Meta désapprouvée par son propre conseil de surveillance sur les questions de nudité, mais pourquoi ?

18 janvier 2023 à 13h30
7
Meta Facebook © © rafapress / Shutterstock
© rafapress / Shutterstock

Meta s'est fait taper sur les doigts par son propre conseil de surveillance, qui a invalidé plusieurs de ses décisions et l'a appelée à revoir ses règles pour favoriser l'inclusivité.

Le conseil vient en effet d'annuler la décision initiale du groupe de supprimer deux publications sur Instagram représentant des personnes transgenres et non binaires à la poitrine nue, annonce l'organisme. De plus, il recommande à Meta de « modifier sa norme communautaire sur la nudité et l'activité sexuelle des adultes afin qu'elle soit régie par des critères clairs qui respectent les normes internationales des droits de l'Homme ».

La question de la nudité selon les sexes et le cas transgenre

Le conseil de surveillance de Meta est une entité indépendante mise en place par le géant de la tech américain à des fins d'autorégulation. Ses décisions ont force exécutoire, c'est-à-dire qu'elles doivent être mises en œuvre tant qu'elles restent dans le cadre de la loi.

Les publications en question, provenant d'un même compte Instagram, avaient été supprimées à la suite d'une série d'alertes par les systèmes automatisés de Meta et des rapports d'utilisateurs. Elles avaient aussi été examinées à plusieurs reprises par des humains, qui avaient jugé qu'elles violaient la norme communautaire sur la sollicitation sexuelle, car elles montraient une poitrine dénudée ainsi qu'un lien renvoyant vers une page de collecte de fonds (censée financer une opération chirurgicale).

Le conseil de surveillance a donné tort à Meta, qui a alors admis avoir supprimé les contenus par erreur et qui les a restaurés.

Des changements de politique et d'application de la modération à venir ?

« Le Conseil constate que les politiques de Meta sur la nudité adulte entraînent des obstacles majeurs à l'expression pour les femmes, les personnes trans et les personnes de genre non binaire sur ses plateformes », explique le rapport.

La maison mère de Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger devrait en outre « changer son approche de la gestion de la nudité sur ses plateformes en définissant des critères clairs pour régir la politique sur la nudité et l'activité sexuelle des adultes, qui garantissent que tous les utilisateurs soient traités d'une manière conforme aux normes des droits de l'Homme », enchérit le conseil de surveillance.

Enfin, l'entité indépendante estime que Meta devrait mieux former ses modérateurs afin de réduire les erreurs d'application de sa politique publique.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
8
griffondor
le porno a bon dos !
octokitty
100 poids 100 mesures…Le puritanisme oui, mais pas pour le fundraising transgenre.<br /> La nudité devrait être tolérée tant qu’il n’y a pas de connotation sexuelle ou érotique explicite.<br /> La démocratie américaine a été fondée sur les fondations du puritanisme, alors ce serait incorrect de souhaiter la mort de ce dernier. Les mentalités doivent changer.
nauxz
Il est grand temps de considérer les poitrines comme autre chose qu’objets sexuels…<br /> L’égalité des sexes veut qu’il n’y ai aucune distinction! (et moi aussi )
pecore
Ouais, la nudité « pour raison artistique » risque de faire un bond phénoménal si l’on va par là et on pourrait même en arriver à des images de modèles mineurs, soi disant pour symboliser l’innocence.<br /> Qui peut définir ce qui est à connotation sexuelle de ce qui ne l’est pas lorsque cette notion varie suivant les individus. Le nombre de dérives potentielles est tout simplement incommensurable.<br /> Si Facebook veut être un réseau « tout public », il doit passer par des restrictions pour protéger les utilisateurs vulnérables. Ce n’est pas du puritanisme mais de la santé publique. En revanche, c’est vrai que les règles doivent être claires et connues de tous et non à la tête du client.
toast
Comme c’est quand même super ouvert à interprétation et sensibilités personnelles, je comprends fb d’interdir tout simplement. La solution est simpliste mais efficace.
gothax
Donc une femme hétéro qui montre sa poitrine pour … par exemple la lutte contre de cancer est censurée !<br /> Mais une femme trans non binaire (ou autre) qui montre sa poitrine pour se faire opérer oui c’est publié ???<br />
keyplus
c est un asile de dingos fesse bouc
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

iPhone 15 et 15 Plus : vers un nouveau module photo, avec quelles capacités ?
Chez AMD, comme chez NVIDIA, le PCIe 4.0 x8 pour réduire les coûts ?
Vous devez absolument voir ce dernier trailer de The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom
2 ans après son lancement, la gamme Rocket Lake en
Le renouvelable, première source d'électricité dès 2025 ?
Radars en ville : le projet encore reporté
Vous aviez Stadia ? Voici le temps qu'il vous reste pour réactiver votre manette
Fini les bouchons d'oreille pour dormir, Philips veut que vous dormiez avec ces écouteurs spéciaux
Hogwarts Legacy : un véritable carton alors que le jeu n'est même pas encore officiellement sorti
Prix dérisoire pour le clavier mécanique Cooler Master V2 CK530
Haut de page