Test Steam Machine : Alienware loupe sa cible

22 décembre 2015 à 16h45
0
Evoquées pour la première fois il y a désormais plus de deux ans, les Steam Machines voulues par Valve sont enfin disponibles. Parmi les quatre modèles aujourd'hui sur le marché, le produit Alienware se démarque par les composants qu'il embarque.

La firme à l'Alien, filiale de Dell dédiée aux joueurs, a construit sa réputation autour de produits (PC portables ou de bureau) embarquant les dernières technologies en date. Cela n'empêche pas la marque de suivre les tendances et de chercher à se diversifier, comme elle tente de le faire avec sa Steam Machine.

Un PC dont la taille ne lui permet pas de proposer la crème actuelle du composant, quitte à sacrifier les performances et à s'éloigner de sa clientèle historique. Des sacrifices au service d'un marché à conquérir : celui des personnes qui veulent jouer depuis leur canapé, dans leur salon, celui dominé depuis des années par les consoles.

Valve a de grandes ambitions en la matière : la Steam Machine d'Alienware l'aidera-t-elle dans cette conquête ? Notre test.



Un boîtier discret

La première particularité de cette Steam Machine, c'est sa compacité. Valve a voulu un boîtier qui s'intègre bien au salon et en ce sens, Alienware a parfaitement rempli la mission.

Son mini-PC est peu profond, plutôt fin, et sa couleur noire très sobre en fait un très bon candidat pour remplacer ou accompagner une console près de votre téléviseur.

Alienware ne s'est autorisé que deux coquetteries : sa traditionnelle tête d'extraterrestre, apposée sur le bouton de mise sous tension, s'illumine de bleu lorsque la machine est en fonctionnement, alors que l'un des angles du boîtier est frappé du logo de Steam, qui prend la même teinte bleutée.

000000DC08250518-photo-alienware-steam-machine.jpg
000000DC08250520-photo-alienware-steam-machine.jpg

Discrète, cette Steam Machine l'est également du point de vue des nuisances sonores. Certes, en forte charge, elle se fait assez clairement entendre, mais la plupart du temps, la Steam Machine d'Alienware est suffisamment silencieuse pour trouver sa place dans le salon sans que l'on ressente le besoin de monter le son de manière exagérée ou, pire, de mettre un casque sur ses oreilles.

À défaut de casque, vous pouvez en revanche relier cette Steam Machine à votre ampli en utilisant sa sortie optique, si jamais vous n'avez pas d'ampli home cinema. Le boîtier d'Alienware est pourvu d'une sortie, mais aussi d'une entrée HDMI. Une connectique présente pour devancer les probables avancées en matière d'intégration de flux externe par Steam OS.

1388000008250522-photo-alienware-steam-machine.jpg

Cette Steam Machine est équipée de quatre ports USB (deux ports USB 3.0 à l'arrière, deux USB 2.0 en façade) et d'un port Ethernet Gigabit. Selon les versions, vous retrouvez dans ce PC un module Wi-Fi 1x1 ou 2x2, tandis que le Bluetooth 4.0 est également supporté.

Le Steam Controller, livré avec la Steam Machine

Une connexion Bluetooth qui pourra vous servir à associer un clavier et / ou une souris sans fil, mais qui n'est, en revanche, pas utile à la liaison entre la Steam Machine et son accessoire associé, le fameux Steam Controller. Ce dernier est en effet connecté au PC d'Alienware via un protocole radio propriétaire pris en charge par un dongle USB placé sous le châssis du PC.

Nous n'allons pas débattre très longtemps de cette manette, dont nous avons déjà discuté lors de notre test du Steam Link. Sachez simplement que l'absence d'un deuxième champignon est troublante, que l'utilisation d'une zone tactile pour orienter la caméra demande un peu de pratique, et que, sans les profils concoctés par les utilisateurs (facilement accessibles sur Steam OS), on peut passer pas mal de temps à configurer cette manette pour en tirer le maximum.

De notre propre expérience, mieux vaut tabler sur les profils les plus utilisés : ceux-ci proposent généralement un réglage amélioré de la sensibilité de la zone tactile, ce qui sauve en partie l'expérience de jeu. Sans toutefois faire oublier un bon vieux champignon.

000000FA08250524-photo-alienware-steam-machine.jpg
000000FA08250516-photo-alienware-steam-machine.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top