Zynga, ciblé par les Anonymous pour vouloir licencier 5 % de ses effectifs

29 octobre 2012 à 18h07
0
Le collectif Anonymous indique qu'il pourrait s'attaquer aux services de l'éditeur de jeux sociaux Zynga. Cette attaque serait programmée suite aux mesures prises par la société de licencier 5 % de ses effectifs.

00DC000004152004-photo-anonymous.jpg
La semaine dernière, Zynga annonçait qu'il allait environ licencier 5 % de ses effectifs totaux. Des mesures prévisibles puisque l'éditeur traverse une période difficile et a récemment publié des indicateurs montrant qu'il anticipait une baisse de son chiffre d'affaires de l'ordre de 10 % par rapport au trimestre précédent.

Cette restructuration de 150 employés n'a pas été visiblement du goût des Anonymous qui, sur le site AnonNews, expliquent qu'ils publieront prochainement des documents confidentiels à l'éditeur. Ils menacent également de donner l'accès à tous à plusieurs jeux, après qu'ils soient parvenus à s'infiltrer dans les serveurs de Zynga, expliquent-ils.

L'opération baptisée maZYNGA doit ainsi servir à souligner qu'avec « un milliard de dollars en espèces, nous croyons que de telles actions sont une insulte à la population et le comportement de sociétés comme Zynga doit changer ». Reste à savoir quelle sera l'attitude de l'éditeur face à cette menace.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top