Carrefour se lance dans les liseuses avec la Nolimbook

le 11 octobre 2013 à 12h34
0
En partenariat avec Bookeen, Carrefour se lance sur le marché des liseuses électroniques avec la gamme Nolimbook. Deux modèles sont proposés, à des tarifs accessibles.

00FA000006699780-photo-nolimbook.jpg
La Nolimbook+
En découvrant les deux liseuses Nolimbook proposées depuis cette semaine dans les magasins Carrefour, impossible de ne pas penser aux liseuses du Français Bookeen. Et pour cause, puisque c'est bien l'entreprise qui se cache derrière leur conception.

Ainsi, le modèle Nolimbook+, proposé à 99,90 euros, est très similaire à la liseuse Cybook Odyssey HD Frontlight de Bookeen. Seule la définition change - 600 x 800 pixels chez Carrefour contre 758 x 1024 pixels chez Bookeen, la notion de HD disparaissant chez le commerçant - ainsi que la couleur, qui passe du noir au blanc. On trouve donc toujours l'éclairage intégré, un écran de 6 pouces ePaper, 4 Go d'espace de stockage, des connectiques Wi-Fi et USB, un lecteur de carte microSD jusqu'à 32 Go et une autonomie pouvant aller jusqu'à 9 semaines.

De son côté, la Nolimbook, proposée à 69,90 euros, ne fait pas de chichi : pour un tel tarif - 10 euros de plus que la liseuse Kindle de base, dont le prix vient de passer de 79 à 59 euros - on trouve un dispositif plutôt basique, dans éclairage, et avec une autonomie réduite. Au programme, un écran ePaper de 6 pouces, une définition de 600 x 800 pixels, 4 Go d'espace de stockage, un lecteur de carte microSD jusqu'à 32 Go, des connectiques Wi-Fi et USB et deux semaines d'autonomie annoncée. Les deux modèles lisent les formats ePub, PDF, Adobe DRM, HTML, TXT et FB2.

0226000006699782-photo-nolimbook.jpg

On remarque cependant quelques spécifications étonnantes lorsqu'on compare les deux modèles : ainsi, la liseuse à 70 euros bénéficie de deux fois plus de RAM (256 Mo) que le modèle à 100 euros (128 Mo LP DDR). Par ailleurs, la Nolimbook+ dispose d'une autonomie de 9 semaines via une batterie de 1700 mAh, tandis que la Nolimbook et sa batterie de 1800 mAh ne semble bénéficier que de 2 semaines d'autonomie. Nous avons pris contact avec l'entreprise pour en savoir plus, et attendons un retour, mais l'explication pourrait se trouver dans la présence d'un CPU plus gourmand lors de l'usage du mode veille de la Nolimbook, qui déchargerait la batterie plus rapidement que sur la Nolimbook+, dotée d'un processeur OMAP 3611 clairement identifié comme tel.

Côté interface, on trouve un système sous Linux 2.6 conçu exprès pour Carrefour, qui permet d'acheter des livres électroniques sur la plateforme du commerçant, nommée Nolim Store. Les deux terminaux sont d'ores et déjà disponibles en ligne et dans 215 magasins de l'enseigne.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Liseuse
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
La transition écologique de l'industrie chimique va demander beaucoup d'énergie renouvelable
scroll top