Hyunday Seven Concept : le futur SUV Ioniq 7 se dévoile à Los Angeles

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
18 novembre 2021 à 09h31
4
Hyundai Ioniq 7 Seven Concept © Hyundai Motor Group
© Hyundai Motor Group

Avec le Hyundai Seven Concept, la firme coréenne dévoile un concept-car qui préfigure le prochain SUV Ioniq 7. Il devrait intégrer la nouvelle gamme de véhicules électriques de la marque aux côtés de la récente Ioniq 5 et la prochaine Ioniq 6, basée sur le concept-car Prophecy, qui arrivera en 2022.

Le prototype présenté lors du salon AutoMobility 2021 de Los Angeles est un gros SUV qui devrait pouvoir accueillir sept passagers lorsqu’il sera commercialisé. Son gabarit imposant le prédispose à venir conquérir le marché américain, friand de ce type de véhicule.

Hyundai Seven Concept : un gros SUV 7 places

Avec ce concept-car, Hyundai Motor Group montre enfin la ligne de son futur SUV électrique, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est imposant. Le capot est assez court, favorisant un volume intérieur généreux pour accueillir aisément sept passagers. L’empattement est de 3,20 m, ce qui libère beaucoup d’espace pour l’habitacle.

Ses lignes sont résolument modernes avec un travail poussé sur l’éclairage extérieur rappelant celui de la Ioniq 5. La ligne est épurée, mêlant sagement ligne droite et courbe sur la partie avant. Le pavillon est incliné vers le bas à l’arrière, offrant un look assez dynamique pour ce gros véhicule qui devrait largement dépasser les 5 mètres de long.

Hyundai Ioniq 7 Seven Concept © Hyundai Motor Group
© Hyundai Motor Group

La partie arrière est composée d’un hayon doté d’un grand vitrage descendant jusqu’à la barre lumineuse servant de feux arrière. La ligne rappelle un peu le fuselage d’un avion de trois quarts arrière. Le tout est campé sur de grandes jantes qui offrent une belle garde au sol digne d’un véritable tout terrain.

À bord, le concept-car Hyundai propose une configuration originale. L’arrière accueille une banquette en « L » et deux larges fauteuils pivotants sont placés sur la partie centrale. Les panneaux de portes incorporent de très gros vide-poches avec une ambiance lumineuse soignée. On se croirait presque dans un salon VIP design.

Plateforme e-GMP pour le Seven Concept de Hyundai

Sans véritable surprise, le concept-car repose sur la plateforme modulaire e-GMP commune à Kia et Hyundai. Pour l’heure le constructeur n’a pas communiqué de chiffre précis sur le véhicule en dehors d’une autonomie de l’ordre de 300 miles (480 km).

Hyundai Ioniq 7 Seven Concept © Hyundai Motor Group
© Hyundai Motor Group

La maniabilité du véhicule devrait être excellente malgré son grand gabarit grâce à son empattement repoussant les roues aux extrémités du châssis tout en faisant bénéficier au véhicule d’un plancher plat à bord.

Le responsable du design chez Hyundai, SangYup Lee, a déclaré lors de la présentation :

« Seven Concept ouvre la voie à ce qu'un SUV doit devenir à l'ère des véhicules électriques avec une forme aérodynamique pure et unique qui ne compromet pas sa personnalité robuste. L'intérieur ouvre une nouvelle dimension d'espace qui prend soin de son passager comme un espace de vie familial. »

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
ricozed
Hou-là c’est…particulier.<br /> j’aime bien l’ouverture des portes façon rolls royce, mais le design me laisse perplexe
f-dzt
Oui l acces a bord est grandement facilité … peut etre une petite lumiere en exterieur quand la porte est ouverte, pour la securité coté route. C’est tres épurée comme ligne … la banquette arriere en L doit être sympa aussi
DavYoshi
J’ai pas compris le passage sur la maniabilité, justement plus l’empattement est long plus le rayon de braquage est grand, il n’y a pas de miracles. A moins qu’ils aient trouvé une nouvelle techno pour la direction
EnLighter
Entre ce modèle et l’EV9, j’ai l’impression que les designers du groupe Hyundai apprécient les angles droits.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Stellantis augmente l'autonomie de plusieurs de ses citadines électriques
Le P.-D.G. de Renault estime que la pénurie impactera l'entreprise jusque mi-2022
Xubaka : il y aura une moto électrique française au CES, et elle est 100 % personnalisable
L'enseigne Carrefour va équiper ses parkings de 2 000 bornes de charge rapide
Xiaomi compte produire 300 000 véhicules électriques par an dans son usine de Pékin
Nissan dresse sa feuille de route à 2030 et mise (très) gros sur l'électrique
Kawasaki confirme le lancement de trois motos électriques en 2022
Si MacGyver avait eu une moto électrique, ç'aurait certainement été une CAKE
Renault fait de sa 4L une voiture volante, et ce n'est pas une blague
Voilà à quoi ressemble une trottinette de course, faite pour passer les 100 km/h
Haut de page