Google Fonts : le répertoire de polices Web fait peau neuve

16 juin 2016 à 12h18
0
Le répertoire de polices Web libres de droit mis en place par Google fait peau neuve et simplifie la prévisualisation pour les développeurs.

A l'occasion de la conférence I/O de 2012, Google levait le voile sur un répertoire de polices spécifiquement pensé pour les développeurs Web. L'objectif est de permettre l'usage de certaines polices non présentes sur les machines des internautes pour embellir la typographie des sites Internet. Ces dernières seront donc directement récupérées depuis le serveurs de Google.

Pour cette nouvelle mouture de Google Fonts, la société se base sur les codes de Material Design. Le site est donc relativement épuré. Il sera possible de filtrer rapidement les familles de polices disponibles avec ou sans empattement mais également en fonction de la finesse ou de la largeur de chacun des caractères. Google Fonts offre en outre davantage d'options pour voir rapidement l'usage d'une police sur un paragraphe, l'alphabet, les caractères numériques ou un sur un extrait personnalisé.


Le répertoire dispose de 804 polices, chacune disposant elles-mêmes de différentes épaisseurs selon les options définies par leurs designers respectifs. L'insertion au sein d'une page Web est toujours aussi simple, soit important une feuille de style externe au sein du fichier CSS, soit en référençant cette dernière dans l'en-tête du document HTML.

Voici une présentation de la nouvelle version de Google Fonts :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top