Facebook veut que vous sachiez que tout le monde pille et amasse vos données, et que c'est normal

© Clubic.com

Dans un mail interne, les dirigeants de Facebook indiquent s'attendre à d'autres fuites de données personnelles et veulent minimiser la chose.

Facebook a connu de nombreux scandales à propos de sa gestion, disons hasardeuse, des données personnelles de ses utilisateurs.

Facebook enchaîne les scandales vis-à-vis de la gestion des données personnelles

Tout dernièrement le réseau social s'est fait épingler après la fuite des numéros de téléphone de plus de 550 millions d'abonnés dont Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook en personne.

Si l'entreprise avait confirmé du bout des lèvres cette fuite connue sous le nom de scraping, elle n'avait pas cherché à s'excuser pour cette erreur et a préféré indiquer que le trou de sécurité utilisé pour récupérer ces données avait été colmaté depuis plusieurs mois.

Un mail interne, récupéré par le site DataNews et dont l'authenticité a été confirmée par Facebook, montre que cette réponse fait partie d'une nouvelle stratégie de communication du réseau social qui vise à minimiser ces fuites d'informations personnelles.

Le réseau social cherche à montrer sa transparence face à ses concurrents

« En supposant que le volume d'articles de presse continue de diminuer [autour de la récente fuite de 500 millions de numéros de téléphone], nous ne prévoyons pas de déclarations supplémentaires sur cette question. À plus long terme, cependant, nous nous attendons à davantage d'incidents de scraping et nous pensons qu'il est important à la fois d'en faire un problème pour l'ensemble du secteur et de normaliser le fait que cette activité se produit régulièrement », écrit l'un des expéditeurs.

Un peu plus loin, ce même employé de Facebook explique vouloir faire la lumière sur cette pratique via un post de blog afin de balayer « les critiques selon lesquelles nous ne sommes pas transparents sur des incidents particuliers ».

Facebook n'entend donc plus se confondre en excuses au moindre scandale impliquant la fuite de données personnelles. Ces nouveaux éléments de langage sont d'ailleurs déjà employés dans les médias, sans oublier de pointer du doigt d'autres réseaux sociaux également concernés.

« Comme l'ont montré LinkedIn et Clubhouse, le raclage de données est un défi pour l'ensemble de l'industrie que nous nous sommes engagés à relever et à informer les utilisateurs », indique ainsi un porte-parole de Facebook interrogé sur ce mail interne par le site Motherboard.

Source : Vice

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
14
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Vite Ma Dose de Vaccin : trouvez votre rendez-vous de vaccination contre la COVID-19
AMD sera au Computex, probablement en compagnie des Radeon mobiles RX 6000M
S.T.A.L.K.E.R. 2 : trois mois d’exclusivité Xbox et un contenu extrêmement riche
Journée mondiale du mot de passe : quel gestionnaire choisir pour vraiment sécuriser vos comptes ?
PS5 : la production d'une nouvelle version pourrait débuter dès 2022
Hello Bank lance Hello Business, son offre dédiée aux professionnels
Tony Hawk's Pro Skater 1+2 : une sortie sur le skatepark de la Nintendo Switch le 25 juin
Vous pouvez chercher des images libres de droit sur Google
Xiaomi pourrait revenir sur le marché des tablettes avec 3 nouveaux modèles
Selon Activision, Call of Duty doit être un modèle pour l’ensemble des franchises de la société
Haut de page