Insolite : un programmeur informatique construit un modèle fonctionnel de Wall-E

06 août 2012 à 16h02
0
00D2000005340946-photo-mike-senna-wall-e.jpg
L'ingénieur en informatique américain Mike Senna vient de dévoiler une réplique grandeur nature de Wall-E, le robot du film éponyme de Pixar. Une reproduction totalement fonctionnelle sur laquelle il aura travaillé durant 2 ans et demi.

Comme dans le film, ce Wall-E grandeur nature peut rouler, bouger ses bras et ses sourcils, et marmonner son nom. Mike Senna aura passé 25 heures par semaine pendant 2 ans et demi sur ce robot très fidèle à l'original, en marge de son travail dans une entreprise spécialisée dans la biométrie, située dans le comté d'Orange.

Pour construire ce robot, Mike Senna a avoué y être allé de ses estimations personnelles concernant les dimensions, puisqu'il n'existe pas de taille « officielle » de Wall-E. Il s'est donc servi de captures d'écran tirées du film pour construire lui-même chaque pièce de son robot, en se fixant comme objectif de parvenir à faire un Wall-E capable, comme dans le film, de transmettre des émotions.

Au final, le Wall-E de Mike mesure un peu plus d'un mètre et peut émettre 7 sons, dont son propre nom. Son créateur espère capter l'attention de Pixar et surtout de Ben Burt, le concepteur sonore qui a créé la « voix » originale du robot, qui pourrait éventuellement l'aider à enrichir le vocabulaire de ce modèle grandeur nature.

En attendant de pouvoir aller visiter Pixar - Mike Senna aurait déjà reçu une invitation de John Lasseter, le directeur artistique du studio - Wall-E va rejoindre le R2D2 construit par Mike en 2003. Il pourrait également éventuellement aller sur Mars pour faire le ménage derrière Curiosity, le robot de la NASA qui s'est posé ce matin sur la planète rouge !

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La Galaxy Tab aurait amorcé la réflexion sur un iPad de 7 pouces chez Apple
Résidences secondaires : SFR attaque Orange en justice
Samsung dévoile le Galaxy Note 10.1
Microsoft souhaite davantage de flexibilité pour le standard WebRTC
Sony lance Movie Studio Platinum 12 : 64 bits, cloud et 3D
Google ferme quelques applications professionnelles
Des chercheurs planchent sur l'apprentissage implicite des mots de passe
Steve Wozniak voit le cloud computing d'un mauvais oeil
Jelly Bean : Cyanogen 10 porté officieusement sur Touchpad
Reconnaissance faciale : Facebook fait l’objet d’une enquête en Norvège
Haut de page