlayStation Network.

A Noël dernier, une partie des utilisateurs du Xbox Live de Microsoft et du PlayStation Network de Sony, mais également de certains services d'Amazon constataient l'impossibilité de se connecter à ces outils. En cause, une attaque informatique en déni de service avait été organisée par plusieurs internautes.

Ces derniers auraient mené une attaque dite Ddos (Distributed denial of service attack ou attaque en déni de service) dont le but est de saturer des services par la multiplication de requêtes. Selon Bloomberg, le groupe à l'origine de cette offensive aurait utilisé un outil permettant de coordonner ces attaques.

Après avoir mené une enquête, les autorités britanniques précisent avoir arrêté six adolescents, âgés de 15 à 18 ans, auteurs présumés des attaques. Ces derniers auraient simplement fait l'acquisition d'un logiciel classique permettant d'organiser ce type d'attaques en série. Ces programmes tels que le LOIC (Low orbit Ion Cannon) ou HOIC existent depuis quelque temps déjà et peuvent être utilisés relativement facilement.

012c000007829539-photo-psn-et-xbox-live-hack-en-novembre-ddos-en-d-cembre.jpg
012c000007829541-photo-panne-xbox-live-psn-2.jpg

Notes confirmant les statuts hors ligne pour les PSN et Xbox Live

Toujours est-il que les autorités seraient parvenues à mettre la main sur ces auteurs présumés suite à la publication de la liste des adresses IP des utilisateurs du logiciel Lizard Stresser. De son côté, la Lizard Squad précise que les personnes visées par la police ne font pas partie de leur groupe mais peuvent être des utilisateurs du programme qu'ils ont édité.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Jeux vidéo

scroll top