Microsoft met en garde les adeptes du XBox Live face au phishing

27 avril 2011 à 17h02
0
00C8000004214448-photo-xbox-live-gold.jpg
Après Sony et les sérieux problèmes rencontrés depuis une semaine par le Playstation Network, c'est au tour du XBox Live, le service de jeux en ligne de Microsoft, d'être victime d'une alerte de sécurité. La firme de Redmond appelle ses adeptes à la prudence.

Pas d'attaque DDOS ou de vol de données ici, mais une alerte au phishing publiée sur la page des statuts du XBox Live : « les utilisateurs peuvent potentiellement recevoir des tentatives de phishing via leur messagerie, en jouant à Modern Warfare 2 ». A priori, seul le titre d'Infinity Ward est - pour l'instant - concerné par cette tentative d'hameçonnage, mais on se doute que Microsoft se serait bien passé d'une telle situation étant donné la situation délicate que rencontre déjà Sony.

0280000004215192-photo-alerte-xbox-live.jpg


Microsoft appelle donc les joueurs du XBox Live, et pas uniquement ceux jouant à Modern Warfare 2 à être prudents et à ne pas dévoiler leurs informations de connexion à un tiers. « Nous avons conscience du problème et nous travaillons pour le résoudre » conclut la firme de Redmond. Un petit vent de panique semble souffler...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top