L’algorithme de Twitter penche à droite (et l’entreprise ne sait pas pourquoi)

23 octobre 2021 à 08h03
14
Logo Twitter © © Alexander Shatov / Unsplash
© Twitter

À l'aide d'une étude, Twitter a cherché à déterminer si ses algorithmes amplifiaient un bord politique par rapport à un autre.

La réponse est oui, la droite, mais l'entreprise n'a pas encore réussi à déterminer pourquoi.

La droite amplifiée par les algorithmes

Twitter continue les études pour déceler les biais et préjugés présents dans ses différents algorithmes. Cette fois-ci, l'entreprise a décidé d'étudier ses algorithmes de recommandations, chargés de déterminer quels tweets doivent être présentés à un utilisateur n'ayant pas choisi d'afficher sa timeline dans un ordre chronologique inversé. Elle a cherché à savoir s'ils favorisaient un bord politique en particulier lors de leurs suggestions, à travers trois groupes de questions :

  1. Quel degré d'amplification algorithmique le contenu politique des élus reçoit-il dans une timeline classée par les algorithmes, par rapport à l'ordre chronologique inversé ? Cette amplification varie-t-elle selon les partis politiques ou au sein d'un même parti politique ?
  2. Certains types de groupes politiques sont-ils plus amplifiés par l'algorithme que d'autres ? Ces tendances sont-elles cohérentes entre les pays ?
  3. Est-ce que certains organes de presse sont plus amplifiés que d'autres ? Est-ce que cette amplification algorithmique favorise un côté du spectre politique plus qu'un autre ?

Pour la première partie de l'étude, qui concerne les élus politiques, l'entreprise a analysé les tweets d'élus politiques de sept pays, dont la France, postés entre le 1er avril et le 15 août 2020. Le bord politique des élus étudiés a été déterminé par rapport à leur affiliation publique à un parti politique. Dans tous les pays étudiés sauf l'Allemagne, les tweets postés par des élus de droite étaient plus amplifiés par les algorithmes que ceux postés par des élus de gauche. Mais être un politique de droite ne garantit pas que ses tweets seront forcément mis en avant, il existe des différences dans l'amplification des tweets entre deux membres d'un même parti.

Aucune conclusion n'est encore tirée

La deuxième partie de l'étude concernait la presse. Pour ça, des centaines de millions de tweets contenant des liens vers des articles de journaux ont été analysés durant la même période. Pour déterminer le bord politique des médias, Twitter s'est fondé sur les classements de AllSides et Ad Fontes Media. L'étude conclut que les journaux définis comme étant à droite sont plus amplifiés par l'algorithme que ceux considérés comme étant à gauche. Mais ce résultat est à prendre avec des pincettes : le bord politique est déterminé par des classements indépendants, donc forcément subjectifs, et les résultats peuvent donc changer en utilisant une source différente.

Cependant, l'entreprise n'a pas encore de réponse à apporter quant à ces trouvailles. Comme souligné par Rumman Chowdhury, directrice de l'équipe META (Machine Learning Ethics, Transparency and Accountability), « il est beaucoup plus difficile de déterminer pourquoi ces tendances observées se produisent, car il s'agit d'un produit des interactions entre les personnes et la plateforme ». Autrement dit, les raisons de ce biais ne sont pas encore connues. Chowdhury spécule qu'il peut aussi bien être dû à l'algorithme lui-même qu'aux interactions des utilisateurs avec celui-ci, ou au fait que les politiques de droite savent peut-être mieux utiliser la plateforme pour vendre leur idéologie. Aucune conclusion n'est donc encore tirée, et l'équipe META va continuer de travailler pour déterminer si des changements doivent être apportés à leurs algorithmes.

Twitter Algorithme
© Twitter

En attendant, l'entreprise continue de travailler sur sa transparence. Après le lancement d'un bug bounty consacré à déceler les biais et préjugés de ses algorithmes, elle finalise un partenariat afin de pouvoir partager ses données avec des chercheurs pour qu'ils puissent reproduire le même type de travail, tout en préservant l'anonymat de ses utilisateurs.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
15
jvachez
Au niveau politique c’est plutôt mauvais. En effet les réponses aux tweets sont principalement des critiques des gens qui ne sont pas d’accord. Ce sont eux qui provoquent la mise en avant.
eykxas
Et ça serait pas juste parce qu’il y aurait plus de contenu de droite sur twitter ? (donc statistiquement ça penche à droite).
blueamrtini
Cela ne m’étonne pas en France, vu l’inexistence de la gauche dans le paysage médiatique. Ceci est très visiblement amplifié sur Twitter avec des extrêmes caricaturales, et des personnalités de droite qui occupe le reste du terrain.
benben99
Pas du tout surprenant, quand je vois ce qui circule sur Twitter.<br /> Il faudrait qu’ils rendent public leur algorithmes.
Adrift
MAIS BIEN SUR!<br /> Twitter est republicain, c’est bien connu!!!<br /> Nimporte quoi!<br /> Tout ca pour qu’ils s’autorisent a appliquer encore plus violement leurs propagande extremiste gauchiste completement malade a coup de sensure, racisme haineux et idees poussant le transgenre sur les enfants…
hzdl
Ptdr. Ils n’ont pas encore tiré les conclusions ? Pourtant la philosophie a réglé cette questions depuis des lustres : le conservatisme est une prolongation du droit naturel alors que le progressisme est une artificialité se brisant sur le droit naturel (pour le pire et pour le meilleur).<br /> Ils semblerait que les algorithmes de l’IA trollent les gauchistes.
MattS32
C’est tout simplement parce que l’IA est encore un peu trop limitée
raymond_raymond
L’algorithme de Twitter penche à droite, par contre les pensées des dirigeants de Twitter et de tous les médias sociaux penchent très très à gauche, mais là chut c’est le camp du bien.
Voigt-Kampf
Si elle penche trop d’un côté c’est que vous utilisez trop souvent la même main.<br /> Oh pardon ce n’était pas de cela dont il s’agissait… Désolé c’est tout ce que cela m’inspire ce genre de «&nbsp;news&nbsp;».
GogoleGeek
qui se souvient que dès le départ, Touiteure favorisait les messages antisémites, racistes et suprématistes ? C’est pas pour rien que Trump en a fait son mode principal de communication : il sait que la «&nbsp;communauté&nbsp;» des touitistes est fondamentalement d’extrême-droite. Allez donc verifiez avec Zemmour !
emsko
«&nbsp;Cela ne m’étonne pas en France, vu l’inexistence de la gauche dans le paysage médiatique&nbsp;»<br /> mdr le niveau d’endoctrinement pour dire cela.
promeneur001
Ce n’est pas propre à Twitter. Un jeune américain précurseur a compris qu’il pouvait gagner beaucoup d’argent en créant des trolls, il y a de ça pas mal d’années. Il a créé son propre site et il a lancé des fake news trollesques contre les républicains. Ça n’a pas donné grand-chose. Alors, il a lancé des fake news contre le parti démocrate. Ça a complètement explosé tous les scores, à nous les dollars.<br /> Notamment lors des élections Trump-Clinton il a lancé des boules puantes contre Clinton qui ont très bien marché et ont eu pour effet de modifier les votes en faveur de Trump. Juste après les élections, il a décidé de révéler que tout était faux, à la télévision quitte à saborder son activité très lucrative. Il est mort peu après de maladie.<br /> Il semble que les trolls politiques fonctionnent mieux chez les gens de droite. Maintenant il faudrait savoir pourquoi et qui sont ces gens sociologiquement et psychologiquement, quel est leur mode de pensée, etc.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Razer annonce un système de refroidissement... pour iPhone (et il est RGB)
La date de présentation du OnePlus 10 Pro aurait fuité
Samsung : la pénurie jusqu'à mi-2022 au moins
Un prototype de téléphone pliant pouvant se
Les smartphones Pixel reçoivent une fonctionnalité littéralement vitale
On sait à quoi devrait ressembler le Pixel 6a de Google
Le prochain smartphone de Motorola intègrera sa caméra sous l'écran
Après iFixit, c'est au tour de JerryRigEverything de s'occuper du Fairphone 4
La Withings ScanWatch : une montre connectée polyvalente au design élégant, le cadeau idéal !
Les caractéristiques du Xiaomi 12 Lite en fuite
Haut de page