Live Japon : au marché de l'occasion

le 03 octobre 2015 à 16h41
0
A peine sorti, l'iPhone 6s est déjà disponible (hors de prix) sur le marché de l'occasion du quartier de l'électronique de Tokyo, Akihabara. Les ventes de seconde main sont une des spécialités des lieux et une de ses attractions pour un public de connaisseurs ou de touristes. Il y a les grandes enseignes spécialisées dans cette activité, comme Sofmap qui rachète à prix plus ou moins correct toute sorte d'appareils (des PC aux téléphones mobiles en passant par les téléviseurs, les appareils photo, les accessoires audiovisuels ou les instruments de musique électronique et de disc-jockey) et qui les revend à des tarifs plutôt honnêtes, non sans s'octroyer au passage une confortable marge, c'est de bonne guerre.

08193564-photo-live-japon-03-10-2015.jpg


Ce marché de l'occasion existe depuis très longtemps mais son succès ne se dément pas, surtout qu'il est amplifié par internet, réseau qui simplifie la recherche de produits, même si l'un des plaisirs des fouineurs est de trouver par hasard une « bonne occaz » en se baladant dans des endroits qu'ignorent la plupart des passants mais où se retrouvent les initiés. Les amateurs de brocante connaissent la même sensation.


08193566-photo-live-japon-03-10-2015.jpg



Outre les grands « bazars » comme Sofmap, il existe de nombreux endroits plus spécialisés dans une ou deux catégories de produits ou de marques: ainsi trouve-t-on des boutiques qui ne proposent que des produits Apple, d'autres qui ne font que les mobiles et tablettes, des experts de la photo argentique ou des magasins qui ne s'occupent que du matériel audio, voire que des casques et amplis comme e-earphone. Ce lieu (au 4e étage d'une rue isolée d'Akihabara) est le repaire des audiophiles nomades. On y dégote des produits d'occasion de très bonne qualité à un tarif deux fois inférieur au prix neuf: exemple, un casque audio Bose Quietcomfort 15 à moins de 100 euros ou, pour le même prix, un Sennheiser Momentum marron, les deux en très bon état et garantis authentiques (point important quand on sait que ces deux marques sont l'objet de nombreuses contrefaçons).


08193568-photo-live-japon-03-10-2015.jpg
08193578-photo-live-japon-03-10-2015.jpg



Par ailleurs, le marché de l'occasion des mobiles et des consoles de jeu apparaît si lucratif que le champion du livre de deuxième main Book Off a lui aussi installé des rayons pour ces appareils, les étendant même dans certains cas aux systèmes audio et aux instruments de musique. Book Off avait déjà ajouté auparavant les CD, DVD et jeux vidéos à la liste des produits rachetés aux clients après usage.


08193572-photo-live-japon-03-10-2015.jpg


Hors automobiles, le marché annuel de l'occasion au Japon est de l'ordre de 2000 milliards de yens (15 milliards d'euros), une manne dont veulent profiter un nombre croissant d'entreprises. Les portails internet savent aussi qu'il y a là de l'argent à se faire, sur les transactions en elle-même comme sur les publicités.

08193574-photo-live-japon-03-10-2015.jpg

Les sociétés qui proposent le rachat de produits font tout pour faciliter la tâche de celui qui veut céder quelque chose. Outre le fait de se rendre directement au guichet d'une boutique, l'un des modes de fonctionnement les plus fréquents se déroule de la sorte: celui qui a un article à vendre remplit un formulaire via le site internet de la société acheteuse. Cette dernière lui envoie alors un kit d'expédition comprenant un document à remplir et un carton vide de la taille idoine. Le vendeur met ses produits dedans, indique ses coordonnées bancaires, envoie le tout par la poste et, quelques jours plus tard, le montant de l'achat lui sera versé directement sur son compte après validation d'un e-mail lui indiquant le prix proposé.

08193576-photo-live-japon-03-10-2015.jpg


En général on peut faire confiance à la société acheteuse qui justifie le montant de rachat comparativement un registre de tarifs de reprise et effectue dans les temps le virement correspondant.
Bref, dans la plupart des cas, on ne prend pas de très gros risque à acheter un produit d'occasion à Akihabara, pour peu que l'on choisisse un lieu un peu connu et que l'on vérifie bien sur place que le produit est compatible avec des normes et règles étrangères si jamais l'on n'habite pas le Japon. Il y a souvent de très bonne affaires à réaliser sur des produits dont la durée de vie est relativement élevée.

08193580-photo-live-japon-03-10-2015.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Live Japon
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Death Stranding : 2 jours avant l'impact
La route solaire de Tourouvre (Normandie) a 3 ans et doit déjà subir de lourds travaux
COMPUTEX 2019 - AMD dévoile ses CPUs Ryzen de 3e génération, dont un Ryzen 9 plutôt compétitif
COMPUTEX 2019 - Asus présente ses ZenBook Pro Duo et renouvelle ses autres gammes
L'avion hypersonique de Hermeus Corporation pourrait relier Londres à New-York en 1h30
Opera Touch : des nouveautés sur Android et iOS
Huawei : forte baisse des ventes mondiales attendue en cas de maintien de l'interdiction
Opel Corsa F électrique : les specs du modèle dévoilés avant le lancement officiel
La Commission européenne vote un ensemble de lois pour réguler les drones en Europe
COMPUTEX 2019 - ASUS : comment suivre la conférence anniversaire en direct ?
scroll top