Street View dévoile des images de la province de Fukushima

28 mars 2013 à 10h16
0
Deux ans après la catastrophe nucléaire ayant frappé Fukushima, Google dévoile sur Street View des images de la ville Namie-machi, située à proximité de la centrale nucléaire. Une visite virtuelle troublante dans une véritable ville fantôme, disponible via Google Maps.

00FA000005872040-photo-street-view-fukushima.jpg
« Namie-machi est une petite ville située dans la préfecture de Fukushma, le long de la côte du Pacifique. Un endroit bordé par l'océan et les montagnes, et réputé pour être un lieu privilégié pour découvrir la beauté de la mer et de la forêt » explique sur le blog de Google le maire de la ville, Tamotsu Baba. « Néanmoins, suite à l'accident nucléaire tragique causé par le tremblement de terre japonais du 11 mars 2011, la totalité des 21 000 habitants de Namie-machi ont dû fuir de leur domicile. Deux ans se sont écoulés après la catastrophe, mais les gens ne peuvent toujours pas revenir à Nami-machi » ajoute-t-il.

Un grand nombre d'habitants évacués réclamaient la possibilité de voir des images de leur ville sinistrée : Tamotsu Baba explique que la municipalité a travaillé avec Google pour rendre possible la visite de Nami-machi par des voitures de Street View. Les images ont été mises en ligne mercredi sur le service : elles dévoilent la ville telle qu'elle est aujourd'hui, c'est à dire déserte et partiellement sinistrée, remplie de véhicules à l'abandon et de végétation envahissante.

Des images qui permettent à Google d'étoffer son site « Memories for the Future », qui regroupe de nombreux clichés du Japon pris après les catastrophes de 2011. L'exemple de Nami-machi est particulièrement révélateur des dégâts sur le long terme dans la préfecture de Fukushima : « Avec le danger nucléaire persistant, nous n'avons pu réaliser que des travaux superficiels pendant les deux dernières années » explique le maire de la ville, qui souhaite que les images présentes sur Street View soient vues par le plus grand nombre, pour que puisse être mesurée « la considérable gravité de la situation ».

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top