Équipée d'éoliennes, la Tour Eiffel génère désormais en partie sa propre énergie

01 juin 2018 à 15h36
0
La Tour Eiffel est aujourd'hui plus écologique : la célèbre Dame de Fer s'est dotée depuis peu de deux éoliennes qui lui permettent de produire de l'énergie visant à alimenter la boutique située au premier étage.

126 ans après sa construction, la Tour Eiffel a toujours le vent en poupe : ça tombe bien, elle a récemment été dotée de deux éoliennes, installées à 127 mètres haut-dessus du sol. D'une hauteur de 7 mètres pour une envergure de 3 mètres, les éoliennes sont destinées à produire environ 10 000 kWh chaque année.

Une situation dont la Société d'Exploitation de la Tour Eiffel (SETE) se félicite, tout en soulignant malgré tout que cette production est « symbolique » : le monument consomme environ 6,7 gWh par an. Concrètement, l'énergie fournie par les éoliennes devrait permettre d'alimenter en électricité la boutique située au premier étage.

Pour Jan Gromadzki, l'un des ingénieurs américains qui a travaillé sur le projet au sein de l'Urban Green Technology (UGE) basé à New York, cette « goutte d'eau dans la mer » s'avère tout de même « importante ». « La boutique du premier étage consomme de l'électricité, et on peut facilement expliquer aux gens que cette consommation est compensée par les éoliennes. C'est facile à comprendre. »

07929145-photo-eolienne-tour-eiffel.jpg
L'une des éoliennes (Crédit photo : The Verge)

Les éoliennes en elles-mêmes ont été intégrées de la manière la plus discrète possible au sein de la structure de la tour. Les pales ont été peintes de la même couleur que les poutres métalliques, et des amortisseurs de vibrations ont été installés pour que leur fonctionnement ne nuise pas à l'expérience sonore des visiteurs. A pleine vitesse, les éoliennes ne produisent que 40 décibels de bruit. Enfin, comme les grues sont interdites à proximité de la Tour Eiffel, les éléments des éoliennes ont du être hissés à la corde au premier étage du monument pour un assemblage manuel.

Un symbole du Plan Climat Energie de Paris

Les éoliennes de la Tour Eiffel s'inscrivent dans le Plan Climat Energie de Paris poussé par la maire de la ville, Anne Hildago. Le plan en question prévoit que la capitale atteigne « 30% d'énergie renouvelable et de récupération dans l'approvisionnement énergétique de la Ville à l'horizon 2020. »

Le monument parisien, qui accueille chaque année 7 millions de visiteurs, montre donc l'exemple et si sa production d'énergie renouvelable reste actuellement anecdotique, l'idée est de motiver le plus grand nombre à adopter des technologies similaires.

Il faut également souligner qu'en marge de l'installation des éoliennes, la Tour Eiffel a bénéficié de l'installation d'un système de récupération de l'eau de pluie destiné à alimenter les chasses d'eau des toilettes, d'un éclairage LED privilégié aux ampoules classiques, ainsi que d'une refonte de son système de chauffage. Une grande dame qui sait clairement vivre avec son temps.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

MWC 2015 - SanDisk lance la première clé USB Type-C
MWC 2015 - Wiko Highway Star 4G, octa-core et 6,6 mm
MWC 2015 - Google confirme qu'il sera bientôt opérateur mobile virtuel
Infos US de la nuit : Hewlett-Packard rachète Aruba pour 2,7 milliards de dollars
MWC 2015 - Interview Huawei : retour sur les enjeux de la 5G
MWC 2015 - Lenovo annonce trois nouvelles tablettes, dont une, sous Windows
MWC 2015 - Intel annonce ses nouveaux Atom pour le mobile
MWC 2015 - Doro Liberto 820 Mini : nouveau smartphone pour seniors et technophobes
MWC 2015 - MediaTek : deux SoC à 4 et 8 cœurs
NXP : 10,6 milliards d'euros pour former un géant des semi-conducteurs de l’automobile
Haut de page