Baidu est accusé en Chine de favoriser le phishing

19 juillet 2010 à 16h30
0
Le numéro 1 des moteurs de recherche en Chine est montré du doigt par une partie de la presse du pays. La télévision publique, CCTV en tête, reproche à Baidu de diriger les internautes vers des sites de vente de médicaments contrefaits. Ces sites hébergeraient ensuite des malwares.
00A0000002476170-photo-baidu.jpg

A en croire l'agence de presse Reuters, la télévision officielle chinoise accuserait Baidu d'avoir « tiré profit de la promotion de trois sites internet offrant des médicaments contrefaits ». 3.000 personnes en Chine auraient ainsi été touchées par ce type d'escroquerie.

De même, selon une source proche du dossier, « les sites exploitaient une faille du système en pillant la connexion de sites légaux pour obtenir les mots de passe ». Il faut dire qu'en dehors de ce laxisme à propos de tentatives de phishing, la chaîne CCTV reproche à Baidu son manque d'autorité.

Déjà, en 2008, un épisode similaire était arrivé. L'entreprise avait alors chuté en bourse et la direction avait alors été remaniée. Cette fois, la firme communique plutôt sur ses résultats financiers...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
Freebox Pop : la fibre, l'expérience TV et le répéteur Wi-Fi à l'honneur de la campagne d'affichage de la box
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top