Revue de Web : la femme à la tête d'iPad...

13 août 2011 à 14h15
0
Des réseaux sociaux et des jeux vidéo qui font leur show : cette semaine la revue de Web dévoile comme d'habitude les vidéos qui ont buzzé ces derniers jours sur la Toile. Et comme il n'y a pas que le virtuel dans la vie, il y a aussi une petite touche d'IRL dans cette sélection. En vous souhaitant un bon week-end de trois jours, bonne revue !

Face au buzz entourant Google+, le site humoristique Break a concocté une parodie de la chanson Another one bites the dust de Queen pour parler de ce nouveau réseau social visiblement inutile au regard de cette utilisatrice qui s'acharne quand même à l'utiliser, jusqu'à finalement bien l'aimer. Certes, les paroles sont en anglais, mais les images parlent d'elles-mêmes...



Le jeu Portal est devenu un habitué de la revue de Web... Et c'est uniquement parce que les vidéastes, bricoleurs et autres animateurs voient dans le titre de Valve une source d'inspiration visiblement sans fond. Cette semaine, trois vidéos ont attiré notre intention : la première est un court-métrage en stop motion qui dévoile le destin d'un scientifique d'Aperture Sciences d'une émouvante façon. La seconde présente une marionnette de Wheatley conçue par un fan du jeu. Deux hommages bluffant chacun à leur manière ! Enfin, la troisième vidéo vient du site Dorkly qui présente une version plutôt originale de Megaman...





Dans le registre des jeux qui inspirent, Team Fortress 2 fait également assez fort ces derniers temps en s'offrant deux courts-métrages, un live et un autre d'animation, tout aussi délirant l'un que l'autre. Ca donne envie d'essayer ce FPS désormais gratuit, non ?




Pour promouvoir la version de son magazine sur iPad, Cosmo for guys a réalisé une campagne originale en créant une « femme à tête d'iPad » qui a déambulé dans les parcs de New-York, sous le regarde interloqué des passants. Rendez-vous ici pour découvrir le making-of de l'opération.



Terminons la semaine avec cette sculpture évolutive réalisée à Melbourne, en Australie. A priori complètement statique, cet assemblage de formes triangulaires a en réalité été modifiée au fil du temps et photographié en conséquence, pour donner au final une animation en stop motion. Un projet artistique original de sculpture qui ne bouge pas, mais en fait si, mais en fait non. Vous suivez ?



A al semaine prochaine !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google annonce le rachat de Motorola Mobility
Muse : l'outil de création de site d'Adobe disponible en bêta
Time Warner Cable rachète son concurrent Insight Communications
OM-75 : nouvelle souris gaming chez QPAD
Firefox 6 disponible en version finale
Live Japon : La fuite en avant des temples de l'électronique
Google accuse Microsoft de révéler son code confidentiel
Acer TimelineX 3830T : GPU dédié et SSD à prix cassé
Galaxy Tab 10.1 en Europe : Samsung se défendra le 25 août
Un cyber marchand aurait révélé les prochains smartphones de Samsung
Haut de page