Hack de la PS3 : Anonymous s'en prend aux sites de Sony

04 avril 2011 à 17h32
0
Le groupe Anonymous a décidé de s'inviter dans la bataille qui oppose actuellement Sony au hacker Geohot, en lançant une série d'attaques par déni de service sur les sites officiels dédiés à la console Playstation 3.

00B4000004141732-photo-anonymous-sony.jpg
Lundi, plusieurs des sites européens de Sony ont été aux abonnés absents, vraisemblablement suite à la conduite d'attaques par déni de service orchestrée par Anonymous. Ce groupe censément composée d'internautes anonymes a annoncé samedi son action par l'intermédiaire de ce qui ressemble à un véritable communiqué de presse. Il explique vouloir sanctionner les poursuites engagées par Sony à l'encontre de deux hackers, Graf_Chokolo et le fameux Geohot, auteurs de différents outils permettant de lever les protections logicielles associées à la Playstation 3.

Pour justifier son action, Anonymous fait sien le plaidoyer des avocats de Geohot, en rappelant que les outils mis au point par ce dernier ne constituent finalement qu'une forme de « déverrouillage » des capacités de la machine, similaire au jailbreak pratiqué dans l'univers de la téléphonie mobile, dont la pratique a été reconnue légale aux Etats-Unis.

« Le hack de la PS3 réalisé par GeoHot peut etre comparé à un "déblocage" de téléphone portable. Quand vous achetez un téléphone c'est le votre, vous pouvez faire ce que vous voulez avec », invoque le groupe dans sa communication. « Il est du devoir des Anonymous d'aider ce jeune et de protester contre la censure de Sony. L'objectif de cette opération est de réaliser un DDoS (Deni de service distribué) sur les sites de Sony, en tant que forme de protestation ».

« Nous avons besoin du relais des médias »

Dans une autre de ses communications, adressée cette fois directement au fabricant sur un ton bien plus belliqueux, Anonymous accuse Sony d'avoir sciemment abusé la justice américaine, tenté de réprimer la diffusion d'informations légales et lésé les internautes dans sa démarche.

Pourquoi une attaque par déni de service (dont le résultat se traduit pour mémoire, lorsque l'opération est réussie, par un engorgement du site cible, qui du coup n'est plus accessible) ? Ces internautes qui se revendiquent d'Anonymous expliquent vouloir mobiliser l'attention publique : « Nous avons besoin du relais des médias afin qu'ils commentent ces DDoS ainsi que pour en expliquer la raison. Faire tomber les sites de Sony va permettre de créer une violente vague de nouveaux articles. Rappelez-vous, la prévention est le meilleur remède. Si les entreprises peuvent s'en tirer aujourd'hui, imaginez ce qu'ils vont être capables de faire à l'avenir ».

Sony n'a pour l'instant pas réagi à ces menaces. Lundi après-midi, plusieurs de ses sites étaient indisponibles depuis la France (Sony-europe et ses différents miroirs, fr.playstation.com), même si d'autres fonctionnaient sans coup férir lors de nos essais.

- Qui sont ces fameux Anonymous, de plus en plus médiatisés ?
- Hack de la PS3 : les avocats de GeoHot tentent de contrer Sony
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top