Google met en ligne les zones japonaises sinistrées sur Street View

13 décembre 2011 à 15h28
0
04819266-photo-google-car-au-japon.jpg
Google vient de mettre en place un site spécial destiné à présenter les clichés réalisés par l'équipe de Street View dans le Japon sinistré de l'après-séisme et tsunami de mars dernier. Les photos, sont disponibles sur une page à part du service, baptisée « Build the Memory ».

L'équipe de Google Street View a arpenté le Japon sur 44 000 kilomètres de routes traversant les zones touchées par les catastrophes survenues à partir du 11 mars. Le tremblement de terre et le tsunami qui l'a suivi ont causé des dommages colossaux au pays, que ce soit d'un point de vu humain, économique ou encore esthétique.

Et c'est particulièrement ce dernier point que les images diffusées aujourd'hui par Google mettent en avant sur Build the Memory : la page propose de « visiter » les régions sinistrées dans un module similaire à Street View. Pour certaines zones, il est également possible de visionner les images datant d'avant la catastrophe pour effectuer une comparaison du paysage.

Come le nom de la page l'indique, Google souhaite laisser une trace de ces évènements « pour que les souvenirs de la catastrophe restent pertinents et tangibles pour les générations futures ». L'entreprise espère également que « ce projet particulier d'archivage numérique sera utile aux chercheurs et aux scientifiques qui étudient les effets des catastrophes naturelles ». Une initiative intéressante, qui limite le danger du voyeurisme en se focalisant uniquement sur les dégâts matériels.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top